Communiqués de presse

Le PLR présente un plan d'action reposant sur 3 piliers

Lors de sa réunion extraordinaire, le groupe parlementaire libéral-radical a une nouvelle fois réaffirmé sa position sur les négociations en cours concernant l'accord-cadre institutionnel et son soutien de principe à un tel accord. Pour le PLR, il est clair que le Conseil fédéral a la responsabilité de poursuivre les négociations afin de trouver une solution pour sécuriser les accords bilatéraux. La voie bilatérale reste d'une importance capitale pour la Suisse. Dans le cas où le Conseil fédéral rejettrait le résultat des négociations, le groupe parlementaire libéral-radical présente un plan d'action reposant sur 3 piliers.

Lire la suite

Le PLR salue les annonces du Conseil fédéral mais questionne le manque de leadership à l’OFSP

Dans ses annonces du jour, le Conseil fédéral a fait preuve de bon sens en autorisant divers secteurs à reprendre en partie leurs activités dès le 19 avril, ce dans le respect des règles sanitaires. Tout en continuant à respecter les mesures sanitaires, nous pouvons espérer de nouveaux assouplissements pour les prochaines semaines. Dans de nombreux cantons, la question des vaccins est cependant moins réjouissante et l’OFSP manque cruellement de leadership, ce qui est inacceptable. Bien qu'environ 2,4 millions de doses soient désormais disponibles, pratiquement aucune accélération de la vaccination n’est observée. L'objectif de vacciner 30% de la population d'ici fin avril, comme nous l'avons stipulé dans nos demandes figurant dans notre plan de 100 jours, est donc manqué. Les conséquences pour la société et l’économie sont immenses.

Lire la suite

Les délégués confirment le double Non aux initiatives phytos

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux a tenu, ce soir, une Assemblée des délégués extraordinaire, une fois encore, par visioconférence. Les délégués ont affirmé leur soutien à la loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme par 197 Oui, contre 52 Non et 5 abstentions. Cette loi permettrait notamment à l’Office fédéral de la police (fedpol) de disposer d’instruments supplémentaires, préventifs, pour protéger la population suisse de manière adéquate face au terrorisme. Par ailleurs, les délégués ont refusé par 159 Non, contre 69 Oui et 3 abstentions de laisser la liberté de vote sur l’initiative « pour une eau potable propre ».

Lire la suite

La population doit pouvoir se faire vacciner 7 jours sur 7 et être incitée à le faire

Notre plan d'action de 100 jours « protéger, indemniser, vacciner » a pour d’objectif d’assurer une sortie de crise aussi efficiente que rapide. Si les mesures pour protéger et indemniser vont dans la bonne direction, la Suisse reste en mauvaise posture en matière de vaccination et de dépistage. Il est dès lors important de tirer profit des mois à venir et d’avoir enfin une vision à moyen terme. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux demande que les doses de vaccin disponibles soient accessibles à la population dans le plus grand nombre de lieux possible, sept jours sur sept. Afin de convaincre la population de la nécessité d'un dépistage à grande échelle et d'une vaccination rapide, une campagne d'information massive doit impérativement être lancée par la Confédération.Et si l’attestation de vaccination ne fonctionne pas parfaitement d'ici la fin du mois de juin, les dommages économiques se chiffreront en milliards.

Lire la suite

Le PLR fait une demande d’enquête à la CdG

Ce week-end, de nouvelles informations sont apparues dans l’affaire Lonza. Au lieu de clarifier la situation, l’interview publiée dans la NZZ am Sonntag et les récentes déclarations de l’OFSP et du conseiller fédéral Berset ont plutôt contribué à accroitre la confusion. Ce d’autant plus qu’après avoir appris, la semaine dernière, que le plan de vaccination a été une nouvelle fois retardé, il est désormais indispensable de faire toute la lumière sur cette affaire. C’est la raison pour laquelle, conformément à ce que nous avons annoncé le 11 mars, le PLR soumet une proposition demandant à la Commission de gestion d’enquêter sur cette affaire en auditionnant les différents acteurs concernés.

Lire la suite

Le PLR demande un management de crise conséquent

Une semaine après la session de printemps, une certaine agitation règne toujours au sein du Département fédéral de l'intérieur (DFI) et nous sommes encore loin d'être prêts pour la vaccination à moyen terme. Alors que les vaccins sont le seul moyen de revenir à la normalité, personne ne semble vouloir assumer la responsabilité des lacunes commises ces dernières semaines. Par conséquent, le PLR demande un renforcement interdépartemental de la gestion de crise afin d’accélérer la campagne de vaccination. Même si les bases légales pour un passeport vaccinal et pour la production de vaccins via un partenariat public-privé ont été créées grâce au PLR, de nombreuses questions sur la stratégie de vaccination restent toujours sans réponse. Il est impératif que la conférence de presse annoncée par le DFI fasse la lumière sur les zones d’ombre restantes.

Lire la suite

Le PLR demande plus de transparence au sujet de la stratégie de vaccination

Au vu de la situation épidémiologique, le Conseil fédéral reste ferme. Le PLR porte un regard critique sur cette décision. Il faut dire qu’avec l'adoption de la modification de la loi Covid-19 au Parlement, la base pour des mesures de soutien ciblées pourrait être créée. Malheureusement, il apparaît aujourd'hui, une fois de plus, que le Conseil fédéral n'est pas disposé à donner de réelles perspectives à la population et aux entreprises, comme nous l'avons demandé dans notre plan d’action des 100 jours.

 

Lire la suite

La Suisse se positionne en partenaire commercial sûr

Lors de sa séance du jour, le Conseil fédéral a adopté sa stratégie pour l'avenir des relations entre la Suisse la Chine. Le présent document, rédigé sous la direction du conseiller fédéral Ignazio Cassis, définit les objectifs et les mesures de la politique suisse à l’égard de la Chine pour la période 2021-2024. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue la stratégie pour la Chine élaborée par le Conseil fédéral. Elle prouve que la coopération, le commerce et le dialogue sont plus fructueux que l'isolement et la répression, et fait écho à celle présentée par le PLR au début de l'année 2021.

Lire la suite

Âge de la retraite à 65 ans avec des compensations pour les femmes

En raison de l’évolution démographique, l’AVS enregistre, année après année, des déficits toujours plus importants. Si rien n’est entrepris, en 2030, les dépenses dépasseront les recettes de 4,3 milliards de francs. Il est de notre devoir d’assurer des retraites dignes aux générations futures et de garantir qu’aucune réforme ne se fasse sur leur dos. Ainsi, le PLR.Les Libéraux-Radicaux est favorable à une harmonisation de l’âge de la retraite à 65 ans, accompagnée de compensations pour les femmes, ciblées tout particulièrement sur les revenus les plus modestes. Par ailleurs, le PLR peut accepter une hausse de 0,3% de la TVA, mais refuse une augmentation plus marquée, qui pénaliserait les jeunes générations et pèserait sur l’économie. Enfin, un relèvement du plafond pour les couples mariés ne se justifie pas, la situation financière de l’AVS ne permettant aucunement une telle expansion des prestations.

Lire la suite

Le PLR demande que le rythme de vaccination augmente et une stratégie de retour à la normalité

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui mettre en consultation plusieurs variantes pour les prochaines étapes d’assouplissement à partir du 22 mars. Celui-ci reste néanmoins toujours très vague quant aux étapes à moyen terme pour un retour à la normalité, ce qui, une nouvelle fois bloque la planification pour la population, les entreprises et les milieux culturels. Les annonces du jour constituent malgré tout un pas dans la bonne direction. Pour le PLR.Les Libéraux-Radicaux, la solution de sortie crise reste la vaccination et les tests. Avec l’arrivée du printemps et des beaux jours, il est important de pouvoir passer à la vitesse supérieure. À ce titre, les réponses apportées par le Conseil fédéral à nos demandes d’hier concernant l’« affaire Lonza » sont contradictoires et laissent de nombreuses questions sans réponse.


 

Lire la suite

Le PLR demande des explications et des solutions

L’article publié aujourd’hui dans les colonnes du Tagesanzeiger est un coup de tonnerre. Selon l’article, la Confédération, par l’intermédiaire de l’OFSP, a refusé, pour d’obscures raisons, l’offre qui aurait permis à la Suisse de disposer d’une ligne de production propre et nationale de vaccins contre le Covid-19. Alors que le vaccin est la seule solution pour sortir de la crise, la décision de la Confédération est incompréhensible et inadmissible. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux exige que le Conseil fédéral, et particulièrement le Département fédéral de l’intérieur (DFI), s’exprime clairement sur la situation lors de sa conférence de presse de demain. Les organes parlementaires doivent également enquêter par le biais de la Commission de gestion ou de la Délégation des commissions de gestion ou si nécessaire par une commission d’enquête parlementaire.

 

Lire la suite

Le PLR soutient l’extension de l’aide mais demande des limites claires

Lors de sa séance extraordinaire du jour, le groupe parlementaire libéral-radical du Conseil national a discuté de la modification de la loi Covid-19 qui sera traitée pour la première fois cet après-midi au Conseil national. Parmi les nombreux points abordés, le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue particulièrement la mise sur pied d’un système de coordination avec des indicateurs clairs. Cet instrument, que nous demandons depuis avril 2020, permet d’assurer des perspectives à la population et aux entreprises. En ce qui concerne le cœur même de cette proposition, à savoir l'extension des mesures pour les cas de rigueur et du chômage partiel, la majorité du groupe soutient la voie empruntée par le Conseil des États. Même s’il s’agit d’une augmentation par rapport à la proposition du Conseil fédéral, il est nécessaire qu’elle soit ciblée et ne pas être utilisée selon le principe de l’arrosoir. Dans ce contexte, nous avons fait une évaluation intermédiaire de notre plan d’action des 100 jours, présenté le 3 février dernier. Le bilan est plus que mitigé.

Lire la suite

Le rejet de l’e-ID est un revers pour la numérisation

Le soutien à l'accord de libre-échange avec l'Indonésie marque l'entrée en vigueur d'un accord pionnier, mais le résultat soulève quelques inquiétudes. En effet, les accords de libre-échange sont et restent fondamentaux pour la Suisse et constituent une base importante pour notre prospérité et notre qualité de vie. Quant à l'e-ID, son rejet est regrettable. Cela signifie que la Suisse perd beaucoup de temps en termes de progrès numérique. Ceci à un moment où des solutions innovantes seraient d'autant plus importantes. Le oui à l'initiative sur la burqa combat un faux problème par une fausse solution et restreint l'autonomie des cantons. D'un point de vue libéral, cette voie n’est pas la bonne.

 

Lire la suite

Davantage d’aides aux cas de rigueur, pas d’ouvertures dominicales

La Chambre haute a été, aujourd’hui, le premier Conseil à traiter de la modification de la loi Covid-19. Il s’agissait, avant tout, de faire en sorte que les entreprises suisses qui ont été touchées par les fermetures puissent bénéficier d'un plus grand soutien grâce à l’extension des contributions à fonds perdu. Les conseillers aux États PLR se sont engagés avec succès en faveur d'un soutien ciblé aux grandes entreprises, qui protège également contre les abus. Par ailleurs, la suppression du délai de préavis pour la réduction de l’horaire de travail a été une nouvelle fois prolongée. Les entreprises fondées avant le 1er octobre 2020 devraient également pouvoir prétendre à l’aide destinée aux cas de rigueur. Le PLR salue ces décisions mais se dit déçu que l'augmentation du nombre d'ouvertures dominicales ait été rejetée. Il appartient maintenant au Conseil national de faire en sorte que cette demande en faveur des PME puisse aboutir.

Lire la suite

La gauche rejette les bons d’achat « médias » pour les jeunes

L'industrie des médias vit des temps difficiles en raison de la baisse des recettes publicitaires et de l’augmentation de la consommation de l’information en ligne. Une aide financière rapide est, dès lors, nécessaire. Cependant, le paquet d’aide aux médias reste un sujet controversé au sein des deux Chambres. En septembre 2020, au Conseil national, le centre-gauche s’était opposé à apporter une aide rapide à la presse. Un éventuel soutien financier direct aux médias en ligne constitue le nœud du problème. Comme alternative, le PLR propose d’offrir des bons d'achat « médias » aux jeunes adultes. Cette solution a été rejetée par une majorité de gauche au Conseil.

Lire la suite

Renforcement de la place financière suisse

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit que la révision de la loi sur le blanchiment d'argent ait finalement été sauvée dans la dernière ligne droite, et que grâce à des compromis, une alliance contre-nature et donc un échec final aient pu être évités. Grâce à cette révision, la Suisse satisfait une grande partie des recommandations du Groupe d’action financière (GAFI) et se conforme ainsi aux normes internationales. Le rejet de réglementations plus strictes en matière de blanchiment d'argent par le PS et les Verts est paradoxal et incompréhensible.

Lire la suite

Accélérer la cadence des tests et des vaccins

Depuis le 3 février dernier, et la présentation de notre plan d’action pour les 100 jours, peu de choses ont changé. Le résultat de la consultation, qui n’en porte que le nom, du Conseil fédéral confirme à peu de choses près ce qui a été annoncé la semaine dernière. Bien qu’une majorité des cantons l’ait réclamée, il n’y aura pas d’ouverture, même partielle, dans le secteur de la gastronomie le 1er mars, ni d’ailleurs dans le domaine de la culture, ce qui est incompréhensible. De plus, peu d’indications ne sont fournies sur ce qu’il adviendra après le 22 mars. Le PLR réitère une fois de plus sa requête au Conseil fédéral de présenter un système de coordination clair pour ces prochaines semaines, demande que les enfants de moins de 18 ans ne soient plus comptés pour les rassemblements privés et que le réexamen des mesures se fasse toutes les deux semaines afin de pouvoir réagir plus rapidement dans un sens comme dans l’autre. De surcroît, il est impératif que le Département de l’intérieur et l’OFSP accélèrent la campagne de vaccination et incitent à une augmentation de la cadence des tests.

Lire la suite

AVS 21 – Le projet de la CSSS-E ne convainc pas la majorité

Le projet de réforme AVS 21 doit garantir l'équilibre financier de l'AVS jusqu'en 2030 et maintenir le niveau des prestations de la prévoyance vieillesse. En raison de l’évolution démographique, l’AVS enregistre, année après année, des déficits toujours plus importants. Le PLR s'oppose à une réforme au détriment des jeunes et préconise une compensation réelle et ciblée des femmes. En raison de la situation financière de l’AVS et du besoin urgent de réforme, ce projet doit se concentrer sur les éléments centraux, à savoir : maintenir le niveau des prestations et garantir le financement de l’AVS. La question d’un élargissement des prestations au travers, notamment, d’un relèvement du plafond pour les couples mariés ne se pose même pas.

Lire la suite

Vacciner au plus vite les personnes vulnérables pour lever les restrictions

Les annonces faites ce jour par le Conseil fédéral offrent certes un début de perspectives pour la population et les entreprises en Suisse, mais elles restent vagues, ne permettent aucune planification à long terme et pénalisent encore et toujours la branche de la gastronomie, les milieux culturels et le monde du sport. Le déblocage de soutiens financiers supplémentaires pour les entreprises en difficulté et les chômeurs est à saluer. Afin que ces prochaines semaines marquent réellement le début d’une sortie de crise, il est nécessaire que la campagne de vaccination se déploie enfin pleinement comme le demande le PLR dans son plan d’action de 100 jours. Enfin, le PLR demande qu’une fois que l'ensemble du groupe à risque soit vacciné, les restrictions soient levées dans la mesure du possible.

Lire la suite

Des recommandations claires à l’attention de la Confédération et des cantons

La Chine est le troisième partenaire commercial de notre pays, après l’UE et les États-Unis. Avec son système autoritaire, la Chine représente toutefois un défi majeur pour les démocraties libres de l’Occident. En raison de ce champ de tension et de l’importance politique croissante de cette nation, le PLR.Les Libéraux-Radicaux présente son papier stratégique, en amont de la discussion parlementaire au sein des commissions de politique extérieure (CPE). Les recommandations englobées dans ce papier suivent la devise « une ouverture pragmatique avec des limites claires ».

Lire la suite