Communiqués de presse

Berne, le 17 août 2010

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux présente ses propositions

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux entend renforcer et crédibiliser la place financière ; des dizaines de milliers d’emplois en dépendent. Des solutions doivent être trouvées pour les banques dites « too-big-to-fail », afin de garantir la stabilité de tout le secteur financier suisse. Nous devons tirer les leçons du désastre de l’UBS et prendre la bonne direction. Le PLR s’engage pour des mesures raisonnables qui assurent aux grandes banques la possibilité d’exister et de poursuivre un modèle d’affaire viable à long terme. Le PLR a élaboré des mesures concrètes touchant tous les aspects du problème. Le groupe libéral-radical s’est aussi déclaré favorable à la motion « too big to fail » adoptée par la CER-N sous l’impulsion du conseiller national PLR Philipp Müller. En outre, la « stratégie financière internationale » du PLR doit être mise en œuvre afin de renforcer l’attractivité de la place financière suisse. Pour les emplois et l’économie, il faut que les banques présentant un risque systémique soient soumises à des règles adaptées.

Lire la suite

L’élection simultanée des deux conseillers fédéraux est la bonne solution

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux remercie le conseiller fédéral Moritz Leuenberger d’avoir raisonnablement décidé de se retirer en automne. Les deux élections peuvent maintenant avoir lieu lors de la session d’automne. Cette décision permet de ne pas doublement charger les services du Parlement et leur offre la possibilité de se pencher sur d’autres dossiers importants.

Lire la suite

Le PLR remercie le conseiller fédéral de son fantastique travail

Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz a annoncé aujourd’hui sa démission. Le parti respecte cette décision et remercie son magistrat de son engagement impressionnant pour notre pays. Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz est sans nul doute le ministre des finances qui remporte le plus de succès en Europe, agissant ainsi en garant de la stabilité. Depuis 2003, il est parvenu à réduire la dette de 20 milliards de francs. Alors que la crise sévissait durant l’année 2009, l’Etat a pu dégager un excédent de 2,7 Mia. Grâce à sa politique financière emprunte de responsabilité, notre pays a traversé la crise financière la plus grave depuis près d’un siècle en maintenant sa force et sa stabilité. À l’inverse des pays qui nous entourent, nous possédons les outils nécessaires à notre avenir : la Suisse peut ainsi investir dans la formation, dans les infrastructures et la sécurité, tout en conservant une fiscalité avantageuse. Hans-Rudolf Merz est également parvenu à mener à bien des réformes centrales ou à les mettre en route. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux tiendra aujourd’hui à 12.30h une conférence de presse sur la procédure de succession de Hans-Rudolf Merz. La concordance est un élément central de la stabilité suisse. Comme troisième parti du pays représentant 17,7% de l’électorat et comme parti le mieux représenté dans les cantons, le PLR doit conserver ses deux sièges.

Lire la suite

 

Abgeltungssteuer und Massnahmen gegen Datendiebstahl dringend notwendig

 

 

Jetzt schlägt die Stunde der Weissgeldstrategie für einen sauberen und starken Finanzplatz: Gestern Dienstag präsentierte die FDP.Die Liberalen die ersten Massnahmen zur Umsetzung ihrer Weissgeldstrategie. Bereits heute zeigt sich, wie dringend die liberalen Forderungen sind. Deutschland führte Razzien in allen Filialen der Credit Suisse durch. Die Basis dafür lieferten in der Schweiz gestohlene Daten-CDs. Primär sind die Banken selber gefordert: Sie müssen ihre Daten besser schützen. Und die von der FDP geforderte Verschärfung der Strafmassnahmen gegen Datendiebstahl schreckt Spione und Diebe besser ab – sie werden heute mit Samthandschuhen angefasst. Das Grundübel aber wird mit der Abgeltungssteuer gelöst. Geschäftsmodelle, die auf unversteuertem Geld basieren, haben keine Zukunft. Für die FDP ist klar: Der Bundesrat soll die Verhandlungen für ein neues Doppelbesteuerungsabkommen mit Deutschland weiterführen – daran führt kein Weg vorbei.

 

Lire la suite
« Stratégie financière internationale » - pour une place financière saine et forte
Le PLR présente, lors d’une conférence de presse, la mise en œuvre de sa stratégie
Depuis quelques mois, le marché financier suisse subit de multiples pressions. Notre pays peut et doit passer à l’offensive. Les pays endettés sont tributaires de nouvelles recettes financières, c’est pourquoi nous devons protéger nos acquis. Nous nous devons de nous préparer au mieux pour l’avenir, il est donc nécessaire d’agir rapidement. Lors d’une conférence de presse, le PLR a présenté les différentes propositions de mise en œuvre de sa stratégie pour une place financière crédible et forte. Ces propositions interviennent suite aux impulsions du Groupe libéral-radical et aux décisions de deux assemblées des délégués – Stratégie pour la place financière de juin 2009 et « Stratégie financière internationale » d’avril 2010 – et permettront de défendre les emplois et les intérêts de la place financière suisse. La « stratégie financière internationale » a pour objectif de crédibiliser la place suisse à l’échelle nationale et internationale afin de maintenir son attractivité. Des dizaines de milliers d’emplois sont créés par le secteur de la finance. Il est donc important de tout faire pour les protéger. Dans ce sens, le PLR.Les Libéraux-Radicaux a décidé de s’attaquer aux problèmes afin de garantir la continuité et l’attractivité de la place financière suisse. Durant la session d’été, cinq objets du plan de mise en œuvre de la stratégie ont été déposés par des Parlementaires libéraux-radicaux afin :
Lire la suite

La révision du catalogue des sanctions va dans la direction prônée par le PLR

Les sanctions doivent faire mal sinon elles n’ont aucun effet dissuasif ! Elles sont considérées comme trop légères par la population et donc injustes. Ce phénomène est dommageable car il sape la confiance et la crédibilité des autorités dont la tâche principale est d’assurer la sécurité. Le PLR. Les Libéraux-Radicaux exige, depuis une année, une révision du catalogue des sanctions. Le PLR est convaincu que le Conseil fédéral a pris les bonnes décisions et que le nouveau catalogue répondra aux exigences de notre temps.

Lire la suite

En outre, l’assemblée des délégués approuve unanimement la révision de l’AC

Le PLR a présenté son papier de mesures en matière de politique environnementale et d’énergie en appuyant sa politique sur 4 piliers. Ce papier a été développé par le groupe de travail « énergie et climat » et adopté par le comité directeur. L’assemblée des délégués, qui se tenait aujourd’hui à Lugano l’a validé en y ajoutant les propositions des cantons. La politique énergétique d’aujourd’hui est cruciale pour la prospérité et les emplois de demain. Nous avons besoin d’une vue d’ensemble et non de solutions « éco-naïves ». Les subventions, les impôts sur l’énergie ou les taxes d’incitation ne mènent pas au succès : la modernisation écologique ne peut réussir qu’à long terme et seulement dans un environnement concurrentiel et libéral en lieu et place d’un terrain de jeux pour l’interventionnisme politique. Le PLR veut une réduction en Suisse et à l’étranger des émissions de CO2 de 30% à l’horizon 2040 et propose pour ce faire, trois mesures concrètes : l’amélioration de l’efficience énergétique, en particulier pour les anciens bâtiments ; 1,4 millions de véhicules électriques ou propulsés par des systèmes optimisés d’ici 2030 et une réduction de la bureaucratie dans le domaine de l’environnement. L’assemblée – composée de 213 délégués - s’est aussi déclarée favorable unanimement aux propositions sur la révision de l’assurance chômage.

Lire la suite

Décision de la conférence des Présidents de partis cantonaux

La conférence des Présidents de partis cantonaux (CPP) du PLR.Les Libéraux-Radicaux a décidé de préparer une initiative populaire afin de réduire la bureaucratie pour les PME. Les petites et moyennes entreprises constituent le moteur de notre économie et des dizaines de milliers d’emplois. Cependant, en Suisse, trop d’obstacles bureaucratiques empÍchent le développement des PME. Le PLR se positionne avec des propositions et initiatives concrètes afin de réduire la bureaucratie tous les niveaux – Confédération, cantons et communes. Afin de lutter contre une bureaucratie, il est nécessaire d’ancrer des modifications dans la Constitution. Le PLR désire lancer une initiative allant dans ce sens. Dans les prochaines semaines, le parti finalisera le texte. Durant l’été, le PLR présentera officiellement l’initiative. Cette dernière sera lancée durant la journée du parti en septembre 2010.

Lire la suite

FDP fordert höhere Schwellenwerte bei der Rechnungslegungspflicht ab 2011

 

 

Zurzeit berät die Rechtskommission des Nationalrats die Revision des Rechnungslegungsrechts. Was sich abstrakt anhört, hat höchst konkrete Auswirkungen auf die Schweizer Unternehmen. Eine von der Treuhandkammer durchgeführte Studie schätzt die Kosten für die Rechnungslegung auf 400 Millionen Franken. Zudem: Der Schweizer Franken steigt und steigt. Das bedroht Unternehmen und damit Arbeitsplätze. Betroffen sind vor allem mittelgrosse exportorientierte Unternehmen, welche ihre Produktion nicht ins Ausland verlegen können. Hier besteht dringender Handlungsbedarf. Die FDP fordert als erste Massnahme: Die Schwellenwerte, unter welchen Firmen von der Rechnungslegungspflicht befreit werden, müssen massiv erhöht werden, und zwar schon auf 2011. Die Entlastung der KMU von Bürokratie darf nicht länger auf sich warten lassen.

Lire la suite

 

FDP.Die Liberalen engagiert sich für eine realistische Familienpolitik

 

 

Am Familienforum der eidgenössischen Koordinationskommission für Familienfragen (EKFF) von gestern Dienstag stand wieder einmal eine Erkenntnis im Mittelpunkt: Das traditionelle Bild der Familie mit einer strikten geschlechterspezifischen Rollenverteilung entspricht immer weniger der Realität. Mit der Gleichstellung hat sich das Verständnis der Familie grundlegend geändert. Frauen und Männer lassen sich nicht mehr in die ihr vorbestimmte Rolle drängen, sondern wollen ihre Familienorganisation frei wählen. Viele Eltern sind heute geschieden, alleinerziehend oder leben in Patchworkfamilien. Die Familienpolitik muss sich diesen neuen Verhältnissen anpassen und die nötigen Rahmenbedienungen für eine Vereinbarkeit von Familie und Beruf schaffen. Zu viele Frauen müssen sich heute noch zwischen Karriere und Kind entscheiden. Das schadet auch der Wirtschaft, die auf die besten Arbeitskräfte angewiesen ist.

Lire la suite

Die FDP setzt sich in allen wichtigen Geschäften durch

FDP.Die Liberalen blickt auf eine sehr erfolgreiche Sommersession zurück. Entschlossen setzte sich die FDP-Liberale Fraktion für mehr Arbeitsplätze, sichere Sozialwerke und einen schlanken Staat ein – und konnte damit wesentlich zu positiven Resultaten in allen wichtigen Geschäften beitragen.

Lire la suite

Bundesrat setzt Forderung der FDP rasch um und ermöglicht neue Arbeitsplätze

 

 

Weltweit wird der Standortwettbewerb härter. Die entschlossene Stärkung unseres Wirtschaftsstandorts ist wichtig, damit neue Arbeitsplätze entstehen. Einfache Verbesserungen sind umgehend an die Hand zu nehmen. Dies forderte die FDP.Die Liberalen Ende November 2009 bei der Konzernfinanzierung. Nun hat der Bundesrat gehandelt. Für die konzerninterne Finanzierung soll künftig die Stempel- und Verrechnungssteuer entfallen. Damit wird die Schweiz als Standort für ausländische Hauptsitze gestärkt. Diese müssen künftig neben einer Konzernzentrale in der Schweiz nicht noch einen Sitz für die Finanzierung in den Niederlanden oder Luxembourg haben. Gerade für die Europasitze asiatischer und amerikanischer Konzerne wird die Schweiz damit noch attraktiver. Solche Konzernsitze bringen der Schweiz Tausende Stellen und Millionen an Steuereinnahmen. Profitieren werden auch mittelgrosse Schweizer Firmen, welche Anleihen billiger ausgeben können. Damit in der Praxis auch Schweizer Grossfirmen die Praxisänderung nutzen können, wird es im Rahmen der Unternehmenssteuerreform III weitere Reformen brauchen.

Lire la suite

Les Libéraux-Radicaux se distinguent sur tous les dossiers importants

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est ravi de l’issue de la session d’été. Le PLR est déterminé à continuer sur sa ligne et à défendre les emplois, des assurances sociales saines et un Etat efficace afin de contribuer de manière substantielle à la bonne marche de l’économie suisse.

Lire la suite
Initiative pour des impôts équitables, un trompe l’œil de la gauche !
Le PLR se félicite du rejet du texte au Conseil national
L’initiative socialiste pour des impôts équitables n’est que de la poudre aux yeux ! Ce projet toucherait certes les hauts revenus mais bien plus la classe moyenne: pour maintenir le niveau de progression de l’impôt, la taxation des bas revenus serait en effet obligatoirement augmentée. Les socialistes et leur initiative attaquent aussi la qualité du système fiscal suisse, entravent l’autonomie des cantons et augmentent les coûts de l’Etat. Le PLR rejette clairement ce trompe l’œil et salue le « non » du National. La concurrence fiscale apporte des avantages à tous les contribuables. Elle pousse les cantons à être économes avec l’argent des citoyens. Derrière l’étiquette de lutte contre les tricheurs, cette initiative occulte le fait que les contribuables à hauts revenus contribuent déjà, en une part largement supérieure à la moyenne, aux charges du pays.
Lire la suite
Une victoire pour les emplois en Suisse
Le PLR salue l’adoption du traité international avec les Etats-Unis sans référendum
Le Parlement a assumé ses responsabilités en adoptant le traité international avec les Etats-Unis sans référendum. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux a toujours soutenu l’accord et ne peut que saluer le fait que les Chambres fédérales aient décidé de ne pas introduire la clause référendaire. Cette issue n’aurait pas été possible si les élus du PS et de l’UDC n’avaient pas, à la dernière minute, cessé leur slalom politique et opté pour le camp de la raison. Après des semaines de jeux tourmentés, de tentatives de chantage et de retournements, les faits ont repris le dessus dans le débat. Un « non » aurait eu des conséquences négatives pour l’ensemble de la place économique suisse et ses emplois. Le PLR a soutenu fermement l’adoption de ce traité et n’a jamais cédé aux pressions. Il s’agit maintenant de trouver les bonnes solutions aux problèmes du „Too big to fail“ et des excès dans la perception des bonis.
Lire la suite

Reforme de l’AI claire et juste pour la réduction de la dette nationale

Le premier volet de la 6e révision de l’assurance-invalidité a été accepté par le Conseil des Etats. Il comprend des mesures qui contribuent de manière importante à la consolidation financière de l’assurance - rappelons aussi que l’AI a une dette de 14 milliards. Le PLR est heureux de cette décision car cette réforme est indispensable dans la mesure où, à partir de 2018 - à l’échéance de la période de financement additionnel - le déficit annuel de l’AI avoisinera 1,1 milliard de francs. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue la justice sociale - réintégration sur le marché du travail des personnes handicapées - et les mesures d’optimisation financière qu’englobent ce premier volet. En outre, il convient de ne pas négliger la baisse des prix dans le domaine des moyens auxiliaires grâce à la concurrence. Ce paquet de mesures permettra à l’AI de profiter de chaque franc économisé. Cette décision du Conseil des Etats va donc dans le sens du PLR, qui par ailleurs, appelle le Conseil national à soutenir ce projet.

Lire la suite
Le show politique se poursuit
Soumettre l’adoption du traité au référendum facultatif revient à dire non
Ceux qui imaginaient que le PS et l’UDC allaient se rallier à une solution raisonnable après s’être adonnés depuis des semaines au chantage et au slalom politique, ont été déçus. Le show politique se poursuit mettant à mal la confiance en la politique. Le Conseil national a certes accepté l’adoption du traité international avec les Etats-Unis. Toutefois, le fait d’avoir soumis cette décision au référendum facultatif revient de facto à un « non ». Une décision du peuple ne pourra tomber, au plus tôt, qu’en fin d’année. Les Etats-Unis ont démontré qu’ils accordaient peu d’attention aux finesses de notre démocratie directe. Chaque contretemps peut avoir des conséquences négatives pour les emplois et les entreprises suisses. Le PLR continuera d’assumer ses responsabilités et s’engagera au sein de la conférence de conciliation pour l’unique solution possible : l’adoption du traité sans référendum facultatif.
Lire la suite
La décision du Conseil des Etats de renoncer à une CEP est raisonnable
Le PLR réaffirme la nécessité d’instaurer un groupe d’experts dans le cas UBS
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue la décision du Conseil des Etats de ne pas instaurer une commission d’enquête parlementaire (CEP) sur la crise financière, suivant ainsi les recommandations de la commission de gestion (CdG). Une nouvelle enquête aurait été stérile puisque que la CdG a déjà décrit de manière minutieuse, critique et éclairante les faits qui ont entouré le sauvetage de l’UBS ainsi que la livraison de données de clients de la banque aux Etats-Unis. C’est du côté de l’UBS qu’il s’agit encore de faire toute la lumière sur ces événements. Une CEP n’a aucune compétence en la matière. Il faut en revanche – comme le PLR le demande depuis début juin ¬– qu’un groupe d’experts indépendants se penche sur les agissements de l’UBS. La banque doit maintenant assumer ses responsabilités et instaurer un tel groupe d’experts seul à même d’apporter les réponses que la population est en droit d’attendre.
Lire la suite

FDP bekräftigt Forderung zu unabhängigem Expertengremium im Fall UBS

FDP.Die Liberalen nimmt den fragwürdigen Entscheid des Ständerats zur Kenntnis, eine PUK zur Finanzkrise einzusetzen. Hier hat politischer Druck den Ausschlag geben, nicht die berechtige Erwartung einer zusätzlichen Aufklärung der Ereignisse. Das zeigt auch der Meinungsumschwung einiger CVP-Ständeräte, die bisher wie die GPK der Kleinen Kammer gegen eine PUK waren. Was vor dem heutigen Entscheid galt, gilt auch jetzt noch: Die neuerliche Untersuchung ist unnötig, nachdem die GPK die Ereignisse rund um die Rettung der UBS und die Herausgabe von Kundendaten minutiös, kritisch und umfassend beleuchtete. Kaum ein Experte bezweifelt zudem, dass auch eine PUK die Vorgänge bei der Grossbank selber nicht befriedigend untersuchen kann. Nur dort gibt es jedoch noch offene Fragen, die ein unabhängiges Expertengremium klären soll. Damit die PUK nicht bloss Steuergelder verschwendet und über Monate grosse Ressourcen von Parlament und Verwaltung bindet, braucht sie ein klar definiertes Mandat zu Aufgabe, Dauer und Mittel. Diejenigen, die eine PUK verlangten, sind nun gefragt.

Lire la suite

Ein bestplatzierter und ein zusätzlicher Regierungsrat für die FDP

 

Die FDP.Die Liberalen gratuliert der Kantonalpartei Graubünden für ihren Grosserfolg. Regierungsrat Martin Schmid hat das beste Resultat erreicht und bei den Parlamentswahlen hat die FDP vier zusätzliche Sitze gewonnen. Damit ist sie die stärkste Fraktion im neuen Parlament, obwohl 2010 in Graubünden erstmals BDP und SVP antraten. Dieser Erfolg ist das Resultat eines beherzten Wahlkampfs und wurde durch das lösungsorientierte Kräfte und profilierte Kandidaten belohnende Majorzwahlsystem unterstützt. Ebenfalls für ihren enormen Einsatz dankt die FDP der Schwyzer Kantonalpartei: Dort konnte im zweiten Wahlgang der zweite Regierungsratssitz mit einem sehr klaren Resultat erobert werden. Damit setzt die FDP ihre Erfolgsserie bei Regierungsratswahlen fort. Erfreut ist die FDP schliesslich auch über das klare Resultat der Stimmbürger im Kanton Luzern, wo ein überflüssiges Gesellschaftsgesetz dank einem FDP-Referendum klar abgelehnt wurde.

Lire la suite