Communiqués de presse

Le groupe PLR maintient le cap malgré la crise du coronavirus 

Lors de la session d'été, le Conseil national et le Conseil des États discuteront à nouveau des affaires courantes et feront un pas supplémentaire vers la normalité. Aujourd’hui, lors de sa séance de pré-session, le groupe PLR a abordé deux points fondamentaux : la révision totale de la loi sur le CO2 et les prestations transitoires pour les travailleurs âgés. Malgré la crise liée au coronavirus, le groupe a décidé de maintenir le cap dans les deux dossiers. L'urgence de la politique environnementale et climatique n'a nullement diminué au cours des derniers mois. Le PLR tient les engagements pris en 2019, à savoir préconiser des mesures efficaces et libérales dans la loi sur le CO2. Il n'y a également pas de raison de changer de cap en ce qui concerne les prestations transitoires. Seuls les salariés plus âgés qui ont déjà tout essayé pour trouver un emploi devraient en bénéficier. Il faut ainsi éliminer le plus grand nombre possible de mauvaises incitations.
 

Lire la suite

Le PLR demande d’autres assouplissements

Le Conseil fédéral a annoncé, aujourd'hui, de nouveaux assouplissements significatifs du confinement dès le 6 juin. Grâce au faible nombre de nouvelles infections, une étape supplémentaire vers un retour à la normalité se profile. Le PLR salue tout particulièrement l'ouverture des frontières annoncée par la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter. Cependant, et pour autant que les chiffres relatifs aux infections restent bas, nous demandons de nouveaux assouplissements significatifs dès le 6 juillet. Ainsi, la suppression des règles de distanciation permettrait aussi bien aux citoyens, qu’aux entreprises de retrouver une part importante de leurs activités quotidiennes. Le Conseil fédéral doit également indiquer dans quelles conditions les assouplissements seront possibles. C'est le seul moyen de créer une sécurité de planification et d’en finir avec le puzzle de mesures liées au déconfinement. Face à l'inévitable récession, l'incertitude actuelle est un véritable poison pour l'emploi et la prospérité. Toutefois, malgré le déconfinement, nous devons tous continuer à agir de manière responsable. Grâce à la discipline de chacun qui a prévalu jusqu’ici, l'effondrement du système de santé a été évité et nous voulons que cela perdure.

Lire la suite

Le PLR approuve l’ouverture de la procédure de révocation 

La commission judiciaire de l'Assemblée fédérale a entendu, aujourd'hui, le procureur fédéral dans le cadre de l'affaire Lauber. Elle a décidé d'ouvrir une procédure de révocation et a communiqué en conséquence. Le PLR salue cette décision. Dans le cadre de cette procédure, il convient d'examiner, conformément à l'État de droit, si les accusations portées contre Michael Lauber sont suffisamment fondées pour justifier une révocation par le Parlement. Cela comprend également une évaluation des actions de l’autorité de surveillance du MP. Indépendamment de cette question juridique, il est évident pour le PLR que la relation de confiance est sérieusement entamée et que le procureur fédéral devrait tirer les conséquences qui s'imposent pour protéger les institutions.
 

Lire la suite

A l’instar du PLR, le Conseil fédéral les rejette 

Le Conseil fédéral a notamment examiné, lors de sa séance de ce jour, les deux initiatives du PS et du PDC liées aux primes d’assurance maladie. Toutes deux ont bien évidemment des intitulés alléchants, mais n’apportent aucune solution viable à la problématique de la hausse des coûts. Tout comme le Conseil fédéral, le PLR rejette aussi bien la version du PS qui vise à plafonner les primes à maximum 10% du revenu, que celle du PDC qui prétend pouvoir freiner les coûts de la santé. Les contre-projets devront encore faire l’objet de discussions au sein du parti. 
 

Lire la suite

Le Conseil des États évite une dangereuse interdiction des dividendes

Hier, de nombreux parlementaires PDC et de l'UDC ont joué avec le feu, en soutenant une requête socialiste populiste en faveur d’une interdiction – avec effet rétroactif, qui plus est ! – des dividendes en cas de RHT. Fort heureusement, le Conseil des États a, aujourd’hui, joué les pompiers en s’opposant à cette dangereuse motion de la CSSS. Une telle interdiction aurait pu provoquer de nombreux licenciements. En effet, un nombre important d’entreprises, qui luttent déjà pour leur survie, se seraient trouvées confrontées au choix de soit demander des RHT ou soit de licencier des employés. Nos caisses de pension auraient également été impactées.
 

Lire la suite

Coronavirus : le PLR dépose un train de mesures

La crise provoquée par le coronavirus a, en très peu de temps, confronté la société, l’économie et la politique à une situation jusqu’alors inconnue. Ces dernières semaines ont démontré l’efficacité des mesures drastiques adoptées par le Conseil fédéral, mais également les lourdes conséquences qu’elles ont aussi bien pour la société que l’économie. C’est la raison pour laquelle, mi-avril, le PLR a mis sur pied une stratégie globale de sortie de crise. Le groupe libéral-radical a soumis, au début de cette session extraordinaire, un train de mesures inspirées de cette stratégie. L’objectif est de renforcer l'innovation et la capacité de résistance en Suisse, mais aussi la mise en réseau de notre pays. Nous devons tirer les bonnes leçons et regarder vers l'avenir. C’est notre seule voie pour sortir plus forts de cette crise.

Lire la suite

Le groupe PLR est prêt pour la session dédiée au Covid-19

Aujourd'hui, le groupe parlementaire PLR a préparé la session extraordinaire dédiée à la crise du coronavirus. Il soutient les crédits supplémentaires du Conseil fédéral, afin que les fonds nécessaires pour surmonter la crise puissent être octroyés. Le groupe parlementaire a également approuvé le service d'assistance des forces armées et le soutien au secteur de l’aviation. Enfin, le Conseil national et le Conseil des États ont décidé de soumettre diverses propositions de groupe allant dans le sens de la stratégie de sortie du PLR. Il s’agit maintenant de tirer les leçons de la crise et d’aller de l’avant de manière constructive. Le groupe PLR demande notamment au Conseil fédéral de faire enfin avancer le renouvellement du réseau de téléphonie mobile, ainsi que la numérisation générale du système de santé ou d'investir spécifiquement dans la recherche et le développement. 
 

Lire la suite

Les présidents de partis définissent la procédure

Samuel Lanz, secrétaire général du PLR, ayant annoncé sa démission à fin septembre, la Conférence des présidents de partis (CPP) a déterminé aujourd'hui la procédure concernant sa succession. Elle a mis en place un comité de recrutement, qui lui soumettra une candidature appropriée.

Lire la suite

Le parti le remercie pour son intense engagement durant six ans

Samuel Lanz, qui occupe depuis 2014 la fonction de secrétaire général du PLR.Les Libéraux-Radicaux, a décidé de relever un nouveau défi dès le mois d’octobre 2020. Nous prenons acte de cette décision avec un grand regret. Avec son équipe, il a contribué au succès du PLR lors de deux élections complémentaires au Conseil fédéral, de deux élections de renouvellement intégral du Conseil fédéral et de nombreuses votations populaires. Il a également joué un rôle clé dans deux campagnes pour les élections fédérales. En outre, il a réorganisé le Secrétariat général et l'a transformé, au cours de ces dernières années, en une organisation de campagne réactive et professionnelle. Le PLR le remercie sincèrement pour ses inlassables efforts, ainsi que les nombreuses et belles expériences vécues.

Lire la suite

Concentrons-nous maintenant sur des mesures à moyen et long terme

Le PLR salue les assouplissements substantiels annoncés aujourd'hui par le Conseil fédéral. À partir du 11 mai, tous les commerces qui peuvent protéger leurs clients et leurs employés pourront enfin rouvrir leurs portes. Le PLR réclame depuis des semaines un grand nombre des mesures d'assouplissement décidées aujourd'hui. La pression exercée semble enfin porter ses fruits. Ces mesures étaient nécessaires de toute urgence afin de limiter autant que faire se peut les conséquences pour les PME et les emplois. Il est toutefois essentiel de se concentrer à présent sur des mesures à moyen et long terme pour contenir au maximum les dégâts. Dans ce contexte, la sécurité de la planification doit être rapidement établie pour tous les acteurs.

Lire la suite

A ne pas mélanger avec la politique environnementale

Le secteur aéronautique revêt une importance systémique pour la Suisse. Il est lié à de nombreuses entreprises, ainsi qu’à des milliers d'emplois. Le PLR salue le fait que le Conseil fédéral ait trouvé, en collaboration avec ce secteur, une solution viable pour faire face aux conséquences immédiates du covid-19. Il est important pour nous que l'aide soit subsidiaire, qu'elle n’atterrisse pas systématiquement à l'étranger et qu'elle soit remboursable. Nous saluons également le fait qu'il s'agisse de garanties disposant d’une sécurité adaptée et non de prêts fédéraux. D'autre part, les responsables politiques doivent veiller à ne pas mélanger l'aide allouée à court terme en raison du covid-19 avec la politique environnementale à long terme.

Lire la suite

Le travail doit reprendre dans de bonnes conditions

Alors que le Conseil fédéral n’a, à aucun moment, exigé la fermeture des crèches dans le cadre des mesures prises pour freiner la propagation du Covid-19, bon nombre de structures d’accueil des enfants ont suspendu leurs activités ou ne prennent en charge que les enfants des soignants et du personnel de vente. Et ce de leur propre chef ou sur décision cantonale. Les sections cantonales romandes du PLR, ainsi que les parlementaires libéraux-radicaux romands, demandent instamment aux autorités cantonales de veiller à ce que tous les parents qui ont une activité professionnelle puissent à nouveau compter sur cette prestation. La garde des enfants est un paramètre primordial pour permettre aux parents qui le peuvent de travailler et d’ainsi garantir une reprise progressive des activités économiques, tout en respectant les prescriptions de l’OFSP.

Lire la suite

Les commerces doivent pouvoir rouvrir dès le 4 mai

Aujourd'hui, le Conseil fédéral a tenté de clarifier la situation concernant le déconfinement. Cela était devenu nécessaire au vu des nombreuses questions demeurées ouvertes la semaine dernière. Le Conseil fédéral s'en tient finalement aux restrictions concernant l'assortiment, qui s'appliquent déjà aujourd'hui. Si cela permettra d'éviter des distorsions de concurrence supplémentaires, cela signifie également que les magasins spécialisés devront rester fermés et que les consommateurs devront patienter. Le PLR est déçu de cette décision. Pour nous, il est clair que tous les magasins devraient être autorisés à rouvrir dès que possible - au plus tard le 4 mai - à condition qu'ils soient en mesure de protéger leurs clients et leurs employés.

Lire la suite

C’est avec une profonde tristesse que le PLR.Les Libéraux-Radicaux a appris le décès subit de Rolin Wavre, dans la nuit du 16 au 17 avril.

Lire la suite

Pas de désavantage concurrentiel pour les petits commerces

Aujourd'hui, lors de sa séance en ligne, le groupe libéral-radical s’est penché sur de nombreuses questions concernant la crise suscitée par le coronavirus. Nous saluons les premières réflexions, présentées hier, sur une stratégie de sortie de crise, mais trop de questions demeurent en suspens, notamment en ce qui concerne la délimitation entre la grande distribution et les détaillants spécialisés. Le groupe PLR demande donc que tous les commerces puissent rouvrir leurs portes à partir du 27 avril, à condition que la sécurité des clients et des employés puisse y être assurée, conformément aux directives de l'OFSP. La proposition du Conseil fédéral de procéder par étapes est incompréhensible dans ce cas et génère une distorsion de la concurrence au détriment des petits commerces. Pour le PLR, il est également évident que des tests de dépistage représentatifs de la population doivent être effectués afin de disposer de données fiables. Enfin, une stratégie sur le long terme est nécessaire pour relancer l'économie.

Lire la suite

Les mesures à court terme sont justes mais une stratégie à long terme demeure nécessaire

Aujourd'hui, le Conseil fédéral a présenté la façon dont il entend assouplir progressivement les restrictions relatives au coronavirus. Cela signifie qu'il existe enfin une stratégie de sortie claire sur laquelle pourront s’orienter les citoyens et les entreprises. Le PLR soutient le Conseil fédéral dans ce plan d'action à court terme, qui entrera en vigueur le 27 avril 2020. Il est essentiel que, dès cette date, les mesures d'assouplissement soient analysées et commentées de manière transparente. En effet, alors que ces mesures permettront à certaines branches de reprendre leur souffle, l’incertitude en matière de planification demeure élevée pour d’autres – c’est notamment le cas pour le tourisme, l’événementiel et la gastronomie. Il est absolument crucial d'anticiper les lourdes conséquences à long terme qui découlent de la crise suscitée par le coronavirus et de poser, dès à présent, les bases pour la suite. Une récession peut difficilement être évitée ; la Suisse a besoin de mesures à long terme pour relancer son économie. La stratégie d'avenir du PLR, présentée en août 2019, est plus que jamais d’actualité.

Lire la suite

Stratégie globale de sortie de crise du PLR

Le coronavirus a, en très peu de temps, confronté la société, l’économie et la politique à une situation jusqu’alors inconnue. Un effondrement du système de santé a pu, jusqu’à présent, être évité. Les mesures drastiques sont efficaces, mais seront lourdes de conséquences pour la société et l’économie. D’innombrables emplois sont touchés, et la récession se dessine à l’horizon. La Suisse a besoin d’une stratégie de sortie de crise. Lors d’une conférence de presse en ligne, le PLR a donné des pistes afin que la Suisse puisse retrouver sa force et se sortir au mieux de la crise, tout en tirant les bonnes leçons de ses expériences.

Lire la suite

Le Conseil fédéral doit démontrer l’influence de la pandémie sur sa planification

Aujourd’hui, le Conseil fédéral s’est penché sur un assouplissement progressif des mesures et a, entre autres, décidé de prolonger d’une semaine les mesures décrétées pour lutter contre le coronavirus. Le PLR prend note de cette décision. Il se réjouit que le Conseil fédéral ait visiblement entamé la planification de la sortie de crise. Pour le PLR, une chose est toutefois certaine : un système de coordination, démontrant de quelle manière les différents scénarios de sortie de crise affecteront la planification du Conseil fédéral demeure urgemment nécessaire. Cela doit donner à la population un repère, qui lui permettra de mieux accepter et se conformer à la prolongation des mesures, avec toute la discipline que cela requiert. Les entreprises bénéficieront ainsi de repères et de délais clairs afin de pouvoir planifier au mieux la reprise de leurs activités.

Lire la suite

Une stratégie d’avenir pour l’après-crise

Au cours de l’été 2019, le PLR a présenté sa stratégie d'avenir pour une place économique attractive. Avec la crise causée par le coronavirus, ces recettes libérales ont désormais pris un caractère d'extrême urgence. De nombreux emplois sont particulièrement menacés, non seulement aujourd'hui, mais aussi pour les mois à venir. Toutes les mesures visant à améliorer les perspectives économiques de la population doivent être prises. L'une d'entre elles concerne la réforme de l'impôt anticipé, qui ramènera le financement des entreprises en Suisse. Le Conseil fédéral a ouvert, aujourd'hui, la procédure de consultation à ce sujet. Il s’agit désormais, pour tous ceux qui réclament haut et fort une relance de l'économie, de prouver qu'ils sont sérieux. Cette fois, la réforme doit vraiment aboutir.

Lire la suite

Nouvelles mesures soutenues

La crise liée au coronavirus est une épreuve pour tous les habitants de ce pays et exige des sacrifices de notre part à tous. Pour les libéraux-radicaux, les restrictions particulièrement importantes des libertés et des droits fondamentaux sont très difficiles. Cependant, il est évident que les mesures du Conseil fédéral sont nécessaires durant cette crise. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux continue donc à soutenir le train de mesures adopté par le Conseil fédéral et salue les adaptations actuelles, notamment dans le domaine de l'asile, qui permettront de maintenir l'État de droit, même en temps de crise. Il est également juste de poursuivre la stratégie existante de soutien à l'économie et d'examiner le développement des mesures, entre autres, aux indépendants indirectement touchés, afin d'éviter les problèmes de liquidités ou les faillites. Les PME sont l'épine dorsale de notre économie. Toutefois, pour que cela soit efficient, il faut une stratégie de planification afin que la population ait une vision claire des perspectives à venir. C'est pourquoi le Conseil fédéral doit maintenant démontrer le plus rapidement possible comment il compte sortir de cette crise, tout en tenant compte des exigences sanitaires.

Lire la suite