Succès en faveur de l’économie

Le PLR reste néanmoins sur sa faim

Le PLR s’est fortement engagé lors de la session d’automne en faveur de l’économie, soit dans le cadre de plusieurs réformes de la politique économique en proposant des allégements.Grâce à cet engagement qui ne date pas d’hier, l’abolition des droits de douane sur les produits industriels et la réforme de l'impôt anticipé, attendue depuis longtemps, ont abouti avec succès au Conseil national. Ces deux projets représentent un réel soulagement pour la place économique suisse. Toutefois, le refus au Conseil des États du taux de TVA unique prouve que le PLR doit poursuivre son engagement. Il est extrêmement important, d’autant plus pour l’après-crise Covid-19, que les obstacles administratifs pour les entreprises en Suisse soient supprimés

Au cours de la session d'automne qui s'est terminée aujourd'hui, plusieurs propositions importantes de politique économique ont été traitées au Parlement. Elles sont le résultat d’interventions du PLR et visent à soulager considérablement la place économique et financière suisse. Ce train de mesures d'allégement, qui avait été annoncé par le PLR en début de session déjà, est destiné à dynamiser les investissements des entreprises, à créer des emplois et à garantir la prospérité. Après trois semaines intensives de session parlementaire, nous pouvons en tirer une conclusion plutôt positive, même si l'engagement du PLR reste essentiel.

Fin des droits de douane sur les produits industriels
L'abolition des droits de douane sur les produits industriels est un énorme succès, qui répond à une préoccupation de longue date du PLR. À l’instar du Conseil des États, le Conseil national a également décidé d’y mettre fin, et maintenant : le débat est clos. Il y a également la question d'une suppression par étapes qui a été abordée. Finalement, le Conseil national a accepté de justesse d’abolir les droits de douane en une seule fois ; solution préconisée par le PLR et présentant les plus grands avantages. Les droits de douane sur l'importation de nombreux produits industriels entraînent des coûts administratifs élevés et augmentent les prix des produits importés. La suppression des droits de douane sur les produits industriels permet ainsi de lutter contre l'îlot de cherté suisse et d'alléger la charge des entreprises et des consommateurs.

Victoire d’étape dans le cadre de la réforme de l’impôt anticipé
Le PLR a remporté une (nouvelle) victoire importante s’agissant d’une préoccupation de longue date dans la réforme de l'impôt anticipé. Le Conseil national a été le premier à se prononcer clairement en faveur de la suppression de l’impôt anticipé sur les intérêts et du droit de timbre de négociation sur les obligations suisses. L'objectif de cette réforme est de simplifier le financement des entreprises en Suisse, de renforcer la place financière suisse et de faire revenir en terres helvétiques les activités délocalisées à l'étranger, renforçant ainsi la croissance économique et créant des emplois. Cette réforme de l’impôt anticipé reprend également une demande importante du projet de loi sur le droit de timbre.

Le monstre bureaucratique qu’est la TVA résiste
Le PLR réclame depuis des années un taux de TVA unique avec le moins d'exceptions possible. Malheureusement, l'appel du conseiller aux États Andrea Caroni n'a pas été entendu au sein de la Chambre haute qui a rejeté sa motion. De ce fait, la TVA reste un monstre bureaucratique coûteux avec des exceptions absurdes. Le PLR poursuivra son engagement en faveur d’une simplification de la TVA.

Dans le contexte de la crise liée au Covid-19, ces réformes de la politique économique sont devenues encore plus urgentes. En effet, en cette période, le besoin de réformes qui soulagent et renforcent l'économie suisse augmente. Toutes les mesures pouvant améliorer les perspectives économiques de notre population et de notre économie doivent être prises. Le PLR poursuivra son engagement.

 

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.