La sécurité et la liberté ne sont pas gratuites

Prise de position du PLR sur le conflit actuel en Ukraine

En plein cœur de l’Europe où des armées se déploient nous sommes au bord de la guerre. On menace de recourir à la violence, on utilise la force et on opère par la désinformation. La souveraineté et l'intégrité territoriale des États sont remises en question et le droit international est foulé aux pieds. La crise actuelle le montre : la sécurité et la liberté ne sont pas acquises et ne sont pas gratuites. La Suisse doit donc s'engager pour la sécurité et la paix au niveau international, notamment au sein de l'ONU et de l'OSCE. D'autre part, la crise ukrainienne montre clairement qu'une armée bien équipée et bien formée est importante et que l'acquisition d'avions de combat est urgente. Car les menaces conventionnelles sont réelles et tout sauf fictives.

Le PLR est préoccupé par la situation actuelle en Europe en matière de politique de sécurité. La reconnaissance par la Russie de l'indépendance des régions ukrainiennes de Louhansk et de Donetsk est une violation du droit international, de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine ainsi que des accords de Minsk. Cette situation sur notre continent est extrêmement préoccupante et inacceptable.

La diplomatie internationale est appelée à contribuer à la désescalade de la situation. La Suisse et le DFAE sous la direction du président de la Confédération Ignazio Cassis peuvent également jouer un rôle dans ce domaine grâce auxbons offices. Mais cela présuppose que les béligérents soient prêts à le faire.

La crise actuelle le montre : la politique de sécurité est plus actuelle que jamais. La préservation de la sécurité et de la liberté est une tâche centrale de l'État. Pour cela, il faut une politique de sécurité moderne et une armée bien équipée. Cela signifie également que l'acquisition d'avions de combat modernes est urgente et nécessaire. Mais la crise ukrainienne montre aussi que la sécurité doit être pensée au niveau international. L'ONU et l'OSCE jouent ici un rôle important dans la perspective d'un règlement pacifique des conflits. En effet le principe suivant doit s'appliquer : Le droit avant la force. C'est dans l'intérêt de la Suisse.

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.