L’Assemblée des délégués est l’organe suprême du Parti suisse. Elle décide des principes, des objectifs et du programme du parti, elle examine le rapport du Comité directeur relatif à la réalisation du programme du Parti et élit la direction partisane du PLR.Les Libéraux-Radicaux Suisse. Elle prend également position définitivement sur les questions de principe ou sur des questions politiques actuelles importantes, sur proposition du Comité directeur ou de la Conférence des présidents. De même, elle décide du lancement d’initiatives populaires fédérales.

Communiqués des Assemblées des délégués

Un non clair à l’initiative sur les « entreprises responsables »

Le PLR est le premier parti à soutenir et se prononcer clairement en faveur de la loi sur le CO2 (218 :60 :7). Ce samedi, dans le cadre d’une Assemblée qui a dû se tenir en ligne compte tenu de la situation sanitaire, les délégués du PLR ont traduit dans les faits leur volonté de prendre leurs responsabilités afin de laisser un cadre de vie intact aux générations futures. Les objectifs poursuivis par la loi sur le CO2 répondent à ceux fixés par nos délégués en juin 2019 dans le papier de position sur une politique climatique et environnementale libérale et ambitieuse. Aujourd’hui, nos délégués ont ainsi réaffirmé vouloir protéger le climat avec des recettes libérales basées sur la responsabilité individuelle, l'innovation et les coûts réels. Au cours de cette même Assemblée, après une allocution engagée de la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, les délégués ont massivement rejeté l’initiative sur « entreprises responsables ». Ils ont également adopté la loi pour une e-ID. La veille, les présidents des partis cantonaux avaient déjà adopté comme mot d’ordre un non unanime à l'initiative du GSsA. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également fourni des informations sur l'état actuel de l'accord-cadre avec l'UE.

Lire la suite

Le PLR prend position pour le 27 septembre

Petra Gössi a ouvert l’Assemblée numérique des délégués du PLR en faisant le point sur la crise du coronavirus. Pour la présidente, une chose est claire : malgré la crise du coronavirus, les politiciens doivent agir de manière responsable et ne pas laisser des dettes abyssales aux générations futures. Nous ne devons pas résoudre cette crise comme s’il n’y avait pas de lendemain. Les conditions-cadres doivent également être fixées de sorte à ce que les réformes structurelles, qui ont été accélérées par le coronavirus, mais qui sont finalement imparables, soient orientées sur la voie de la durabilité. Les quelque 270 délégués ont ensuite mené des discussions intensives sur trois objets soumis à votation. Ils ont plébiscité le remplacement des avions de combat vieillissants. Ils ont également soutenu l’allègement fiscal pour les familles de la classe moyenne. Le congé paternité de deux semaines a, en revanche, été refusé à une voix près. Au cours de la discussion, il est clairement ressorti que le PLR souhaite une solution flexible en matière de congé parental. Enfin, le parti avait déjà décidé de rejeter massivement l'initiative de résiliation extrêmement préjudiciable, ainsi que d’accepter la loi sur la chasse.

Lire la suite

Une « stratégie pour les générations futures »

C’est avec un discours tourné vers l'avenir et les générations futures que la présidente du PLR, Petra Gössi, a ouvert, aujourd'hui, la première Assemblée des délégués en ligne du parti. Elle considère que le PLR a la responsabilité de trouver des solutions libérales dans trois domaines fondamentaux : la sécurité de l’emploi, la prévoyance, ainsi qu’un cadre de vie préservé. Trois sujets qui seront largement débattus avec la base du parti, afin de continuer à développer le succès du modèle suisse. Le moment fort de cette Assemblée des délégués aura sans doute été la nette réélection de Petra Gössi à la présidence du parti.

 

Lire la suite