Berne,

Mettre le moyens de transport sur un pied d'égalité

Oui au FORTA

Le trafic augmente chaque année en Suisse et les routes nationales sont de plus en plus sollicitées. Le fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) renforce le réseau de transport suisse et permet un financement durable et garanti pour les routes.

Un réseau de transport efficace lie les différentes régions de notre pays entre elles et renforce notre économie. Le financement et l’expansion du rail sont d’ores et déjà garantis grâce au Oui, le 9 février 2014, au financement et l’aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF). Il est dès lors nécessaire de trouver une solution similaire pour la route.

Suppression des bouchons et des goulets d’étranglement

Grâce à des investissements ciblés dans l’exploitation, l’entretien et l’expansion des routes nationales, le FORTA peut considérablement faire baisser le nombre des heures d’embouteillage et les goulets d’étranglement. Grâce au financement de projets d’agglomération, les bouchons et les goulets d’étranglement pourront également être évités dans les villes et les transports publics et les infrastructures pour les piétons et pour les vélos pourront être améliorés. Précisons également que l’intégration de 400 kilomètres de routes cantonales dans le réseau des routes nationales permettra une meilleure intégration des régions périphériques et de montagne et une réduction des coûts pour les cantons.

De meilleures infrastructures pour l’économie

Les plus de 20 000 heures d’embouteillages annuelles génèrent des coûts s’élevant à 1.6 milliards de francs. En améliorant les infrastructures de transport, le FORTA permet de renforcer la compétitivité de notre économie et l’efficacité des PME, car les employés ne sont plus coincés dans les bouchons. Par conséquent, toute la société profite d’une infrastructure de transport efficace.

Le FORTA permet à la route et le rail de fonctionner de manière complémentaire et de garantir l’efficacité de notre infrastructure de transport. C’est pourquoi vous aussi, votez oui au FORTA le 12 février !

 

par Hans Wicki, Conseiller aux Etats NW