Communiqués de presse

L’alliance contre nature du PS et de l’UDC dérape

L’accord Suisse – USA constitue un élément crucial pour des milliers d’emplois au sein de la place financière et de nos entreprises exportatrices. Cependant, le PS et l’UDC conditionnent leur appui à cet accord à des exigences qui n’ont aucun rapport direct avec le projet. Le PLR veut trouver des solutions aux problèmes des bonus excessifs et à la problématique « to big to fail » mais refuse de céder au chantage. C’est pourquoi les libéraux radicaux ont refusé les conditions des socialistes et de l’UDC. . L’alliance contre nature de l’UDC et du PS constitue malheureusement une majorité du Conseil national. Elle a donc rejeté l’entrée en matière de cet accord. Ces partis jouent avec le feu : un rejet éventuel ou un traitement par référendum facultatif expose notre pays à des réactions imprévisibles des Etats-Unis. Des milliers d’emplois peuvent s’en trouver menacés – bien au-delà du secteur financier. Cette pièce de théâtre tragique doit maintenant cesser car elle affaiblît la Suisse sur le plan international.

Lire la suite


Le Conseil des Etats a accepté certaines propositions du Conseil national concernant le contre-projet direct à l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels. Ce vote réduit le nombre de divergences introduites lors des débats de la Chambre basse. Il reste désormais qu’une petite divergence concernant l’article d’intégration. Il faut la supprimer avant jeudi pour que le contre-projet n’en subisse pas les conséquences. L’introduction de l’atteinte à l’intégrité physique grave dans le catalogue des délits, proposée par Philipp Müller, permet de compléter le catalogue en lui donnant une ligne directrice stricte et juste. Cependant, le PLR attend que les parlementaires prennent leur responsabilité et qu’un compromis soit enfin trouvé afin d’assurer le contre-projet. Nous devons impérativement proposer un projet intelligent et applicable dans le respect du droit international afin d’écarter l’initiative populaire.

Lire la suite

La conseillère d’Etat vaudoise choisit de privilégier ses missions cantonales


Après mûre réflexion, Mme Jacqueline de Quattro a décidé de démissionner de son poste de Présidente de Femmes libérales-radicales. Fonction qu’elle avait reprise en mars 2008. La conseillère d’Etat vaudoise a choisi de privilégier ses missions cantonales. La sécurité et l’environnement sont en effet des défis majeurs pour le canton de Vaud et exigent un engagement complet. D’autant plus que des échéances essentielles attendent la conseillère d’Etat durant cette législature. Par ailleurs, ses activités au sein des conférences inter cantonales se sont intensifiées. Cette décision a été difficile à prendre par Mme Jacqueline de Quattro, car la défense de la cause et des intérêts des femmes a toujours tenu et continuera à tenir une place particulière dans son action politique. Mme de Quattro continuera aussi de s’engager au sein du parti suisse comme Présidente de la Task Force sécurité. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux et les Femmes libérales-radicales regrettent sincèrement ce choix et remercient Madame de Quattro pour son engagement sans faille au sein du parti. Elle a représenté avec enthousiasme et efficacité les préoccupations des femmes. Le PLR lui souhaite plein succès dans la poursuite de ses activités politiques. Mme Irène Thalmann, vice-présidente, prend en charge la Présidence ad Intérim. La direction des Femmes PLR va mettre en place une commission afin d’auditionner les candidates d’ici à fin août. La prochaine Présidente sera désignée lors de l’assemblée générale extraordinaire de cet automne.

Lire la suite
Signal fort du Conseil des Etats pour une AVS financièrement saine !
Le PLR se félicite d’avoir contribué au déblocage de la 11ème révision de l’AVS
Le Conseil des Etats a éliminé les divergences sur le projet de 11ème révision de l’AVS. Ce résultat positif permet de poursuivre les réformes nécessaires et de parvenir à des économies structurelles. Après avoir piétiné durant de longs mois en raison de blocages d’une gauche trop revendicatrice et d’une UDC sans volonté, un compromis intelligent et socialement juste a pu être trouvé. Ce dernier est le fruit du travail de la CSSS-E, plus particulièrement du PLR et du PDC, sous l’impulsion du conseiller fédéral Didier Burkhalter. Les Libéraux-Radicaux se sont systématiquement opposés à de nouveaux gouffres financiers dans les assurances sociales et entendent bien défendre cette ligne. Le vote du Conseil des Etats démontre que ces mesures sont maintenant mûres pour une application.
Lire la suite

Die FDP freut sich über Ende der Blockadepolitik bei 11. AHV-Revision

Der Ständerat hat heute die Differenzen zur 11. AHV-Revision bereinigt. Dieses positive Resultat ermöglicht es, nötige Reformen weiterzuführen und strukturelle Einsparungen zu erreichen. Nach monatelangen Blockaden durch die masslose Linke sowie die willenlose SVP konnte ein intelligenter und sozial gerechter Kompromiss gefunden werden. Dieses Resultat der SGK-S kam vor allem dank dem Einsatz von FDP und CVP sowie dem Anstoss von FDP-Bundesrat Didier Burkhalter zustande. FDP.Die Liberalen hat sich systematisch gegen neue finanzielle Fässer ohne Boden bei den Sozialversicherungen gewehrt und wird dies weiterhin tun. Der Entscheid im Ständerat zeigt: Diese Massnahem sind nun reif für die Umsetzung.

Lire la suite

Le PLR salue la décision claire en faveur de l’accord Suisse – USA

Le Conseil des Etats a voté clairement en faveur de l’accord Suisse – USA. Le PLR salue cette décision qui prouve que notre pays assume ses responsabilités en matière d’emplois. Le Conseil des Etats a compris que l’on ne pouvait pas se permettre de jouer avec le futur de l’économie suisse. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est aussi soulagé que ce contrat ne fasse pas l’objet d’un référendum facultatif car il ne contient pas de nouvelle législation. Ce dernier aurait retardé la livraison des données aux USA et provoqué des réactions imprévisibles. La place économique suisse dans son ensemble en aurait subit les conséquences. Enfin, le Conseil des Etats ne donne pas son aval à la planification des mesures requises du Conseil fédéral : cette décision est aussi intelligente et de bon augure. La réglementation bancaire ne doit pas être liée à ce contrat. Le Conseil des Etats a donc suivi les positions du PLR : oui à l’accord, non au référendum facultatif et non à la planification des mesures requises.

Lire la suite

Berne, le 3 juin 2010

Le PLR salue la décision claire en faveur de l’accord Suisse – USA

Le Conseil des Etats a voté clairement en faveur de l’accord Suisse – USA. Le PLR salue cette décision qui prouve que notre pays assume ses responsabilités en matière d’emplois. Le Conseil des Etats a compris que l’on ne pouvait pas se permettre de jouer avec le futur de l’économie suisse. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est aussi soulagé que ce contrat ne fasse pas l’objet d’un référendum facultatif car il ne contient pas de nouvelle législation. Ce dernier aurait retardé la livraison des données aux USA et provoqué des réactions imprévisibles. La place économique suisse dans son ensemble en aurait subit les conséquences. Enfin, le Conseil des Etats ne donne pas son aval à la planification des mesures requises du Conseil fédéral : cette décision est aussi intelligente et de bon augure. La réglementation bancaire ne doit pas être liée à ce contrat. Le Conseil des Etats a donc suivi les positions du PLR : oui à l’accord, non au référendum facultatif et non à la planification des mesures requises.

Lire la suite

Das Projekt für den Innovationspark in Dübendorf ist einen Schritt weiter

 


Der Regierungsrat des Kantons Zürich hat heute den Weg frei gemacht, um eine bestechende Lösung umsetzen zu können: den Innovationspark Dübendorf. Auf dem ehemaligen Militärflugplatz sollen in einigen Jahren keine Jets mehr abheben – sondern bahnbrechende und kreative Ideen. FDP.Die Liberalen freut sich sehr, dass das von ihr vor einigen Jahren lancierte und durch FDP-Nationalrat Ruedi Noser unermüdlich vorangetriebene Projekt konkrete Formen annimmt. Die Idee entstand im Rahmen des freisinnigen Projekts „Avenir Radical“ 2003. An der Delegiertenversammlung 2006 sprach sich die FDP einstimmig dafür aus. Nochmals drei Jahre später unterstützten Parlament und Bundesrat das Projekt im Forschungsgesetz – und nun macht auch der Kanton Zürich einen wichtigen Schritt.

 

Lire la suite

Berne, le 3 juin 2010

Le PLR se félicite d’avoir contribué au déblocage de la 11ème révision de l’AVS

Le Conseil des Etats a éliminé les divergences sur le projet de 11ème révision de l’AVS. Ce résultat positif permet de poursuivre les réformes nécessaires et de parvenir à des économies structurelles. Après avoir piétiné durant de longs mois en raison de blocages d’une gauche trop revendicatrice et d’une UDC sans volonté, un compromis intelligent et socialement juste a pu être trouvé. Ce dernier est le fruit du travail de la CSSS-E, plus particulièrement du PLR et du PDC, sous l’impulsion du conseiller fédéral Didier Burkhalter. Les Libéraux-Radicaux se sont systématiquement opposés à de nouveaux gouffres financiers dans les assurances sociales et entendent bien défendre cette ligne. Le vote du Conseil des Etats démontre que ces mesures sont maintenant mûres pour une application.

Lire la suite
La solution la plus sérieuse pour lutter contre les excès en matière de boni
Le PLR soutient le contre-projet indirect à l’initiative Minder
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux souhaite des mesures efficaces pour prévenir les excès dévastateurs pour l’Economie sans toutefois menacer les places de travail. C’est pour cette raison que le PLR rejette l’initiative „contre les rémunérations abusives“ et s’est engagé dans la rédaction d’un bon contre-projet, après que la voie juridique eut été rejetées par deux fois au sein de la commission des affaires juridiques du National. Le Conseil aux Etats a repris ensuite le flambeau pour délivrer une nouvelle version qui propose de faire figurer les propositions de l’initiative Minder dans le code des obligations plutôt que dans la Constitution. Le PLR soutient cette nouvelle voie pour le contre-projet indirect proposé par la commission des affaires juridiques des Etats. Il constitue une solide base de discussion pour les débats futurs qui répondent à la demande du conseiller aux Etats Pankraz Freitag. Si l’initiative ne venait pas à être retirée, la voie pour un contre-projet direct resterait ouverte.
Lire la suite

Le PLR exige qu’un groupe d’experts évalue les erreurs de la banque aux USA

Lors de sa réunion de Groupe, les parlementaires libéraux-radicaux ont abordé la question du rapport de la CdG. Le PLR exige, sur la base de la recommandation 19 du rapport, que l’UBS fasse toute la lumière sur les responsabilités internes de la banque en lien avec la crise des subprimes et les fautes des conseillers de clients américains. Un groupe d’experts indépendants mandatés par l’UBS constituerait une bonne solution. La Confédération a été contrainte de sauver la banque par deux fois. En raison de l’accord avec les USA, le Politique a dû une nouvelle fois s’impliquer. Il est maintenant impératif que l’UBS prenne ses responsabilités pour faire toute la lumière sur les événements passés. La population mérite une réponse claire. Si des fautes civiles ou pénales devaient apparaître durant cet examen, le conseil d’administration de l’UBS devrait en tirer les conséquences dans le cadre de l’examen d’une plainte contre ses anciens dirigeants.

Lire la suite

Une réforme du gouvernement est indispensable – Une CEP se révèle superflue

Le PLR constate avec satisfaction que la commission de gestion (CdG) a présenté aujourd’hui un rapport complet, nuancé et critique sur le comportement des institutions fédérales dans la crise financière. La CdG a étudié dans les détails les événements et analysé de façon approfondie les relations entretenues entre les différentes autorités. Une commission d’enquête parlementaire n’apporterait donc aucune nouvelle information. Le rapport rend compte des tâches qui ont été remplies avec succès par les différentes institutions responsables, des points qu’il faut impérativement améliorer et des enseignements à tirer pour l’avenir. Il apparaît que le sauvetage de l’UBS était nécessaire non seulement dans l’intérêt de la place financière et de ses dizaines de milliers de places de travail, mais surtout pour la pérennité de nombreuses entreprises suisses. Le DFF est parvenu a préparer de manière optimale la décision du Conseil fédéral. Dans le cadre du conflit avec les États-Unis au sujet de la livraison des données de clients, des défauts ont été en revanche soulignés. Le manque de coopération et de structure du Conseil fédéral a démontré que le gouvernement n’était stratégiquement pas assez armé pour affronter une crise internationale. La CdG souligne la nécessité de renforcer la coordination et la capacité de pilotage stratégique du gouvernement. Le PLR partage ce point de vue. Une réforme du gouvernement – comme le PLR le demande depuis ce printemps – devient de plus en plus urgente.

Lire la suite

Le PLR présente son papier de mesures

Le PLR a présenté son papier de mesures en matière de politique environnementale et d’énergie en appuyant sa politique sur 4 piliers. Ce papier a été développé par le groupe de travail « énergie et climat » et adopté par le comité directeur. L’assemblée des délégués de fin juin de Lugano le validera. La politique énergétique d’aujourd’hui est cruciale pour la prospérité et les emplois de demain. Nous avons besoin d’une vue d’ensemble et non de solutions « éco-naïves ». Le progrès technologique ainsi que ses conséquences sont essentiels. Les subventions, les impôts sur l’énergie ou les taxes d’incitation ne mènent pas au succès : la modernisation écologique ne peut réussir qu’à long terme et seulement dans un environnement concurrentiel et libéral en lieu et place d’un terrain de jeux pour l’interventionnisme politique. Le PLR veut une réduction en Suisse et à l’étranger des émissions de CO2 de 30% à l’horizon 2040 et propose pour ce faire, trois mesures concrètes : l’amélioration de l’efficience énergétique, en particulier pour les anciens bâtiments ; 1,4 millions de véhicules électriques ou propulsés par des systèmes optimisés d’ici 2030 et une réduction de la bureaucratie dans le domaine de l’environnement.

Lire la suite

 

FDP.Die Liberalen fordert an Medienkonferenz ein Ende des Chaos im VBS

 

 

Der Berg gebar eine Maus: Der Entwurf des Sicherheitspolitische Berichts lässt alle Wünsche offen. Es fehlt eine fundierte Analyse der Risiken, welchen die Schweiz in den nächsten Jahren ausgesetzt ist – und damit auch eine klare Fokussierung der Aufgaben. Die FDP hatte ein konzises, wegweisendes Dokument erwartet. Erhalten haben wir eine Auswahlsendung, aus der jeder ausliest, was ihm gefällt. Daher ist es unmöglich, Prioritäten zu setzen, die aber wegen der knappen Finanzen unausweichlich sind. Der Sicherheitspolitische Bericht bestätigt leider das miserable Bild, das der VBS-Vorsteher in den letzten Monaten abgegeben hat: Verzögerungen, Schnellschüsse und Provokationen statt gewissenhafter Arbeit – dieses fatale Spiel mit der Schweizer Sicherheit muss aufhören. FDP.Die Liberalen hat heute an ihrer Medienkonferenz aufgezeigt, welche Fragen der Sicherheitspolitische Bericht zwingend beantworten muss. Zudem hat die FDP ihre eigene Bedrohungsanalyse präsentiert – welche die Experten natürlich nicht ersetzen kann – und die daraus folgenden Forderungen vorgestellt.

Lire la suite

 

Décision unanime du groupe libéral-radical lors de sa séance de préparation

 

 

Lors de sa séance de préparation de la session, le groupe libéral-radical a pris des positions très claires concernant l’accord Suisse-USA concernant l’UBS. A l’unanimité et sans abstention, le Groupe s’est déclaré favorable à l’accord et a rejeté de le soumettre au référendum facultatif. Le groupe a d’autre part rejeté avec la même fermeté l’arrêté de planification qu’il considère comme précipité. Enfin, il soutient la motion « too big too fail » adoptée par la commission CERN-N sur proposition du conseiller national PLR Philipp Müller. Le PLR entend résoudre les problèmes des bonus excessifs et des banques d’importance systémique. C’est pourquoi, cette législation ne doit pas être faite sans une réflexion de fond. Le PLR refuse des solutions hâtives et ne se laisse pas mettre sous pression.

Lire la suite

 

Einstimmige Entscheide der FDP-Liberale Fraktion an der vorsessionalen Sitzung


Die FDP-Liberale Fraktion hat heute an ihrer vorsessionalen Sitzung deutliche Entscheide zum UBS-USA-Abkommen getroffen. Einstimmig und ohne Enthaltungen stimmte sie dem Staatsvertrag zu und lehnte die Unterstellung unter das fakultative Referendum ab. Den Planungsbeschluss verwarf die Fraktion ebenso klar. Zudem befürwortete sie einstimmig die von FDP-Nationalrat Philipp Müller eingebrachte und von der WAK-N angenommene alternative Kommissionsmotion zur „Too big to fail“- und Boni-Problematik. FDP.Die Liberalen will die Probleme der exzessiven Boni und systemrelevanten Banken lösen. Doch eine solche Gesetzgebung darf nicht übers Knie gebrochen werden. Unausgereifte Schnellschüsse lehnt die FDP-Liberale Fraktion kategorisch ab – und lässt sich dabei auch nicht durch erpresserische Bedingungen beirren.

Lire la suite

KOP 11/13: FDP fordert ein Jahr vor Wahlen Tatbeweis für solide Finanzen

 


Griechenland befindet sich wie Portugal, Italien und Spanien in der Schuldenfalle. Lange haben diese Staaten über ihre Verhältnisse gelebt. Nun ist die Party zu Ende – drastische Sparmassnahmen sind unausweichlich. Anders die Finanzpolitik der Schweiz. Unter Bundesrat Merz wurden seit 2003 über 20 Mia. Franken Schulden abgebaut. Doch Gefahr droht: Ohne bedeutende Sparanstrengungen im KOP 11/13 gefährden wir unsere privilegierte Finanzposition. FDP.Die Liberalen fordert deshalb mehr und echte Sparmassnahmen sowie eine Behandlung des Konsolidierungsprogramms (KOP) im dringlichen Verfahren. Die FDP fordert zudem CVP, SVP, GLP, BDP und EVP auf, das KOP 11/13 als Paket zu behandeln. Das erfolgreiche Entlastungsprogramm 2003 zeigte: Nur eine Behandlung als Paket ohne Abstriche kann das KOP 11/13 gegen die Angriffe der bereits in Heerscharen aufmarschierten Lobbyisten immunisieren.

Lire la suite

La CIP-N soutient le contre-projet direct du PLR

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est heureux qu’après le soutien de la Commission du Conseil d’Etat, la Commission des Institutions Politiques du Conseil national (CIP-N) accepte à son tour le contre-projet direct du PLR. La CIP-N prend ses responsabilités en recommandant le refus de l’initiative UDC. Cette décision apporte au peuple une solution adéquate, mature et concise. Contrairement à l’initiative, le contre-projet comprend un catalogue d’infractions clair qui couvre à la fois les abus dans l’aide social ainsi que les délits financiers. A la demande du conseiller national Philipp Müller, la lésion corporelle grave a également été inclue dans cet inventaire. Comme le contre-projet considère et respecte le droit international, il ne crée aucun nouveau problème juridique. Il est aussi essentiel pour notre société d’inclure une disposition sur l’intégration. C’est pourquoi, le contre-projet n’est pas une copie édulcorée de l’initiative UDC mais offre une solution raisonnable et moderne.

Lire la suite

Conférence de presse du PLR en matière de sécurité des citoyens

La Suisse est l’un des pays les plus sûrs d’Europe. Cependant, l’augmentation de la criminalité demeure une grande incertitude pour la population. La politique doit y faire face. Le maintien de la sécurité et la lutte contre la criminalité sont dès lors des tâches essentielles pour un Etat libéral. Chaque citoyen doit pouvoir se déplacer sans crainte n’importe où et n’importe quand en Suisse. La sécurité dans la vie quotidienne ne doit pas être compensée par une diminution exagérée de la liberté. La criminalité est un phénomène complexe. Seule une approche globale peut mener au succès. Quatre conseillères d’Etat et une conseillère nationale du PLR.Les Libéraux-Radicaux ont présenté lors d’une conférence de presse, des mesures pour une Suisse sûre. Le PLR exige, entre autres, un renforcement du droit pénal des mineurs, l’instauration de vidéosurveillance à certains points critiques et des réponses aux problèmes d’application dans le domaine de l’asile.

Lire la suite

Place financière : Ne plions pas sous le chantage !
L’UDC ne prend pas ses responsabilités et s’allie avec le PS

Le PLR regrette que le Conseil fédéral ait accepté aujourd’hui la proposition mal ficelée concernant l’imposition des bonus. Le gouvernement a ainsi cédé aux désirs de la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, communiqués par voie médiatique, et au chantage des socialistes. Il est clair que le gouvernement veut à tout prix que cet accord soit accepté par le Parlement. Le PLR partage le même objectif car de nombreux emplois sont en jeu. Mais cela ne doit pas être réalisé à n’importe quel prix. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux ne cédera pas au chantage et n’acceptera pas de mauvaises solutions en réponse à la problématique des bonus simplement pour obtenir le consentement du PS sur l’accord UBS – USA. Les décisions hâtives ne valent rien. Les Libéraux-Radicaux refusent de faire partie de ce théâtre politique. Des solutions raisonnables sont nécessaires pour prévenir, à l’avenir, les excès en matière de rémunérations et de bonus. Une nouvelle fois, l’UDC ne prend pas ses responsabilités et joue un jeu dangereux en formant une alliance contre nature avec la gauche.
Lire la suite