Le PLR doit continuer son combat pour la liberté

En raison de problèmes techniques, les résultats de l'e-ADD seront annoncés demain soir

Les délégués PLR ont participé aujourd’hui à la première Assemblée en ligne de l’année. Notre présidente, Petra Gössi, a ouvert l’Assemblée en rappelant l’importance de la responsabilité individuelle et de la liberté, tout en appelant à s’engager pour que la Suisse reste une nation ouverte et tournée vers l’avenir. Le PLR Femme a également présenté son initiative populaire pour l’imposition individuelle. Nos deux conseillers fédéraux, Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis, ont également pris la parole. Malheureusement, en raison de problèmes techniques, les résultats des votes des délégués sont reportés à demain soir.

Nos deux conseillers fédéraux sont intervenus par vidéo. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a rappelé la nécessité de voter oui à la loi sur l’e-ID en précisant qu'« En matière de protection des données, la loi met la barre encore plus haut que d’habitude ». Quant à notre ministre des affaires étrangères, il a abordé la question des discussions avec l’Europe, les enjeux liés à la crise actuelle et rappelé que « le combat pour la liberté de chaque individu est à la base de l'existence du PLR. Ce combat est notre combat. Et c'est plus important que jamais ! ».

Première initiative populaire de l’histoire du PLR Femmes en faveur d’une imposition individuelle

La présidente du PLR Femmes, la conseillère nationale Susanne Vincenz-Stauffacher, a présenté aujourd’hui l’initiative populaire pour « l’introduction d’une imposition individuelle indépendante de l’état civil (initiative de justice fiscale) » qui sera lancée par le PLR Femmes le 9 mars 2021. Concrètement, cette initiative demande que toutes les personnes physiques en Suisse soient imposées individuellement, quel que soit leur état civil. Le système fiscal actuel est tel qu’il engendre une pénalisation financière des couples mariés lorsque tous deux travaillent. Cette initiative très libérale vise donc à abolir la pénalisation fiscale du mariage afin de favoriser la participation des femmes au marché du travail. Ceci est une étape importante vers l’égalité et offre d’ailleurs la possibilité de mieux exploiter le potentiel de travailleurs suisses sur le marché du travail.

PLR. Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.