Communiqués de presse

Le « catalogue » des menaces est requis pour servir de base à la planification

Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui ses propositions pour le développement de l'armée, le concept pour la sécurisation à long terme de l'espace aérien et le profil de prestations de l'armée ainsi que le budget nécessaire. Le PLR s'est toujours placé en défenseur d'une armée forte et en faveur d'un budget de l'armée à cinq milliards. Le parti veut une armée crédible qui garantisse la souveraineté de notre pays face aux dangers traditionnels et modernes, en particulier dans le contexte actuel nécessitant des périodes de préalerte de plus en plus courtes (ex : cas de l'Ukraine). Une analyse détaillée des menaces est donc nécessaire pour servir de base à la planification et pour que la capacité d'intervention des troupes soit plus flexible et plus rapide. Le nombre de jours de service doit dépendre des besoins de formation de l'armée.

Lire la suite

Soutien financier à la Croatie

Lors de la séance de préparation de la session parlementaire, le groupe libéral-radical a approuvé la version de la loi sur la surveillance de l'assurance-maladie (LSAMal) votée par la CSSS-N. Il appartient à chaque marché réglementé de mettre en place une surveillance étroite, non bureaucratique et performante. C'est ce qu'il faut au système de santé suisse. La voie bilatérale impliquant des droits mais aussi des devoirs, le groupe libéral-radical accepte également la subvention de la Suisse à la Croatie.

Lire la suite

Le Conseil fédéral a présenté des mesures centrales

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue les mesures approuvées aujourd'hui par le Conseil fédéral en matière de formation professionnelle. Il soutient l'engagement du ministre de la formation, Johann Schneider-Ammann, qui permet de renforcer la formation professionnelle supérieure. Le PLR défend le système de formation dual qui fait le succès de notre pays.

Lire la suite

Le PLR salue ce progrès qui permet plus de liberté dans le commerce de détail

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd'hui, que le Département fédéral de l'économie de la formation et de la recherche (DEFR) a été chargé de l'élaboration d'un message concernant la loi fédérale sur l'ouverture des magasins, d'ici la fin de l'année. La majorité des participants ayant pris position à la procédure de consultation sont satisfaits du projet. Le PLR salue cette décision positive, qui accorde plus de libertés tant aux propriétaires de magasins qu'aux clients.

Désormais les consommateurs souhaitent pouvoir s'organiser de manière flexible, en fonction de leurs obligations professionnelles ou privées, grâce aux horaires adaptés des magasins. C'est un signe d'une société progressiste. Il est donc grand temps que les possibilités d'accéder aux magasins s'adaptent à l'évolution des besoins. La nouvelle loi sur les horaires d'ouverture des magasins prévoit un standard national minimum d'ouverture du lundi au vendredi de 6h à 20h et de 6h à 19h le samedi.

La nouvelle loi profite aux ventes et aux clients

En plus d'être plus avantageuse pour les clients, la nouvelle loi régularise les inégalités entre les différents points de vente. Cela permettra également de lutter contre le tourisme d'achat qui coûte aux commerces de détail suisses environ 8 milliards de francs par an.

Les arguments des opposants ne sont qu'illusion

La protection des travailleurs n'est aucunement entachée. Les conditions cadre de travail de la branche du commerce doivent permettre la flexibilité du travail et les compensations adéquates en faveur des collaborateurs. En parallèle, la souveraineté des cantons n'est pas trop atteinte puisqu'il s'agit d'introduire un standard minimal et les jours fériés des cantons sont pris en compte. Finalement, seuls les magasins qui verront un intérêt économique ouvriront plus longtemps.

La libre concurrence plutôt que des restrictions dépassées

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux continuera de s'engager en faveur d'une libéralisation des horaires d'ouverture et contre les restrictions dépassées soutenues pas la gauche et les cercles religieux. D'une part, chaque détaillant pourra décider de ses horaires d'ouverture, en fonction de ses besoins. D'autre part, les clients auront la possibilité de planifier leurs achats, en adéquation avec leur rythme de vie par amour de la Suisse.

Contacts:

› Jean-René Germanier, conseiller national, 079 628 66 20
› Samuel Lanz, secrétaire général, 079 766 38 86
› Aurélie Haenni, porte-parole Romandie, 079 315 78 48

Lire la suite

Les propositions du PLR sauvent une réforme controversée

Pour le maintien d'un système de santé publique libéral, une surveillance efficace des assureurs est importante. Cette surveillance ne doit toutefois pas interférer dans le bon fonctionnement d'un marché ou de la concurrence, dont bénéficie l'assuré. Bien qu'au départ ce projet de loi était surchargé, un compromis en faveur d'une surveillance svelte mais efficace a été trouvé par le PLR.Les Libéraux-Radicaux. La réforme est maintenant prête pour la session d'automne.

Lire la suite

Le PLR rejette l'initiative de l'UDC et exige une alternative démocratique

Lire la suite

Le PLR salue l'accord de swap passé avec la Chine

Aujourd'hui, la banque nationale suisse et la banque centrale chinoise ont convenu d'un accord de swap bilatéral. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se félicite de cette étape importante vers le développement d'un marché Renminbi en Suisse. L'intensification des relations commerciales avec notre troisième plus important partenaire économique renforce la compétitivité internationale de la Suisse, surtout après l'adoption de l'initiative contre l'immigration de masse.

Lire la suite

Le rapport sur la libre circulation des personnes fait état des défis pour notre économie

Le rapport de l'Observatoire sur la libre circulation des personnes entre la Suisse et l'UE publié aujourd'hui démontre que notre pays a profité de la libre circulation des personnes en 2013. Après le vote du 9 février, il faut une meilleure utilisation du potentiel de main d'œuvre indigène. Les femmes et les seniors doivent avoir la possibilité de rester dans le monde du travail. La solution doit se faire de manière libérale et par un renforcement de l'initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié lancée par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Il s'agit de garantir à l'avenir les avantages offerts par notre marché du travail libéral ! Le PLR.Les Libéraux-Radicaux a fait part de ses exigences avec un programme de réforme présenté en mai dernier.

Lire la suite

Mesures pour lutter contre les abus liés à la libre circulation des personnes

Dans le cadre d'une conférence de presse sur la libre circulation organisée le 18 décembre 2009, le président du PLR, Philipp Müller accompagné du président à l'époque, Fulvio Pelli avaient déclaré à propos des immigrants issus de l'UE : « ils ne sont pas autorisés à recevoir l'aide sociale ». Aujourd'hui, le Conseil fédéral a enfin appliqué cette solution. Le Conseil fédéral propose des mesures qui existent au sein de l'accord de libre circulation depuis plus de 12 ans. Pourquoi le Conseil fédéral n'a-t-il pas utilisé les possibilités présentes dans l'accord de libre circulation des personnes ?

Lire la suite

Pour le PLR maintenant il faut un accord monétaire !

Aujourd'hui, l'accord de libre-échange entre la Chine et la Suisse entre en vigueur. Ce dernier est le résultat des négociations menées avec succès par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue ce pas important vers une intensification des relations commerciales entre les deux pays. Afin que la Suisse ne soit pas mise hors-jeu sur le plan international et notre place économique soit encore renforcée, il faut maintenant conclure un accord monétaire avec la Chine.

Lire la suite

Les délégués rejettent l'initiative sur la caisse unique et l'initiative Gastrosuisse

En présence du ministre de la formation Johann Schneider-Ammann, les délégués du PLR.Les Libéraux-Radicaux ont adopté à la quasi-unanimité un papier de position qui propose de développer le meilleur système de formation au monde. Telle est la clé du succès de la Suisse à long terme. Les délégués se sont également clairement opposés aux initiatives pour une caisse unique et Gastrosuisse. Enfin, le président du parti Philipp Müller a présenté un sondage, réalisé auprès des membres du PLR. Celui-ci souligne que les membres soutiennent la stratégie du PLR pour le futur de la Suisse et les valeurs centrales : liberté, cohésion et innovation.

Lire la suite

Le Conseil fédéral veut jeter le bébé avec l'eau du bain et fait le jeu de la gauche

Le Conseil fédéral veut interdire le retrait du 2ème pilier sous forme de capital pour l'accès à la propriété. La conférence des présidents de partis cantonaux du PLR.Les Libéraux-Radicaux estime que ces mesures sont inadéquates. Elles font le jeu de la gauche qui exige des logements subventionnés par l'Etat. Elles portent atteinte à notre économie et s'attaquent une nouvelle fois à la classe moyenne.

Lire la suite

Une taxe d'incitation CO2 optimisée, mais pas de nouveaux impôts

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux s'engage pour une politique durable en matière d'énergie et de climat. Pour le PLR et la très grande majorité de la commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil national, il est clair que l'initiative du parti Vert'libéral voulant le remplacement de la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l'énergie, bouleverserait profondément le système actuel et le budget fédéral. Par une initiative parlementaire, le PLR a présenté un concept pour une véritable taxe incitative sur le CO2. Elle encourage les actions respectueuses du climat, tant pour les entreprises que pour les particuliers.

Lire la suite

Avec l'imposition individuelle, le PLR veut un système équitable

Aujourd'hui, la consultation concernant le contre-projet à une nouvelle « initiative sur les familles » du PDC s'est ouverte. Ce contre-projet veut l'abolition de la pénalisation du mariage. Cependant, il s'abstient de vouloir intégrer la définition du mariage dans la Constitution. De plus, cette proposition ne ferme pas la porte à la solution idéale qui reste l'imposition individuelle. Cette dernière laisse le libre choix du mode de vie, sans pénaliser quiconque.

Lire la suite

Des règles plus strictes pour le regroupement familial et pour l'asile sont nécessaires

Le Conseil fédéral veut mettre en œuvre l'initiative contre l'immigration de masse de manière conforme à la Constitution et compte utiliser sa marge de manœuvre existante pour des solutions non bureaucratiques. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux soutient cette direction choisie. Par contre, il reste très critique face à l'absence de courage concernant les restrictions possibles, hors-UE, en matière de regroupement familial des Etats-tiers et de mesures dans le domaine de l'asile. Le PLR lutte pour le maintien de la voie bilatérale, mais la volonté du peuple de gérer la migration de façon indépendante est à appliquer.

Lire la suite

« Non » aux initiatives Ecopop et PDC ; « Oui » à des critères clairs pour la nationalité

Aujourd'hui, la session d'été de l'Assemblée fédérale touche à sa fin. Le groupe libéral-radical a remporté d'importants succès sur des sujets centraux. Tant l'initiative Ecopop que celle du PDC ont été clairement rejetées par l'Assemblée. En ce qui concerne la révision de la loi sur la nationalité, la volonté du PLR de conserver une ligne rigoureuse mais juste a été soutenue et des modifications claires et homogènes des critères d'obtention de la nationalité ont été adoptés.

Lire la suite

Le PLR Tessin a recueilli 10'000 signatures ainsi que le soutien du PLR Suisse

Aujourd'hui, le PLR.Les Libéraux-Radicaux Tessin a déposé à la Chancellerie fédérale une pétition. Avec 10'000 signatures, elle permet au PLR Tessin, soutenu par le PLR.Les Libéraux-Radicaux Suisse, de renforcer le Conseil fédéral dans ses négociations avec l'Italie pour les questions politiques, économiques et fiscales. Il faudra trouver une solution pour l'accord, dépassé, sur les frontaliers avec l'Italie. Si les négociations échouent, la pétition exige une résiliation dudit accord afin de préserver les intérêts de la Suisse et du Tessin.

Lire la suite

Le Conseil des Etats confirme : pas de procédures douanières compliquées !

Aujourd'hui, le Conseil des Etats a approuvé trois des cinq motions initiées par le groupe libéral-radical pour supprimer des barrières douanières inutiles. Après l'approbation du Conseil national, il s'agit d'une victoire supplémentaire dans la lutte contre l'îlot de cherté suisse. Toutefois, ce n'est que le début du combat pour supprimer toutes les entraves commerciales qui renchérissent les produits.

Lire la suite

Le PLR exige plus de transparence, en particulier pour les dépenses informatiques

Le Conseil national s'est prononcé aujourd'hui en faveur de la mise en place d'un nouveau modèle de gestion de l'administration fédérale (NMG). Le groupe libéral-radical soutient cette décision. La mise en place d'une structure de financement axée sur les résultats est propice au développement de la responsabilité individuelle et de l'efficacité au sein de l'administration fédérale. Cela permettra surtout au parlement d'avoir une meilleure influence et d'adopter plus rapidement les propositions de modification du budget. Le groupe libéral-radical est surtout satisfait de la mise en place d'une plus grande transparence grâce au NMG en particulier pour les dépenses liées à l'informatique, considérées comme un point central.

Lire la suite

Il faut les incitations adéquates pour une meilleure prise en charge et plus d'efficacité

Aujourd'hui, le Conseil des Etats a soutenu la motion du PLR 12.4171 pour des meilleurs soins et une plus grande efficacité dans l'assurance-maladie. Cette motion propose la mise en place d'incitations, grâces auxquelles les patients qui ont des frais de traitement élevés souscrivent à un programme de gestion des soins. Ainsi, ils seront mieux soignés et la croissance des primes sera freinée.

Lire la suite