Communiqués de presse

Le parlement s'oppose à une alliance contre nature

Depuis plusieurs années, l'augmentation du budget fédéral est supérieure au PIB et les dépenses fédérales ont doublé depuis 1990. Afin que les générations futures n'héritent pas d'un déficit colossal, la réduction de la dette et le frein à l'endettement sont tous deux d'importance capitale. Dans le budget 2018, PLR.Les Libéraux-Radicaux s'est engagé avec succès pour ces deux éléments. L'ensemble des excédents de recettes en résultant sera utilisé pour la réduction de la dette. Quant au frein à l'endettement – l'un des plus grands acquis en politique financière de la Suisse – il sera maintenu.

Lire la suite

Une motion efficace du PLR demande plus de flexibilité sur le plan législatif

La numérisation est déjà bien implantée dans la circulation routière et son importance va croître davantage dans les années à venir. Le Conseil fédéral est ainsi chargé de créer les bases légales dans la loi fédérale sur la circulation routière, afin que l'admission et la circulation de véhicules automatisés et autonomes puissent être réglées à l'échelle de l'ordonnance. La Suisse doit bénéficier d'une flexibilité sur le plan législatif pour pouvoir procéder aux adaptations réglementaires nécessaires, de manière rapide, au regard des développements techniques et au même rythme qu'au niveau international. Une motion du groupe libéral-radical allant dans ce sens a trouvé un large soutien aujourd'hui au Conseil des Etats et a été transmise au Conseil fédéral.

Lire la suite

La Cohésion rassemble la Suisse

Mesdames, Messieurs,
Faire du bénévolat ne vous rapporte certes pas d'argent, mais il vous fait gagner cependant tout notre respect et nos remerciements ! Selon les chiffres actuels de l'Office fédéral de la statistique, ce sont 660 millions d'heures de travail bénévoles qui ont été réalisées l'an dernier. Cet engagement représente un important soutien à la société civile, dont nous devons prendre soin et protéger. Avec la Liberté et l'Innovation, la Cohésion est l'une des trois valeurs du PLR.Les Libéraux-Radicaux.
 

Lire la suite

Le PLR exige une amélioration rapide et sans détour des réseaux électriques

L'initiative RASA (« Sortons de l'impasse ! ») ne contribue nullement à clarifier la question européenne, l'objectif de préserver les bilatérales étant déjà atteint. PLR.Les Libéraux-Radicaux rejette donc l'initiative et tous contre-projets. Lors de sa séance du jour, le groupe parlementaire libéral-radical a par ailleurs débattu de la révision de la loi en faveur de la transformation et de l'extension des réseaux électriques. Le groupe parlementaire rejette à la majorité les propositions concernant le soutien de l'énergie hydraulique par les consommateurs finaux liés et demande que ces propositions soient retirées du projet.
 

Lire la suite

Mettre à profit la capacité d’innovation de la Suisse pour la protection de l’environnement

Le changement climatique compte parmi les plus grands défis mondiaux et a également de lourdes conséquences pour la Suisse. Le PLR soutient la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat dans le cadre de la révision totale de la loi sur le CO2 à condition qu’un paquet de mesures efficace et flexible en termes de mise en œuvre soit proposé. L’efficacité requiert des coopérations internationales. Des actions isolées de la Suisse et une manière de penser bornée et idéologiquement marquée compromettent l’objectif global de réduction de CO2. Une application favorable à l’économie doit être préférée à des quotas fixes, afin que la Suisse puisse apporter une contribution digne de ce nom. La plus grande force de notre pays – sa capacité d’innovation – doit être mise à profit de la protection du climat à échelle mondiale. 

Lire la suite

PLR pour une agriculture compétitive et de qualité

PLR.Les Libéraux-Radicaux félicite le conseiller national Hugues Hiltpold pour son élection au poste de vice-président du groupe. Cette élection fait suite à celle du conseiller national Beat Walti pendant la séance pré-sessionnelle à la présidence du groupe libéral-radical Avec ces nouvelles nominations, le groupe parlementaire libéral-radical peut poursuivre sereinement son travail. Le groupe a également décidé aujourd’hui son soutien à la suppression des contributions à l'exportation. De plus, il adopte sa position contre l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire. L’agriculture nous concerne toutes et tous».

Lire la suite

Isabelle Moret et Thomas Hefti à la tête de présidences des Conseils

Le succès du PLR.Les Libéraux-Radicaux repose en grande partie sur de fortes personnalités et à leur compétence à prendre en charge d’importantes responsabilités. Le PLR remercie Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret et Thomas Hefti pour leur mise à disposition pour les postes actuels et futurs aux présidences des Conseils de l’Assemblée fédérale. Ils ont été brillamment élus aujourd’hui, à l’occasion du premier jour de session d’hiver.

Lire la suite

Le PLR présente les grands axes d’une politique financière fédérale libérale

Depuis plusieurs années, l’augmentation du budget fédéral est supérieure au PIB et les dépenses fédérales ont doublé depuis 1990. A moyen et à long terme, d’importants déficits structurels menacent le budget fédéral. Les générations futures risquent de crouler sous une montagne de dettes ou des charges fiscales excessives. Attentif à la Cohésion, PLR.Les Libéraux-Radicaux ne veut pas prendre ce risque. Il demande des bases libérales afin que la croissance de l’Etat soit freinée dans l’intérêt des contribuables et des entreprises. Le PLR présente les grands axes d’une politique financière fédérale libérale dans un papier de position. 

Lire la suite

La contribution à la cohésion n’est pas un cadeau, mais un investissement

La relation stable qui lie la Suisse à l’Union européenne représente une des raisons importantes de la prospérité de la Suisse – et une condition nécessaire à son maintien. PLR.Les Libéraux-Radicaux est le seul parti qui a toujours activement soutenu la voie bilatérale. Il s’agit à présent de répondre à plusieurs questions en suspens liées au futur de cette relation. L’une d’entre elles concerne la contribution à la cohésion. Le PLR attend donc du Conseil fédéral qu’il élabore un état des lieux du dossier Suisse-UE au printemps 2018. Le Conseil fédéral doit montrer comment il compte défendre les intérêts de notre pays et poursuivre les accords bilatéraux. Si une voie acceptable est proposée dans la relation future Suisse-UE, le PLR pourra alors saluer la contribution à la cohésion.

Lire la suite

Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret, Thomas Hefti face à des défis de taille

Le succès du PLR.Les Libéraux-Radicaux repose sur de fortes personnalités, capables d'assumer de grandes responsabilités. Le groupe libéral-radical félicite le conseiller national Beat Walti pour son élection à la présidence du groupe. Le PLR est également fier que Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret et Thomas Hefti se mettent à disposition pour remplir d'importantes tâches au sein de l'Assemblée fédérale. Lors de sa séance d'aujourd'hui, le groupe a également discuté de la poursuite du programme Erasmus+. Il salue la décision de financement du Conseil fédéral.

Lire la suite

PLR.Les Libéraux-Radicaux exige l'adaptation des assurances sociales aux nouvelles réalités

La digitalisation amène de profondes transformations pour l'économie et la société : des habitudes en matière de communication à la représentation de ce qui constitue de nos jours une carrière, en passant par les procédures mises en place sur le lieu de travail. En tant que parti de l'innovation, PLR.Les Libéraux-Radicaux ne considère pas ces développements comme des menaces, mais comme des chances. La Suisse doit les saisir et se baser sur son excellente situation initiale. Elle ne peut pas fuir ces chances. Parallèlement, il est essentiel que tous en Suisse profitent de la numérisation. Une société numérique à deux vitesses n'est dans l'intérêt de personne. Une plus grande connaissance du monde numérique ainsi qu'un marché du travail le plus flexible possible sont nécessaires. Le PLR salue que le Conseil fédéral prenne des mesures supplémentaires dans le but de préparer la Suisse pour le futur.

Lire la suite

Le PLR salue la vue d'ensemble du Conseil fédéral

Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui une vue d'ensemble du développement de la politique agricole à partir de 2022. Le PLR salue la meilleure mise en réseau des marchés agricoles internes et externes dans le cadre de l'accord sur le commerce. Avec des mesures d'accompagnement adéquates, cette mise en réseau profite à tous. L'avenir de l'agriculture suisse repose sur la qualité de la production dans un environnement libéralisé et concurrentiel. La politique agricole axée sur le futur du conseiller fédéral Schneider-Ammann est ainsi poursuivie.

Lire la suite

Le PLR remercie son ministre

Aujourd'hui, lors de son Assemblée des délégués dans le canton d'Obwald, PLR.Les Libéraux-Radicaux a chaleureusement remercié son conseiller fédéral Didier Burkhalter. Après 30 ans d'un fort engagement au service de notre pays, le moment est venu pour notre ministre d'écrire un nouveau chapitre. A Engelberg, haut lieu du tourisme suisse le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a salué la résolution sur le tourisme proposée par le PLR et a présenté les travaux actuels du Département de l'économie pour de nouvelles stratégies touristiques. A moitié de législature, la présidente du parti Petra Gössi est revenue sur les éléments qui ont fait de cette année une réussite pour le PLR. Elle lui a remis un marteau – symbole du forgeron de l'unité du pays qu'il a promis d'être lors de sa nomination.

Lire la suite

Le PLR salue le renforcement du mécanisme de contrôle avant l’échange de données

Le Conseil national a débattu aujourd’hui les accords d’échange automatique de renseignements (EAR) avec 41 nouveaux Etats partenaires. Le PLR a majoritairement soutenu ces accords. La norme internationale minimale doit être mise en œuvre afin que la place économique et financière suisse ne soit pas exposée à des désavantages majeurs. Cela étant, avant de procéder aux premiers échanges de renseignements, le Conseil fédéral devra contrôler que les Etats partenaires offrent toutes les garanties nécessaires concernant la protection et la sécurité des données échangées. La PLR salue le renforcement du mécanisme de contrôle à cet égard, qui prévoit désormais l’obligation pour le Conseil fédéral de fournir un rapport aux commissions parlementaires compétentes et de tenir compte de leurs appréciations. 

Lire la suite

Le PLR est ravi du résultat de la votation

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit que la Suisse se soit à nouveau prononcée contre une augmentation de l'AVS. Suite au refus, par les électeurs et les électrices de l'initiative AVSplus, le principe d'une augmentation non-ciblée de l'AVS est définitivement rejeté. La voie est ainsi libre pour une réforme durable et digne de ce nom.

Lire la suite

Une expérimentation d'économie planifiée qui met en danger la place
économique suisse

Le groupe parlementaire libéral-radical s'oppose à l'initiative de monnaie pleine. Celle-ci veut une nationalisation du marché du crédit des banques et une restructuration totale de l'économie financière. L'utilité de l'initiative n'est pas perceptible et il n'y a aucune garantie qu'elle permette d'éviter les crises financières. La mise en place de l'expérimentation du système de monnaie pleine est très risquée.

Lire la suite

Ignazio Cassis reprend les rênes du DFAE
Johann Schneider-Ammann poursuit le renforcement de la place économique suisse au sein du DEFR

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de voir Ignazio Cassis reprendre le DFAE pour le futur de notre pays. La politique étrangère reste au premier rang des priorités de la Suisse. Ignazio Cassis aura la responsabilité de consolider et de développer la voie bilatérale avec l’UE. Les accords bilatéraux sont primordiaux pour notre pays et notre économie, car ils offrent des solutions sur mesure entre la Suisse et l’UE. Par son expérience politique, son leadership en tant que Président de groupe, sa connaissance des dossiers, et sa maitrise des trois langues nationales, le Tessinois est interlocuteur idéal pour représenter notre pays à l’étranger. Le PLR se réjouit également qu’un vrai entrepreneur reste en charge du DEFR pour renforcer l’économie et garantir l’emploi en Suisse.

Lire la suite

Le PLR remercie Pierre Maudet et Isabelle Moret pour leur engagement

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de l'élection du conseiller national Ignazio Cassis au Conseil fédéral. Par ce vote, l'Assemblée fédérale montre l'importance qu'elle accorde à la représentation linguistique et culturelle de la Suisse. Avec le Tessinois, le Gouvernement gagne un membre compétent et expérimenté qui mettra tout en œuvre pour défendre les intérêts de la Suisse et répondre aux défis de notre pays. Le PLR souhaite plein succès à Ignazio Cassis dans ses nouvelles fonctions et remercie également Pierre Maudet et Isabelle Moret pour leurs excellentes candidatures.

« J'aime mon pays et j'ai envie de pouvoir participer à son futur. »
 

Lire la suite

Le Conseil des Etats approuve la création d’un centre de compétence de cybersécurité

Le Conseil des Etats se prononce clairement en faveur d’une motion (17.3508) du conseiller aux Etat Joachim Eder (PLR, ZG). L’auteur de la motion réclame à la Confédération la création d’un centre de compétence pour la cybersécurité ainsi qu’une meilleure coordination des activités dans ce domaine. La grande majorité du Conseil des Etats partage les préoccupations en matière de sécurité du CE Eder et approuve la motion avec 41 :4 voix malgré la proposition de rejet de la part du Conseil fédéral.

Lire la suite

Auto-goal pour les droits de l’homme et l’environnement

PLR. Les Libéraux-Radicaux salue le rejet de l’initiative populaire « sur les multinationales » par le Conseil fédéral. Le PLR soutient l’application et la mise en œuvre des droits de l’homme et de l’environnement, il rejette cependant les mesures en matière de responsabilité proposées par cette initiative. En effet, contrairement à ce que postule le titre de l’initiative, ces mesures s’appliqueraient aux multinationales comme aux petites PME, ainsi qu’à tous les secteurs économiques. De plus, ces mesures engendreraient une augmentation significative de la bureaucratie. La place économique suisse s’en retrouverait également péjorée par une course en solitaire. L’initiative rate donc sa cible et mise sur les mauvais instruments.

Lire la suite