Communiqués de presse

Le PLR refuse de doubler la contribution à la cohésion

La session d'hiver est placée sous le signe de l'examen du budget. Le budget 2022 sera, tout comme le budget 2021, marqué par des dépenses extraordinaires liées à la pandémie. Des ajouts tardifs de plusieurs milliards de francs aggravent les prévisions et annoncent un déficit de financement de plus de 2 milliards de francs. Le PLR poursuivra son engagement pour le maintien du frein à l'endettement et des finances fédérales stables. En outre, le groupe PLR se prononce clairement contre le doublement de la contribution à la cohésion. Le Conseil des États a approuvé hier le budget fédéral 2022, le Conseil national a entamé aujourd'hui la discussion par article.

Lire la suite

Un non rassurant à l'initiative sur la justice – le personnel soignant devra encore patienter

Le PLR salue l’important soutien des Suissesses et des Suisses à la loi COVID-19, permettant ainsi de lutter efficacement contre la pandémie et ses conséquences. Par cette seconde approbation populaire en l'espace de six mois, la légitimité de la loi est clairement établie. Le non à l'initiative sur la justice est également positif. Ce rejet est un signal fort indiquant que notre système judiciaire ne doit pas se transformer en loterie. Le oui à l'initiative sur les soins est en revanche décevant. Si l’initiative avait été refusée, le contre-projet serait automatiquement entré en vigueur et aurait ainsi apporté rapidement de rééelles améliorations. Désormais, le personnel soignant devra prendre son mal en patience car la mise en œuvre de l’initiative devrait prendre des années.

Lire la suite

Le PLR s’engagera au Parlement pour une réforme structurelle de notre prévoyance vieillesse

En raison de l’évolution démographique, l’AVS enregistre des déficits toujours plus importants. Si rien n’est entrepris, les dépenses annuelles dépasseront les recettes de 4,3 milliards de francs d’ici 2030 et le besoin de financement de l’AVS s’élèvera à 200 milliards CHF en 2050. Le financement de nos rentes est donc en danger. Il y a urgence, et pourtant, le Conseil fédéral a rejeté aujourd’hui l’initiative sur les rentes des Jeunes Libéraux-Radicaux Suisse, sans même y opposer de contre-projet. En revanche, le Conseil fédéral a logiquement rejeté l’initiative des syndicats pour une 13e rente AVS. Ce texte engendrerait une hausse massive des dépenses sans proposition de contre-financement. Le PLR poursuivra son engagement au Parlement pour une réforme structurelle de l’AVS dans le but de garantir les rentes sans peser davantage ni sur les générations futures ni sur l’économie.

Lire la suite

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis crée une bonne situation de départ pour la poursuite du dialogue avec l'UE

Le conseiller fédéral Cassis a mené à bien les négociations avec l'UE concernant un mémorandum d'entente (MoU) sur le versement de la deuxième contribution suisse à la cohésion. Pour le PLR, cela ouvre la voie à un avenir prometteur pour la suite des négociations avec l'UE, contrairement à l'augmentation précipitée de la contribution suisse à la cohésion proposée par la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N).

Lire la suite

La Confédération et les cantons doivent permettre à la population désireuse de se protéger de se faire vacciner une troisième fois

L’évolution des chiffres liés à la pandémie de Covid-19 est inquiétante. Les mesures en vigueur (règles d’hygiène, distance, masques, etc.) doivent être maintenues. La Confédération et les cantons ainsi que Swissmedic doivent permettre le plus rapidement possible aux personnes qui le souhaitent de pouvoir se faire administrer la troisième dose. En revanche, le PLR s'oppose à l’introduction d’une règle des 2G (vacciné ou guéri) et s’en tient à la règle des 3G (vacciné, guéri ou testé). Le PLR rejette également l’obligation générale de vaccination ordonnée par la Confédération à certaines branches.

Lire la suite

Trois piliers en faveur des objectifs climatiques

Après le rejet de la révision totale de la loi sur le CO2 en été 2021, la consultation sur la nouvelle version de la loi sur le CO2 doit être ouverte cette année encore. Le PLR prend ses responsabilités en matière de politique climatique et présente aujourd’hui son concept libéral des trois piliers pour la nouvelle version de la loi sur le CO2. L'objectif est de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990. Le nouveau concept contribue à remplir les engagements de la Suisse dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat. L'accent est mis sur les piliers que sont les bâtiments, la mobilité et l'industrie. Le concept propose des mesures incitatives plutôt que de nouvelles interdictions ou du paternalisme.

Lire la suite

Philippe Nantermod mènera la campagne pour les élections fédérales de 2023

Jon Fanzun sera le nouveau secrétaire général du PLR.Les Libéraux-Radicaux Suisse à partir du 1er janvier 2022. La Conférence des présidents de partis (CPP) l'a élu ce soir à l'unanimité pour succéder à Fanny Noghero. Le parti tient à la remercier pour son engagement sans faille pour les valeurs libérales-radicales. La CPP a également élu comme secrétaire général adjoint Michael Mandl, qui continuera à exercer la fonction de secrétaire parlementaire du parti. En outre, le vice-président du parti et conseiller national Philippe Nantermod a été élu comme nouveau chef de campagne stratégique pour les élections fédérales de 2023.

Lire la suite

Le PLR s’engage pour une modernisation du 2ème pilier

Les paramètres de notre système de prévoyance professionnelle ne correspondent plus aux réalités démographiques et du monde du travail. Chaque année, plusieurs milliards de francs sont redistribués des actifs aux retraités, et l’accès au 2ème pilier reste trop limité pour une frange de la population. Les décisions prises aujourd’hui par la CSSS-N sont donc à saluer, car elles constituent un pas important dans la bonne direction pour réduire la redistribution et améliorer la situation des personnes travaillant à temps partiel. À moyen terme, l’initiative sur les rentes déposée par les Jeunes Libéraux-Radicaux Suisse contribuera elle aussi à améliorer la situation dans le 2ème pilier. En effet, l’augmentation de l’âge de la retraite corrige également les problèmes du deuxième pilier.

Lire la suite

Le PLR demande au Conseil fédéral des scénarios de sortie avec des critères clairs

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui qu’il entendait s’en tenir à l’obligation de certificat actuelle et vouloir patienter avant d’envisager un assouplissement des restrictions. Le PLR regrette que le Conseil fédéral ne présente aucun scénarios de sortie de crise par étapes. Tant la population que l’économie ont maintenant besoin de perspectives. Dans ce sens, le Conseil fédéral doit présenter sa stratégie d’assouplissement des restrictions. Une stratégie dont le rythme dépendra de l’évolution de la situation sanitaire et de critères clairs pour la population. Il est cependant clair que tant que la situation sanitaire ne s’améliore pas, seuls le maintien du certificat COVID et l'augmentation du taux de vaccination permettent d’éviter des mesures liberticides qui frapperaient l’ensemble de la population, à l’instar de celles qui ont été décrétées l’hiver dernier. En outre, il est réjouissant que l’accès au certificat COVID soit désormais facilité pour les personnes guéries.

Lire la suite

Le PLR s’engage pour le maintien du frein à l’endettement

La pandémie de Covid-19 et ses conséquences financières provoquent une grande incertitude. Lors de la publication de son message concernant le budget 2022, le Conseil fédéral a malgré tout annoncé, en août dernier, un retour à la normale et le début de la réduction de la dette liée à la crise. Toutefois, l’ajout tardif d’un montant de 1,6 milliard de francs, dont 1,5 milliard pour les tests Covid-19, ne permet malheureusement pas de rester dans les chiffres noirs. La commission des finances (CdF) du Conseil des États analyse aujourd’hui le projet de budget et, la semaine prochaine, ce sera au tour de celle du Conseil national de s’y atteler. Au sein des deux commissions, le PLR continuera à s’engager pour une utilisation modérée des fonds publics et s’opposera fermement à l’affaiblissement du frein à l’endettement.

Lire la suite

Des recommandations claires pour les votations du 28 novembre 2021

Thierry Burkart est le nouveau président du PLR Suisse. Les délégués ont élu le conseiller aux États argovien pour succéder à Petra Gössi. La conseillère aux États Johanna Gapany et le conseiller national Andri Silberschmidt viennent renforcer l'équipe des vice-présidents déjà composée du conseiller aux États Andrea Caroni et du conseiller national Philippe Nantermod. Des remerciements et de vifs applaudissements ont également été adressés à Petra Gössi pour son engagement sans faille au cours des cinq dernières années. En présence des conseillers fédéraux Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis, les délégués ont également adopté les recommandations de vote au sujet de l'initiative sur les soins infirmiers (non), de l'initiative sur la justice (non) et de la loi COVID-19 (oui).

Lire la suite

L'offensive vaccinale aurait toutefois dû avoir lieu beaucoup plus tôt

L'offensive du Conseil fédéral en matière de vaccination est la bienvenue. Il est évident qu'il faut informer mieux et davantage pour convaincre les personnes indécises. Malheureusement, l’OFSP a manqué de stratégie et d’anticipation, et cela nous coûte maintenant environ 150 millions de francs, argent du contribuable que nous aurions pu économiser. Le PLR répète depuis des semaines que la population doit prendre ses responsabilités. Nous poursuivons notre engagement en faveur de la fin des tests gratuits. Grâce au nouveau vaccin vectoriel, il n'y a plus aucune raison, même pour les plus hésitants, de renoncer à la vaccination contre le Covid-19 qui représente le seul moyen pour retrouver nos libertés. Quant à la mesure visant à récompenser celles et ceux qui arrivent à amener un proche réticent à se faire vacciner, en plus d’être démagogique, elle sera difficilement contrôlable et pourrait même s’avérer contre-productive.

Lire la suite

Le PLR reste néanmoins sur sa faim

Le PLR s’est fortement engagé lors de la session d’automne en faveur de l’économie, soit dans le cadre de plusieurs réformes de la politique économique en proposant des allégements.Grâce à cet engagement qui ne date pas d’hier, l’abolition des droits de douane sur les produits industriels et la réforme de l'impôt anticipé, attendue depuis longtemps, ont abouti avec succès au Conseil national. Ces deux projets représentent un réel soulagement pour la place économique suisse. Toutefois, le refus au Conseil des États du taux de TVA unique prouve que le PLR doit poursuivre son engagement. Il est extrêmement important, d’autant plus pour l’après-crise Covid-19, que les obstacles administratifs pour les entreprises en Suisse soient supprimés

Lire la suite

Une étape importante pour nos relations avec l’UE

Depuis la fin des négociations sur l'accord-cadre, la situation pour la Suisse en matière de politique européenne a sensiblement changé. Afin de créer une base positive pour l'avenir des relations bilatérales avec l’Union européenne (UE), il est nécessaire de débloquer rapidement la deuxième contribution à la cohésion en faveur de certains États membres de l'UE et ce sans conditonnalités. Le PLR salue les décisions prises dans ce sens aujourd’hui par les deux chambres.

Lire la suite

L’engagement de longue date du PLR porte ses fruits

Le PLR s’engage depuis plus de 15 ans en faveur d’une imposition équitable des couples. C’est la raison pour laquelle le parti salue l’évaluation publiée ce jour par le Conseil fédéral. Ceci permettra d’ouvrir la voie à l'introduction de l'imposition individuelle et de mettre fin à la discrimination fiscale des couples mariés. En luttant contre les incitations négatives au travail, une plus grande égalité des chances sur le marché du travail serait garantie et permettrait ainsi de réduire la pénurie de travailleurs qualifiés. Afin de concrétiser cet objectif et de maintenir la pression, la récolte de signatures pour l'initiative populaire du PLR Femmes Suisse pour l'introduction de l'imposition individuelle suit son cours.

Lire la suite

Des décisions claires en faveur de la cohésion sociale

Aujourd'hui, les Suissesses et les Suisses ont nettement rejeté l'initiative 99% de la Jeunesse socialiste (JS). Le PLR se réjouit de ce résultat. Ils se sont ainsi clairement exprimés en faveur d'une place économique attractive et contre une proposition populiste déconnectée de la réalité. Quant au mariage pour tous, il a été largement plébiscité. D'un point de vue libéral, ce résultat est réjouissant, tous les couples pourront ainsi jouir des mêmes droits, l’État n’ayant pas à intervenirdans notre vie privée et encore moins de manière moralisatrice.

Lire la suite

Le PLR soutient le contre-projet indirect

Aujourd’hui, les conseillers aux États libéraux-radicaux ont soutenu à une large majorité au contre-projet indirect à l'initiative populaire « Pour sauver des vies en favorisant le don d'organes ». Grâce à cette décision du Conseil des États en faveur du consentement présumé, qui fait suite à celle du Conseil national, les conditions-cadres sont désormais créées pour augmenter le taux de donneurs d'organes et ainsi sauver des vies.

Lire la suite

Le PLR salue le renforcement des contrôles à l’entrée en Suisse

Grâce à la vaccination, il serait possible d’atteindre l’immunité collective, cependant le taux de vaccination reste encore trop faible. Pour cette raison, il est juste que le Conseil fédéral s'en tienne à sa décision et que les tests Covid pour les personnes asymptomatiques deviennent payants à partir d'octobre. Le PLR est le seul parti gouvernemental à soutenir cette stratégie.La décision prise aujourd'hui par le Conseil fédéral au sujet des contrôles d'entrée sur le territoire suisse est également à saluer. Cela répond à la demande du PLR, qui souhaitait qu'un test soit exigé en l'absence d'un certificat. Les frontaliers sont à juste titre exemptés des nouvelles dispositions afin de garantir les échanges sociaux et économiques dans les régions frontalières.

Lire la suite