Le PLR refuse le retour des tests gratuits

Loi Covid : pas de chèque en blanc pour le Conseil fédéral

En soutenant clairement la loi Covid dimanche dernier, les Suissesses et les Suisses ont choisi la voie de la raison pour un retour à la normale. Malgré tout, la crise se poursuit, et le PLR salue par conséquent la prolongation des bases légales de la loi Covid qui permettent de prendre des mesures pour lutter contre la pandémie. En revanche, le PLR refuse de donner au Conseil fédéral un chèque en blanc pour des mesures de soutien économique pour l’ensemble de l’année 2022. De même, nous refusons clairement que les tests Covid soient à nouveau mis gratuitement à la disposition des personnes asymptomatiques.

Grâce au résultat de dimanche dernier concernant la révision de la loi Covid, de nombreuses entreprises bénéficient désormais d’une plus grande sécurité en matière de planification. Le Conseil fédéral propose maintenant de prolonger certaines dispositions présentes dans la loi au-delà de la fin de l’année. La pandémie se poursuivant, le PLR soutient cette approche afin de pouvoir prendre des mesures ces prochains mois.

Pas de chèque en blanc pour le Conseil fédéral

En revanche, le Conseil fédéral ne doit pas recevoir un chèque en blanc jusqu’à fin 2022. Si un besoin d’aides économiques devait apparaître au cours de l’année 2022, les chambres fédérales auraient toujours la possibilité d’intervenir en conséquence. La situation économique de notre pays étant bonne, le PLR s’oppose à la mise en place d’une politique étatique coûteuse de maintien structurel. Le PLR se montre toutefois prêt à faire des compromis et pourrait soutenir une prolongation des aides économiques jusqu’à la mi-2022.

Renoncer à la vaccination est une décision personnelle

Le PLR continue de s’opposer catégoriquement à la réintroduction des tests gratuits, souhaitée par une alliance contre nature entre l’UDC et la gauche. En effet, ne pas se faire vacciner est un choix personnel, qui implique d’en assumer la responsabilité. Ainsi, les coûts découlant de cette décision personnelle ne doivent pas être répercutés sur la collectivité. Le PLR en appelle ici, et une fois de plus, à la responsabilité individuelle de tout un chacun.

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble

Philippe Nantermod
Arnaud Bonvin
Floriane Wyss