Communiqués de presse

Le PLR voit sa politique confirmée

Les Suissesses et les Suisses soutiennent les accords bilatéraux entre notre pays et l'Union européenne (UE). Un sondage de l'institut de recherche gfs.bern publié aujourd'hui démontre qu'ils sont avantageux aux yeux de 50 % des personnes interrogées, alors que 25 % pensent qu'ils sont en partie, voire entièrement désavantageux pour notre pays. Ces chiffres montrent clairement que le PLR.Les Libéraux est sur la bonne voie en tant que dernier défenseur des bilatérales.

Lire la suite

Les partis cantonaux refusent la prévoyance vieillesse 2020

La conférence des présidents des partis cantonaux (CPP) du PLR.Les Libéraux-Radicaux a décidé aujourd'hui à l'unanimité de recommander à l'Assemblée des délégués de rejeter la prévoyance vieillesse 2020. Elle a également décidé que le PLR doit commencer à préparer la campagne dès aujourd'hui.

Lire la suite

Le centre et la gauche portent la responsabilité d'un désastre annoncé

Le PS et le PDC, avec leur entêtement en faveur d'une solution idéologique, sont responsables de l'acceptation d'une réforme qui n'est ni plus ni moins que de la poudre aux yeux des citoyens. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux déplore que ces deux partis ne sont pas prêts à faire des compromis afin d'assurer une prévoyance vieillesse pour toutes les générations. L'objectif de la réforme était d'assainir l'AVS et de la stabiliser financièrement à long terme. Le PS et le PDC n'ont rien voulu entendre et se sont bornés à poursuivre leur objectif de faire passer leur idéologie avant les besoins de la population.

Lire la suite

Le PLR continue de s'engager pour le maintien du frein à l'endettement

Les deux chambres ont aujourd'hui adopté le programme de stabilisation 2017-2019. Il permet de réduire, au moins sur certains aspects, la croissance des dépenses de la Confédération. Cependant, les perspectives déficitaires du budget fédéral nécessitent d'ores et déjà de nouvelles mesures d'allègement budgétaire. C'est la raison pour laquelle le PLR s'engagera pour que le frein à l'endettement soit maintenu. Nous ne devons pas laisser en héritage aux générations futures des dettes qui ne cessent d'augmenter.

Lire la suite

Les présidents de l'UDC, des vert'libéraux et du PLR.Les Libéraux-Radicaux tendent la main.

L'UDC, les vert'libéraux et le PLR veulent une réforme de la prévoyance vieillesse. Pour les trois partis, il est clair que le projet de réforme de la majorité du Conseil des Etats ne va pas dans la bonne direction. En effet, l'assainissement de l'AVS n'est pas compatible avec une augmentation des dépenses. Il existe cependant une solution viable – celle du Conseil national. Afin de débloquer le débat, nous soumettons une proposition de compromis au Conseil des Etats : lors de la séance de la CSSS-N, les représentants de l'UDC, des vert'libéraux et du PLR se sont raillés au Conseil des Etats sur 7 des 9 différences qui perduraient. Le compromis porte surtout sur les points suivants :

Lire la suite

Pas de nouvelles taxes d'incitation, réduction de la bureaucratie grâce à l'e-ID

Le groupe parlementaire libéral-radical s'oppose clairement à la suppression des redevances Billag. Cette demande est trop extrême aux yeux d'une grande majorité du groupe. En outre, le groupe parlementaire a décidé à l'unanimité de ne pas entrer en matière dans le débat sur système incitatif en matière climatique et énergétique (SICE). Il a également adopté une motion qui améliore le projet de loi sur l'identité électronique (e-ID).

Lire la suite

Sans volonté de trouver un compromis, la majorité du Conseil des Etats s'éloigne du Conseil national

La majorité PDC-PS du Conseil des Etats jette de la poudre aux yeux des citoyens en promettant une augmentation de l'AVS qui ne sera pas finançable à long terme. L'augmentation des déductions salariales, censée financer les 70 francs pour les nouveaux rentiers, ne suffira plus à partir de 2030 et il faudra à nouveau les augmenter. Au lieu de remédier aux problèmes de l'AVS, on ne fait que les renforcer pour les transmettre ensuite à la génération suivante. Les décisions difficiles ne doivent pas être remises à plus tard. De plus, pour maintenir le niveau des rentes, il faudra restreindre de plus en plus le budget dans d'autres domaines tels que la formation ou la sécurité. Nous ne devons pas reproduire les erreurs des pays étrangers. Actuellement, quatre personnes actives financent un rentier. En 1948, le taux était de 6,4 personnes actives pour un rentier. En 2060, elles ne seront plus que deux à financer un seul rentier. Dans ce contexte, l'augmentation des rentes AVS est une erreur en termes de politique financière et il est nécessaire de stopper à temps le démantèlement des rentes de la prochaine génération.

Lire la suite

Le PLR dit oui à la stratégie énergétique 2050

Moins de bureaucratie permet plus de liberté. Une déclaration avec laquelle la majorité de la population est sûrement d'accord. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est cependant le seul parti qui s'engage réellement pour le sujet et qui présente des solutions concrètes pour réduire la bureaucratie. Afin d'y parvenir, nous voulons un Etat fort mais svelte. Avec le papier de position « Pour des PME compétitives et efficaces » adopté aujourd'hui par les délégués, nous contribuons fortement à la réduction des coûts liés aux règlementations pour l'économie. Les délégués se sont également prononcés en faveur la stratégie énergétique 2050 par 175 voix pour, 163 voix contre et 6 abstentions.

Lire la suite

Le PLR exige une législation flexible

Encore une longueur d'avance : le groupe parlementaire libéral-radical demande au Conseil fédéral de créer les bases légales nécessaires, afin que l'autorisation et la circulation de voitures autonomes puissent être réglées par voie d'ordonnance. Pour s'adapter rapidement aux évolutions techniques et pour effectuer les adaptations règlementaires nécessaires dans le cadre juridique international, il est nécessaire que la Suisse fasse preuve de flexibilité sur le plan législatif.

Lire la suite

Une prévoyance vieillesse finançable, au lieu de vaines promesses pour les rentes

Après le traitement de la prévoyance vieillesse 2020 au Conseil national, il est clair que la Chambre basse est sur la bonne voie. La différence décisive entre les chambres reste la compensation des pertes des rentes dans le deuxième pilier. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux refuse fermement l'augmentation de 70 francs de l'AVS, proposée par le Conseil des Etats. Cette augmentation créerait une AVS à deux classes et ne concernerait que les nouveaux rentiers. Ainsi, ceux qui sont déjà à la retraite n'en profiteraient pas.

Lire la suite

Le PLR exige un accès pour tous les utilisateurs

L'identité électronique (e-ID) est une condition importante pour permettre de faciliter et de rendre plus efficace les procédures en ligne dans les domaines financiers et administratifs. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue ainsi la décision du Conseil fédéral de vouloir créer les conditions-cadre nécessaires pour la mise en place de l'e-ID. L'accès sécurisé pour toutes les personnes physiques et les entreprises privées, basé sur des standards nationaux, est une des conditions nécessaires pour l'implémentation et l'utilisation de l'e-ID. Compte tenu de la rapide évolution de la numérisation, il est important que le Conseil fédéral traite prioritairement la mise en œuvre de ce projet.

Lire la suite

Le PLR veut supprimer les entraves pour l'enregistrement de la durée de travail

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux prépare le terrain pour les futurs modèles concernant le temps de travail. La Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) a aujourd'hui donné suite à deux initiatives parlementaires déposées par la conseillère aux Etats Karin Keller-Sutter (SG) et le conseiller national Marcel Dobler (SG). L'obligation d'enregistrement du temps de travail, qui a été ancrée dans la loi afin de protéger les collaboratrices et collaborateurs repose sur des modalités pratiques qui sont aujourd'hui inadaptées aux nouveaux modèles de travail qui se basent sur la confiance et la responsabilité individuelle. Même si les règles ont été partiellement adaptées à l'environnement de travail actuel, d'autres changements sont nécessaires.

Lire la suite

Le PLR propose des solutions

Le groupe parlementaire libéral-radical veut assainir l'AVS, mais ne veut pas d'une AVS à deux vitesses, comme le PS l'exige avec son projet d'augmenter les rentes de 70 francs. Cette augmentation unilatérale, qui ne profiterait qu'aux nouveaux rentiers, ne ferait qu'aggraver les difficultés financières de la prévoyance vieillesse à moyen terme. Nous proposons cependant des solutions avec, par exemple, la suppression de la déduction de coordination dans la LPP. Cette mesure profitera notamment aux personnes qui travaillent à temps partiel.

Lire la suite

Le Conseil fédéral s'oppose à la réduction de la réglementation excessive

Le Conseil fédéral a, une fois de plus, laissé passer une chance de réduire la réglementation excessive. En effet, suite à une motion déposée par le PLR.Les Libéraux-Radicaux, à laquelle s'opposait le Conseil fédéral, le parlement l'a chargé de mettre en place un organe de contrôle indépendant pour examiner les coûts des nouvelles réglementations. Le PLR veut élargir davantage les compétences de cet organe de contrôle en demandant que le potentiel d'amélioration des réglementations en vigueur soit également examiné. Aujourd'hui, le Conseil fédéral a cependant recommandé de refuser la motion PLR allant dans ce sens.

Lire la suite

Le PLR demande, avec succès, le dépôt d'une motion de commission

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) veut promouvoir, par une adaptation de la loi sur la poste, la compétitivité dans le marché postal suisse et demande des conditions équitables. Elle a déposé aujourd'hui une motion de commission, sur demande du PLR.Les Libéraux-Radicaux, qui exige qu'une compétitivité loyale et non discriminatoire pour tous les acteurs du marché postal suisse soit garantie.

Lire la suite

Berne, le 12 février 2017

Les citoyens ont suivi les recommandations de vote du PLR. Les Libéraux-Radicaux concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération et sur le fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Avec l’adoption de la naturalisation facilitée de la 3ème génération, les procédures seront plus rapides et plus simples, ce qui évite de la bureaucratie inutile. FORTA assure le financement des routes nationales sur le long terme. Grâce à des investissements ciblés en matière d’entretien et d’aménagement du réseau routier national, les goulets d’étranglement et les bouchons pourront enfin être éliminés efficacement.

Lire la suite

Une nouvelle réforme en accord avec les cantons et l’économie

Le PLR déplore le refus de la réforme fiscale. Le résultat de la votation ne doit cependant pas masquer le fait qu’une réforme est nécessaire. Les entreprises établies en Suisse doivent avoir la certitude que leur imposition est acceptée internationalement. Ainsi, le parlement doit élaborer une réforme reconnue au niveau international qui protège l’attractivité de la place économique suisse tout en prenant en compte les différents tissus économiques au sein des cantons.

Lire la suite

Les délégués adopteront la recommandation de vote

La conférence des présidents des partis cantonaux (CPP) du PLR.Les Libéraux-Radicaux recommande aux délégués de voter en faveur de la première étape de la stratégie énergétique 2050 par 14 voix pour 13 voix contre (aucune abstention). Les délégués se prononceront le 4 mars prochain lors de l'Assemblée des délégués. L'un des arguments décisifs pour la majorité était qu'il est nécessaire de donner un signal clair pour l'innovation et pour l'avenir de la politique énergétique en Suisse.

Lire la suite

Le PLR exige une mise en œuvre flexible de l'objectif climatique

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux soutient l'accord de Paris sur le climat. Nous saluons ainsi que la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil national (CEATE-n) soutienne la ratification de l'accord. Le réchauffement climatique est un problème mondial, auquel on ne peut remédier qu'avec des mesures internationales. La Suisse peut et doit contribuer à la résolution de ce problème. Elle doit cependant agir de la manière la plus souple possible. C'est la raison pour laquelle les mesures prévues en Suisse ne doivent pas être entravées dès le début de la procédure de ratification.

Lire la suite

Le PLR exige une plus grande participation des cantons

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux veut renforcer la compétitivité du fret ferroviaire. Ce qui fonctionne sur la route grâce aux nombreux et divers fournisseurs doit également se faire sur le rail. La décision de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) de renvoyer le projet « Organisation de l'infrastructure ferroviaire (OBI) » au Conseil fédéral, doit permettre de réduire le potentiel discriminatoire dans le transport ferroviaire et ouvrir la voie à l'externalisation de CFF Cargo. Le PLR l'avait déjà exigé lors de la mise en consultation du projet actuel.

Lire la suite