Les initiatives sur les pesticides refusées

Les délégués se sont exprimés en ligne

Suite à des problèmes techniques, les délégués n’ont pas pu voter correctement sur les objets qui étaient à l’ordre du jour de notre Assemblée d’hier. Afin que le processus soit juste et transparent, il a dès lors été décidé de leur permettre de voter en ligne sur tous les objets jusqu’à 17h00 aujourd’hui. Ainsi, ils ont accepté la loi Covid-19 par 310 oui, 55 non et 13 abstentions. L’initiative « Pour une eau potable propre et une alimentation saine - Pas de subventions pour l'utilisation de pesticides et l'utilisation d'antibiotiques à titre prophylactique » a pour sa part été refusée par 202 non, 165 oui et 11 abstentions, de même que l’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » à 318 non, 52 oui et 8 abstentions. La demande que les délégués et pas uniquement la Conférence des présidents de parti puissent prendre position sur la loi contre le terrorisme a obtenu le résultat suivant : 177 non, 177 oui et 25 abstentions. Afin de permettre à tous les délégués de s’exprimer sur ce sujet, le PLR organisera une Assemblée des délégués extraordinaire prochainement.

Compte tenu de la situation sanitaire, notre première Assemblée des délégués de l’année s’est tenue, une fois encore, en ligne. Les délégués ont pu hier suivre les débats sur les objets mentionnés. Cependant, en raison de problèmes techniques liés aux votes, nous avons décidé de permettre à nos délégués de se prononcer en ligne sur tous les objets entre samedi après-midi et aujourd’hui 17h00. Hier, nos deux conseillers fédéraux, Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis, se sont également exprimés. Notre ministre de la justice a rappelé la nécessité de voter oui à la loi sur l’e-ID. Quant à notre ministre des affaires étrangères, il a abordé la question des discussions avec l’Europe et le Covid-19. Enfin, l’initiative populaire du PLR Femmes en faveur de l’imposition individuelle a été présentée lors de l’Assemblée.

Un soutien clair à la loi COVID-19
Au printemps 2020, lors de la première vague de la pandémie, le Conseil fédéral a édicté plusieurs ordonnances pour faire face à la crise sanitaire et économique. Certaines d’entre elles, qui se fondaient sur la Constitution et dont la validité était ainsi limitée à six mois, devaient être prolongées. La loi COVID-19 vise à créer les bases légales permettant au Conseil fédéral de reconduire certaines des mesures de lutte contre la pandémie prises au printemps 2020. Elle règle également l’octroi des aides aux secteurs et aux travailleurs les plus touchés par les restrictions imposées par le Conseil fédéral. Les délégués ont aujourd’hui plébiscité cette loi indispensable à la gestion de la crise par 310 oui, contre 55 non et 13 abstentions.

Les délégués refusent les initiatives sur les pesticides
Les initiatives populaires « Pour une eau potable propre et une alimentation saine - Pas de subventions pour l'utilisation de pesticides et l'utilisation d'antibiotiques à titre prophylactique » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » ont été rejetées aujourd'hui. Respectivement par 202 non, contre 165 oui et 11 abstentions et 318 non, contre 52 oui et 8 abstentions. Ces deux initiatives abordent des questions importantes, car le PLR veut réduire l'utilisation de produits phytosanitaires. Cependant, le chemin emprunté pour atteindre l'objectif devrait être différent. Du point de vue du PLR, les deux initiatives vont clairement trop loin : la mise en œuvre de ces initiatives mettrait en danger non seulement l'agriculture suisse, mais aussi notre approvisionnement alimentaire national. C'est pourquoi l'Assemblée des délégués a privilégié l’approche actuelle qui vise à ajuster la législation existante au moyen d’actions parlementaires.

Les délégués pourront se prononcer prochainement sur la loi contre le terrorisme
Vendredi, la Conférence des présidents de partis s’est prononcée en faveur de la nouvelle loi contre le terrorisme. Pour rappel, elle est habilitée selon nos statuts (art. 16.2, ch.1) à prendre position au nom du parti. Une demande d’un délégué pour que les délégués puissent aussi prendre position sur cet objet a obtenu le résultat de 177 non, 177 oui et 25 abstentions. Le PLR a tout de même décidé d’organiser une Assemblée afin que nos délégués puissent s’exprimer et communiquera prochainement la date de cette dernière.

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.