Communiqués de presse

Les délégués se sont exprimés en ligne

Suite à des problèmes techniques, les délégués n’ont pas pu voter correctement sur les objets qui étaient à l’ordre du jour de notre Assemblée d’hier. Afin que le processus soit juste et transparent, il a dès lors été décidé de leur permettre de voter en ligne sur tous les objets jusqu’à 17h00 aujourd’hui. Ainsi, ils ont accepté la loi Covid-19 par 310 oui, 55 non et 13 abstentions. L’initiative « Pour une eau potable propre et une alimentation saine - Pas de subventions pour l'utilisation de pesticides et l'utilisation d'antibiotiques à titre prophylactique » a pour sa part été refusée par 202 non, 165 oui et 11 abstentions, de même que l’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » à 318 non, 52 oui et 8 abstentions. La demande que les délégués et pas uniquement la Conférence des présidents de parti puissent prendre position sur la loi contre le terrorisme a obtenu le résultat suivant : 177 non, 177 oui et 25 abstentions. Afin de permettre à tous les délégués de s’exprimer sur ce sujet, le PLR organisera une Assemblée des délégués extraordinaire prochainement.

Lire la suite

En raison de problèmes techniques, les résultats de l'e-ADD seront annoncés demain soir

Les délégués PLR ont participé aujourd’hui à la première Assemblée en ligne de l’année. Notre présidente, Petra Gössi, a ouvert l’Assemblée en rappelant l’importance de la responsabilité individuelle et de la liberté, tout en appelant à s’engager pour que la Suisse reste une nation ouverte et tournée vers l’avenir. Le PLR Femme a également présenté son initiative populaire pour l’imposition individuelle. Nos deux conseillers fédéraux, Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis, ont également pris la parole. Malheureusement, en raison de problèmes techniques, les résultats des votes des délégués sont reportés à demain soir.

Lire la suite

Le PLR présente un plan d’action pour les 100 prochains jours

Après des mois d'échecs et de mésaventures, la fin des nombreuses restrictions imposées à la société et à l'économie approche néanmoins grâce à la disponibilité des vaccins. La population et les entreprises ont besoin d’avoir des perspectives et oui monsieur le conseiller fédéral Berset, la situation est urgente. C’est la raison pour laquelle nous demandons au Conseil fédéral et particulièrement au DFI de prendre leurs responsabilités et de proposer au plus vite une stratégie de sortie de crise claire et compréhensible. Malheureusement, ils ont, aujourd'hui, une fois de plus échoué à répondre à cette demande. Nous présentons ce jour nos objectifs et notre plan d’action pour les 100 prochains jours afin de protéger la population, indemniser les entreprises et indépendants et vacciner le plus grand nombre de personnes.

Lire la suite

Le DFI et les cantons doivent prendre leurs responsabilités

D’une part, le Conseil fédéral renforce ses mesures de protection, d’autre part la Suisse est à la traîne en matière de vaccination et navigue plus à vue que jamais. Le PLR demande au DFI et aux cantons d’assumer leurs responsabilités en accélérant les vaccinations afin que les restrictions soient levées le plus tôt possible. La décision du Conseil fédéral d’assouplir les procédures de soutien aux entreprises touchées est à saluer. Cependant, il est indispensable que les autorités fédérales et cantonales mettent immédiatement et de façon non bureaucratique à disposition les montants pour les PME atteintes. Il en va de leur survie. Plus la vaccination sera rapide et complète, mieux les entreprises peuvent être aidées.

Lire la suite

De la parole aux actes : Dès aujourd’hui nous listons toutes nos actions sur www.blueprints.ch

Dès aujourd’hui, le PLR lance une plateforme unique qui recensera toutes nos actions au niveau fédéral, cantonal et communal en matière de politique environnementale et climatique, et qui mettra également en avant les PME qui développent des solutions innovantes en la matière. Parce que pour nous, économie et écologie vont de pair et que nous suivons notre ligne bleue, symbole de progrès et d’innovation. Le site www.blueprints.ch évoluera en permanence et répertoriera non seulement les projets présents et futurs, mais également les actions menées jusqu’à ce jour par le PLR en termes de durabilité. Une newsletter permettra à tout un chacun d’être tenu régulièrement informé des dernières actions en faveur de l’environnement et du climat.

Lire la suite

Un plan de vaccination clair est nécessaire

Quelques semaines à peine après avoir amorcé la mise en place d’un système de coordination, le Conseil fédéral change une nouvelle fois de cap en supprimant le régime d’exception pour les cantons, ce qui est difficilement compréhensible. Ces allers-retours ne traduisent en rien une gestion sérieuse de crise. Le PLR demande ainsi que le Conseil fédéral, et particulièrement le DFI, définisse au plus vite une stratégie claire, notamment en ce qui concerne les vaccins, afin de protéger rapidement la population et de garantir plus de sécurité dans la planification. C’est uniquement de cette manière que nous pourrons combattre la pandémie et permettre une sortie de crise rapide tout en préservant les emplois. Par ailleurs, les branches durement touchées ont urgemment besoin d’un soutien financier. Le PLR demande au Conseil fédéral d’agir dans les plus brefs délais, comme le prévoit la loi COVID adoptée en décembre.

Lire la suite

Le PLR prend acte des décisions du jour du Conseil fédéral

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui un renforcement des mesures pour lutter contre le COVID-19. Le PLR prend acte de ces décisions tout en demandant que le Conseil fédéral définisse une stratégie claire en ce qui concerne les semaines à venir, précisément s’agissant de la sortie de crise. Cela nécessite notamment un plan de vaccination cohérent, représentant le meilleur instrument pour venir à bout du virus. En outre, le PLR continue d’exiger la mise sur pied d’un système de coordination compréhensible que le Conseil fédéral s’évertue à ignorer depuis le mois d’avril.

Lire la suite

Les cantons doivent assumer leurs responsabilités

Après des annonces aussi inattendues qu’incomprises mardi, le Conseil fédéral fait un pas dans la bonne direction afin de contenir efficacement la pandémie de Covid-19. Comme le demandait le PLR depuis le mois d’avril, le Conseil fédéral met en place un début de système de coordination. Néanmoins, certains points doivent encore être clarifiés, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre. En raison des mesures drastiques prises par les cantons ayant un nombre de cas trop élevé, un soutien financier est également nécessaire rapidement pour les entreprises directement touchées. Afin de protéger la santé de la population et de maintenir le nombre de décès liés au coronavirus aussi bas que possible, il est important de réduire considérablement le nombre d'infections. Pour le PLR, il est clair qu'il n'est aucunement question d'opposer économie et santé.

Lire la suite

Chères et Chers Concitoyens,

Nous sommes tous touchés de près ou de loin par les terribles conséquences induites par le coronavirus. Plus que jamais, le virus emporte des vies et brise des familles, il détruit également les rêves et réalisations d’une vie, nous laissant souvent impuissants. Afin d’améliorer au plus vite cette situation, il est nécessaire d’avoir une stratégie claire et les mesures les plus efficaces possibles. Il est également indispensable que tous les acteurs concernés travaillent main dans la main tant sur le plan national que cantonal.

Certains cantons ont imposé, dès le début de la deuxième vague et à juste titre un dispositif drastique comme la fermeture des restaurants, des commerces, des cinémas, des cafés, des lieux culturels et sportifs. Sans en tenir compte, le Conseil fédéral propose maintenant d’appliquer uniformément de nouvelles contraintes, à la veille de Noël.

Cette démarche est inacceptable et nous laisse impuissants.

Nous, citoyens, avons déjà consenti à des sacrifices importants. Pour cette raison nous exigeons que le Conseil fédéral revoie sa copie. Nous soutenons les mesures sanitaires indispensables. Mais celles-ci doivent demeurer proportionnées, et être appliquées là où la situation n’est plus sous contrôle. Un système d’intervention graduel, différencié selon les cantons et tenant compte de la gravité de la situation, doit être mis en place. L’évolution du taux de reproduction du virus (RO), celle du nombre d’hospitalisations par habitant tout comme d’autres chiffres clefs peuvent servir de lignes directrices.

Par ailleurs, il doit être tenu compte des restrictions que les cantons ont déjà adoptées durant les dernières semaines et les derniers jours. Avant d’aller plus loin dans ses interventions, le Conseil fédéral doit seulement intervenir lorsque les mesures prises par les cantons ne sont pas efficaces. Il est d’autant plus important que le Conseil fédéral évalue les mesures régionales prises avant de mettre en œuvres de nouvelles restrictions nationales. Enfin, le Conseil fédéral doit impérativement faire connaitre les mesures supplémentaires de soutien à l’économie adoptées parallèlement à l’annonce de nouvelles restrictions.

Notre liberté doit être protégée, au même titre que notre santé physique et psychique. C’est pour cela que nous refusons l’application aveugle et sans discernement de nouvelles règles mal anticipées.

Nous, le PLR.Les Libéraux-Radicaux, nous engageons pour la liberté de tout un chacun, garantie par notre responsabilité. Malgré cette période difficile, nous vous souhaitons de bonnes fêtes. 

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux

Lire la suite

Les cantons doivent assumer leurs responsabilités

Alors que vendredi dernier, le conseiller fédéral Alain Berset appelait les cantons à agir rapidement pour endiguer le nombre de cas COVID-19, il rajoute aujourd’hui du flou à son action et joue avec la crédibilité de toutes les institutions impliquées. Pour le PLR, il est clair que les cantons doivent jouer leur rôle et assumer leurs responsabilités – il en va de la santé psychique et émotionnelle de la population et des emplois. Le Conseil fédéral doit mettre en place une politique cohérente et inspirant la confiance, en étroite collaboration avec les cantons.

Lire la suite

La Conférence des présidents de partis a pris position jeudi 3 décembre 2020 sur deux des trois objets qui seront soumis au vote le 7 mars prochain. Elle refuse clairement l’initiative « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage » par 28 non et une abstention, et soutient unanimement l’accord de libre-échange avec l’Indonésie (ALE). Le 31 octobre dernier, l’Assemblée des délégués avait déjà pris position sur l’e-ID en la soutenant largement par 230 voix, contre 16 et 7 abstentions.

Lire la suite

Pour des aides financières rapides et ciblées en faveur des PME

Le PLR salue les modifications proposées dans le cadre de la révision de la loi COVID-19. En relevant le montant total des fonds mis à disposition à 1 milliard de francs et le pourcentage des aides assumé par la Confédération à environ deux tiers, les secteurs les plus touchés par la crise seront soutenus efficacement et rapidement. De nombreuses entreprises et places de travail sont en jeu. Les cantons doivent désormais terminer le travail de mise en œuvre de leurs programmes de soutien, afin que les aides puissent être versées rapidement.

Lire la suite

Loi sur les loyers commerciaux: des défauts fondamentaux persistaient

Après une discussion par article, la loi sur les loyers commerciaux est refusée par le Conseil national. Le PLR salue cette décision qu’il considère être la bonne. Les propositions d’amendements au Conseil national apportaient certes quelques améliorations, mais elles ne permettaient pas de corriger les défauts fondamentaux du projet. La loi sur les loyers commerciaux aurait été appliquée sans distinction, de manière partiellement rétroactive, dans les relations contractuelles privées. Ceci alors que de nombreux propriétaires et locataires sont déjà parvenus à la conclusion d’un accord à l’amiable. La réglementation de la loi Covid-19 relative aux cas de rigueur prévoit une aide plus ciblée pour les locataires concernés. Le PLR plaidera en faveur d’une non-entrée en matière également lors du débat au Conseil des États mercredi.

Lire la suite

Le contre-projet réaliste entre immédiatement en vigueur

Le peuple suisse a pris deux décisions judicieuses en rejetant l’initiative « entreprises responsables » et l’initiative du GSsA. Dans le cas de l’initiative « entreprises responsables », le contre-projet entrera rapidement en vigueur, et obligera les entreprises à rendre des comptes sans être exposées au risque de poursuites judiciaires extorquées. Grâce au rejet de l’initiative du GSsA, la Banque nationale et les caisses de pension conservent leur marge de manœuvre.

Lire la suite

Le modèle de compensation reste insatisfaisant

Notre système de prévoyance vieillesse à trois piliers a longtemps servi de référence à l’internationale. Cependant, le retard pris ces dernières années nous pousse urgemment à mener des réformes. Le 2ème pilier, qui connait une redistribution qui se chiffre en milliards des actifs aux rentiers, ne fait pas exception. L’adoption du message par le Conseil fédéral était par conséquent urgente et est donc à saluer. Si la plupart des mesures proposées vont dans la bonne direction, le PLR reste critique quant au jusqu’au-boutisme du Conseil fédéral, qui maintient le modèle de compensation proposé en consultation. Une majorité claire des partis s’y était opposée. Le PLR avait explicitement demandé que soit présentés des modèles alternatifs capables d’obtenir une majorité aux chambres. Le PLR s’engagera dans ce sens et de manière constructive lors des débats parlementaires.

Lire la suite

Près de 16’000 membres ont apporté leur précieuse contribution

Le sondage réalisé auprès des membres dans le cadre de la stratégie pour les générations futures a suscité un grand intérêt. Ils ont exprimé leur satisfaction quant à l'orientation du parti et ont fait valoir leur attachement aux valeurs de liberté individuelle et de responsabilité, et ce malgré la crise du coronavirus. Aujourd'hui, plus que jamais, il est nécessaire de renforcer la responsabilité individuelle, mais aussi de penser et d'agir à moyen et long terme. Les générations futures doivent pouvoir mener leur vie comme elles le souhaitent.

Lire la suite

Le PLR prend connaissance du travail de la DélCdG – une CEP n’est pas nécessaire

Suite à l'affaire Crypto AG, le PLR.Les Libéraux-Radicaux a exigé de la Délégation des Commission de gestion (DélCdG) une enquête complète sur les événements et le rôle des institutions. La DélCdG a aujourd’hui rendu public son rapport et le PLR en prend acte. Le travail de la DélCdG et les résultats confirment que les contrôles fonctionnent et qu'une commission d'enquête parlementaire (CEP) n'est pas nécessaire. Il convient de relever que les intérêts de la Suisse n'ont pas été mis en danger par les activités de Crypto AG et que ces dernières ont servi la sécurité intérieure de notre pays. Pour le PLR, il est à présent primordial que les départements et offices concernés améliorent leur communication et leur coordination, conformément aux recommandations de la DélCdG. Il est également important que les entreprises qui ont succédé à Crypto International AG puissent à nouveau exporter leur matériel. La Suisse doit continuer à être attrayante pour le domaine de la cryptographie, il en va de la prospérité de la place économique et de la sécurité de notre pays.

Lire la suite

Arnaud Bonvin pilote la stratégie

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux accueille plusieurs nouveaux collaborateurs au sein du département de la communication du secrétariat général. Arnaud Bonvin est désormais le nouveau chef de la communication. La responsabilité pour la communication régionale sera à l'avenir partagée par Karin Müller pour la Suisse alémanique et Floriane Wyss pour la Suisse latine. Floriane Wyss et Karin Müller prendront leurs fonctions respectivement en décembre 2020 et au plus tard en mars 2021. D'ici là, Arnaud Bonvin et Marco Wölfli, responsable de la communication interne, seront les personnes de contact pour les médias.

Lire la suite

Le PLR salue les décisions du Conseil fédéral

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue les décisions prises aujourd’hui par le Conseil fédéral visant à mettre en œuvre rapidement la loi COVID. Durant ces temps de crise, il est important de maintenir des bonnes conditions-cadres et d’apporter un soutien rapide et ciblé aux PME et aux personnes exerçant une activité indépendante. Ainsi ces mesures permettront d’atténuer les conséquences économiques liées à la crise du coronavirus. Le lancement rapide de la procédure de consultation concernant les « cas de rigueur » est également une bonne nouvelle car elle permettra d’apporter de la clarté à des secteurs durement touchés. Toutefois, en raison des restrictions plus sévères, les entreprises seront soumises à une pression toujours plus forte, à court et moyen terme, ce qui mettra également nos emplois en danger. Au sein de la Commission de l’économie et des redevances, le PLR s’engage, par conséquent, pour que des mesures de soutien ciblées pour les PME soient définies.

Lire la suite

Un non clair à l’initiative sur les « entreprises responsables »

Le PLR est le premier parti à soutenir et se prononcer clairement en faveur de la loi sur le CO2 (218 :60 :7). Ce samedi, dans le cadre d’une Assemblée qui a dû se tenir en ligne compte tenu de la situation sanitaire, les délégués du PLR ont traduit dans les faits leur volonté de prendre leurs responsabilités afin de laisser un cadre de vie intact aux générations futures. Les objectifs poursuivis par la loi sur le CO2 répondent à ceux fixés par nos délégués en juin 2019 dans le papier de position sur une politique climatique et environnementale libérale et ambitieuse. Aujourd’hui, nos délégués ont ainsi réaffirmé vouloir protéger le climat avec des recettes libérales basées sur la responsabilité individuelle, l'innovation et les coûts réels. Au cours de cette même Assemblée, après une allocution engagée de la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, les délégués ont massivement rejeté l’initiative sur « entreprises responsables ». Ils ont également adopté la loi pour une e-ID. La veille, les présidents des partis cantonaux avaient déjà adopté comme mot d’ordre un non unanime à l'initiative du GSsA. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également fourni des informations sur l'état actuel de l'accord-cadre avec l'UE.

Lire la suite