Communiqués de presse

Le groupe libéral-radical aborde le nouveau concept du Projet fiscal 17

L'avenir de l'agriculture suisse repose sur la qualité de la production dans un environnement libéralisé et concurrentiel. Pour que des conditions-cadre adéquates puissent être créées, une culture du débat ouverte s’avère nécessaire. Aujourd’hui lors de sa séance présessionnelle Le groupe libéral-radical – en présence du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann – a mené cette discussion basée sur la Vue d’ensemble du Conseil fédéral. Le groupe s’oppose majoritairement au renvoi de la Vue d’ensemble, qu’il considère comme une excellente base de discussion sur l’avenir de l’agriculture. Le groupe a en outre intensément débattu une première fois sur le Projet fiscal 17 et sur le nouveau concept de "compensation sociale" par l’AVS. Il salue les efforts déployés dans l’élaboration d’un possible compromis permettant d’assurer à long terme l’attractivité de la place économique suisse et les recettes fiscales pour la collectivité. 

Lire la suite

Le PLR s'engage avec succès pour une solution libérale sans interdire l'arme d'ordonnance

Le PLR s'engage pour une législation sur les armes libérale, dans le respect des traditions suisses – mais aussi pour une application pragmatique de la directive sur les armes. Grâce au PLR, une avancée a pu être obtenue aujourd'hui dans la Commission de la politique de sécurité du Conseil national. L'arme d'ordonnance n'est pas considérée comme « arme interdite ». La solution proposée se veut conforme à Schengen, assure une application non bureaucratique et pragmatique et tient compte des traditions suisses. L'accord Schengen/Dublin n'est ainsi pas compromis. Il est une composante essentielle pour une politique de sécurité et de migration efficace.

Lire la suite

Des déductions fiscales plus élevées pour les frais de garde des enfants par des tiers sont possibles grâce au PLR

Une meilleure conciliation entre vie privée et professionnelle permet d’augmenter l’activité de la main d’œuvre et de faire face à la pénurie de personnel. Cette compatibilité est directement reliée aux coûts des frais de garde d’enfants par un tiers. PLR.Les Libéraux-Radicaux s’engage depuis des années pour des déductions fiscales plus élevées de ces coûts. Cette déductibilité s’élevant actuellement à 10'100 francs par an et par enfant par l’impôt fédéral direct ne permet pas toujours de couvrir les coûts effectifs. Une telle situation crée de mauvaises incitations pour les conjoints réalisant le revenu secondaire. Le Conseil fédéral a enfin décidé d’augmenter à 25'000 francs ce montant maximal, comme demandé par le PLR depuis des années. Nous saluons vivement cette démarche. Il est tout autant réjouissant que le Conseil fédéral réponde à notre demande de flexibilité et de responsabilité propre en ce qui concerne la déductibilité au sein des cantons. 
 

Lire la suite

Le PLR demande des mesures plus poussées qui profitent à tous les assurés

Le système suisse de santé est performant, de très haute qualité, et doit le rester. Cependant, la hausse des coûts a pris des proportions alarmantes. PLR.Les Libéraux-Radicaux veut s'attaquer aux mauvaises incitations dans le système de santé, sans pour autant compromettre la qualité des prestations fournies. Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui d'adapter les franchises à l'évolution des coûts. Cette décision est un pas dans la bonne direction. Le PLR demande néanmoins des mesures plus poussées et qui profitent à tous.
 
 

Lire la suite

Les plus grandes menaces en Suisse sous l'œil du « Radar de sécurité »

Les élections fédérales de 2019 seront l'occasion de renforcer au niveau national les succès remportés dans les cantons. Le Comité directeur, et en particulier la présidente, sont essentiels à cette réussite. Lors de leur assemblée du jour à Zoug, les délégués ont réélu pour les deux prochaines années un Comité directeur de qualité. Après une standing ovation des délégués suite à sa réélection, Petra Gössi a confirmé sa volonté de faire du PLR un mouvement et d'atteindre les objectifs visés pour les élections de 2019. Les délégués se sont également penchés sur les défis en matière de politique de sécurité, repris dans le nouveau papier nommé «Radar». Ils ont ensuite adopté les recommandations de vote pour les prochaines votations avec un Non à la loi sur les jeux d'argent et un Non à l'expérimentation « Monnaie pleine ».
 
 

Lire la suite

Assurons la plus-value financière grâce au Projet fiscal 17

Le Conseil fédéral a adopté aujourd'hui le message sur le Projet fiscal 17. L'imposition des entreprises finance d'importantes prestations pour la société et doit dès lors impérativement être assurée. Pour cela, un climat fiscal attractif est nécessaire. Étant donné que certaines règlementations fiscales suisses ne sont plus en accord avec les normes internationales, une réforme s'en trouve absolument indispensable. Le PLR s'investira pour un projet efficace, capable de convaincre une majorité, qui soit également dans l'intérêt des PME et qui respecte l'autonomie des cantons.

Lire la suite

Un PLR fort dans les grandes villes de Suisse

Les villes n’ont pas toujours besoin de plus d’Etat, ni que tout soit réglementé, contrôlé ou dirigé par ce dernier. Elles ont plutôt besoin d’initiatives privées, d’actions entrepreneuriales, de marge de manœuvre pour les individus, les familles, les entreprises, pour la société, la culture et la formation. C’est ainsi que nous créons des villes dynamiques et performantes. Le PLR des huit plus grandes villes de Suisse a annoncé aujourd’hui le lancement d’une nouvelle organisation nommée « PLR Urbain ». Toutes les villes font face à des défis similaires – la domination rouge et verte doit être contrecarrée et notre force électorale développée. PLR Urbain propose les principes d’une politique urbaine libérale et d’avenir. 

Lire la suite

Trois motions PLR acceptées au Conseil national

Le système de santé suisse est certes de haute qualité, mais les coûts ne cessent d’augmenter. Pour PLR.Les Libéraux-Radicaux, garantir des prestations de haute qualité est prioritaire. Cependant, un système de santé social ne peut être soutenable que si son financement repose aussi sur une part de responsabilité individuelle. En 2016, le PLR avait déposé trois motions qui demandaient au Conseil fédéral de mettre à jour le montant des franchises. Celles-ci ont été adoptées ce jour par une large majorité du Conseil national. 

Lire la suite

Le groupe libéral-radical demande à la Confédération d'élaborer une stratégie fiscale à long terme

La Suisse est un pays ouvert sur le monde. Le droit international sert l'Etat de droit, garantit les droits fondamentaux et promeut une économie internationale ouverte – autant de principes libéraux, sur lesquels la Suisse a bâti sa prospérité. L'initiative « pour l'autodétermination » irait à l'encontre de ces principes et ferait de la Suisse un partenaire peu fiable. Le groupe libéral-radical rejette dès lors l'initiative. Lors de sa séance du jour, le groupe parlementaire a discuté de la réforme des PC et a convenu d'un postulat, imposant au Conseil fédéral d'élaborer une stratégie fiscale à long terme.

Lire la suite

Le PLR salue les grands axes du Conseil fédéral dans le dossier européen

L'UE est le plus important partenaire de la Suisse. Des centaines de milliers de Suissesses, de Suisses et d'entreprises profitent de la voie bilatérale. PLR.Les Libéraux-Radicaux veut assurer à long terme cet élément important du modèle à succès suisse. Par conséquent, le PLR est fondamentalement d'accord avec les décisions et les grands axes présentés aujourd'hui par le Conseil fédéral. Après une longue attente, les questions et précisions sont désormais sur la table, donnant une perspective positive. Le PLR reste cependant attaché à ses exigences.

Lire la suite

Le PLR demande une réforme profonde du mandat de service public de la SSR

Malgré les critiques à l’encontre de la SSR, les citoyennes et citoyens ont tout de même décidé de rejeter l’initiative No Billag, jugée trop extrême. PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de cette décision et demande à présent qu’un débat concernant l’avenir de la politique médiatique et au sujet d’une profonde réforme du mandat de service public de la SSR soit mené. Le modèle actuel d’aide aux médias et la réglementation du secteur des médias ne sont plus d’actualité et conduisent à des distorsions de marché et à des déséquilibres. Les prestataires médiatiques privés ont besoin d’une plus grande marge de manœuvre. Le PLR se réjouit également du Oui à l’arrêté fédéral sur le nouveau régime financier 2021. La Confédération pourra ainsi poursuivre ses tâches et devoirs, même après 2021.

Lire la suite

Le PLR demande une réforme de l’AVS réaliste et juste d’un point de vue intergénérationnel

La prévoyance vieillesse est la préoccupation la plus importante des Suissesses et des Suisses. Après le rejet de la Prévoyance vieillesse 2020, en septembre 2017, ils attendent avec impatience qu’un nouveau projet de réforme durable au plan financier et juste d’un point intergénérationnel soit proposé. Aujourd’hui, le président de la Confédération Alain Berset a présenté les grandes lignes de la réforme de l’AVS, qui comprennent notamment d’importantes exigences du plan B de PLR.Les Libéraux-Radicaux. Mais l’augmentation de la TVA proposée est inacceptable. Le président Berset doit présenter un projet réaliste aussi tôt que possible. 
 

Lire la suite

Ne pas compromettre Schengen/Dublin

Schengen/Dublin est une réussite pour la Suisse et une composante importante pour une politique de sécurité et de migration efficace. L’accord nous procure d’importants avantages socioéconomiques et financiers. Mais cette collaboration est mise en danger, parce que des cercles isolationnistes se dressent face à la mise en œuvre de la directive européenne sur les armes. Le message publié aujourd’hui par le Conseil fédéral montre cependant qu’il a suffisamment exploité la marge de manœuvre – comme demandé depuis longtemps par le PLR. Cela n’a aucun sens de nuire ainsi à Schengen/Dublin. 
 

Lire la suite

Non aux mesures bureaucratiques et inutiles dans la Loi sur l'égalité

Au cours de sa séance de première semaine de session de printemps, le groupe libéral-radical a discuté de la Loi sur l'égalité. L'égalité entre hommes et femmes est une préoccupation importante de politique sociale soutenue également par le groupe libéral-radical. Des alibis bureaucratiques n'amènent aucun bénéfice réel pour les femmes. Des mesures d'égalité salariale efficaces seront abordées dans le cadre de différents projets en cours, comme la réforme de l'AVS ou encore la reconnaissance fiscale des frais de garde des enfants par des tiers, pour lesquels le groupe parlementaire se montre ouvert.

Lire la suite

Nous demandons à la conseillère fédérale Sommaruga et à l'UDC de ne pas compromettre cet accord

Schengen/Dublin est une réussite pour la Suisse et une importante composante pour une politique de sécurité et de migration efficace. L'accord nous procure d'importants avantages économiques et financiers, comme l'atteste le nouveau rapport du Conseil fédéral. PLR.Les Libéraux-Radicaux soutient clairement Schengen/Dublin et n'admettra pas qu'on s'attaque à cet accord. Le PLR demande donc à la conseillère fédérale Sommaruga de procéder à une application non bureaucratique de la directive européenne sur les armes dans le respect des traditions suisses. Il faut tirer profit au maximum de la marge de manœuvre régulatoire. De son côté, l'UDC doit renoncer à son incompréhensible opposition car il n'existe pas de meilleur instrument que Dublin pour réduire les demandes d'asile.

Lire la suite

Cas CarPostal : le symptôme d'un problème plus profond

Le cas de CarPostal Suisse SA doit être clarifié au plus vite. Mais c'est aussi un problème de fond qui doit être abordé : Comment les entreprises publiques gèrent-elles la transformation dans laquelle elles se trouvent ? Quelles conditions-cadre et quelles garanties de sécurité leur accorde-t-on ? Dans quelles mesures la concurrence avec les fournisseurs privés les concerne-t-elles ? Le groupe libéral-radical a décidé aujourd'hui, par le dépôt d'une intervention, de réclamer un débat au Parlement.

Lire la suite

Le groupe libéral-radical dresse son bilan et présente ses priorités futures

A la moitié de la 50ème législature, le groupe parlementaire libéral-radical dresse un bilan positif. Mais les divers succès de cette législature ne doivent toutefois pas occulter les défis auxquels le PLR fait face : le populisme, la polarisation et une politique isolationniste menacent en effet le modèle à succès suisse. Sur base de cette situation, le groupe a présenté ses priorités pour la seconde moitié de la 50ème législature lors d’une conférence de presse : s’engager pour la protection et le développement de la voie bilatérale ainsi que pour qu’un projet de réforme des retraites rapide et équitable d’un point de vue générationnel soit soumis à votation. Le groupe met également un point d’honneur à ce qu’une réforme de l’imposition des entreprises au profit de la place économique suisse soit rapidement élaborée. Finalement, le groupe a réitéré son engagement pour que la société et l’économie bénéficient de conditions-cadre libérales optimales pour pouvoir tirer profit des chances de la numérisation. 

Lire la suite

Le groupe libéral-radical dresse un état des lieux global sur le dossier européen

Le groupe libéral-radical s'est rencontré ce week-end à Versoix (GE) pour son traditionnel séminaire annuel où il a intensivement débattu de la politique européenne. Après une introduction des perspectives du Conseil fédéral par notre ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis, le groupe libéral-radical a dressé un état des lieux approfondi des grands défis des accords bilatéraux entre la Suisse et l'Union européenne : l'Accord sur la libre-circulation des personnes, le règlement des questions institutionnelles et l'Accord d'association à Schengen-Dublin. Sur base de cet état des lieux sera rédigé un papier de position qui sera présenté aux délégués le 23 juin 2018 au Tessin.

Lire la suite

Le PLR se positionne clairement sur la politique énergétique et climatique et sur la politique des médias


Avec 204 :82 voix, les délégués PLR.Les Libéraux-Radicaux rassemblés aujourd'hui à Bienne ont décidé de dire Non à l'initiative No Billag. L'évènement était également l'occasion de discuter d'autres thèmes propres au DETEC. Les délégués confirment nettement un nouveau papier de position demandant plus de marché pour le paysage médiatique suisse. Les mesures adéquates à prendre en matière de politique énergétique et climatique ont été, elles aussi, largement débattues. Les délégués ont accepté à l'unanimité une résolution reprenant les exigences PLR les plus importantes à ce sujet.

Lire la suite

Le PLR exige une démarche décidée pour le renforcement de la Suisse


PLR.Les Libéraux-Radicaux est consterné de la manière dont l’Union européenne nous traite alors que nous sommes censés être un pays ami : alors qu’elle octroie sans réserve l’équivalence des réglementations à d’autres Etats tiers comme Hongkong ou les Etats-Unis, l’UE entreprend des tentatives de chantage à notre égard. Les restrictions décidées concernant la reconnaissance de l’équivalence des réglementations boursières suisses, a priori à une année, ont l’effet d’une gifle. Dans ces conditions, l’approbation de la contribution à la cohésion de 1.3 milliards de francs est remise en question – le Conseil fédéral devra faire preuve de force. Néanmoins, le PLR salue le fait que le Conseil fédéral prenne enfin en main notre demande de longue date visant le renforcement de la place financière.

Lire la suite