Communiqués de presse

Une augmentation d’impôts pour tous ? Quelle équité !

Le PLR.Les Libéraux radicaux, comme le Conseil fédéral, s’oppose à l’initiative du PS. « Pour des impôts équitables. Stop aux abus de la concurrence fiscale (Initiative pour des impôts équitables) ». Derrière ce titre populiste choisi par le parti socialiste se cachent en réalité des augmentations d’impôts dont tout le monde subira les conséquences. La concurrence fiscale sur le plan cantonal et communal a rendu jusqu’ici notre pays attractif, contenu la charge fiscale dans des limites acceptables et encouragé la bonne gestion des deniers publics.

Lire la suite

Le PLR, le PDC, le PBD et les Verts libéraux s’engagent pour le contre-projet à l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels

Le comité inter-parti „ferme mais juste!“ composé du PLR, du PDC, du PBD et des Verts libéraux s’étonne du lancement de la campagne de l’UDC aujourd’hui. Le jour même de la conférence de presse du Conseil fédéral et des cantons concernant l’initiative sur le renvoi des étrangers criminels, l’UDC démarre son théâtre de propagandes. Son approche maladroite témoigne du manque de connaissances des règles de la démocratie des initiants qui, au travers de cette initiative, entendent avant tout mener une opération de vengeance contre la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Le PLR, le PDC, le PBD et les Verts libéraux dénombrent plusieurs faiblesses dans l’argumentaire de cette initiative. Ils exposeront leurs propres arguments pour un contre-projet ferme mais juste le jeudi 7 octobre.

Lire la suite
Des impôts plus bas grâce au PLR
La compensation de la progression à froid sera prochainement annuelle: Une décharge d’environ 600 millions de francs
Le Département fédéral des finances a rendu aujourd’hui public sa décision de compenser annuellement la progression à froid. De cette manière, ses effets seront atténués. Le PLR se réjouit de cette modification dont l’application est à mettre à son actif. En septembre 2009, le parlement a décidé de compenser la progression à froid annuellement. Cette mesure sera effective pour l’année fiscale 2011. Cette compensation automatique soulage les citoyens de près de 600 millions de francs. De plus, aussitôt que l’inflation progressera, les citoyens disposeront d’une protection automatique contre toute augmentation des impôts. Le Groupe PLR a lancé cette idée et a lutté pour son application (08.452 Schneider-Ammann: Compensation immédiate des effets de la progression à froid. Plus d'argent dans le porte-monnaie). Le PLR continuera de s’engager pour un Etat plus svelte, efficace et proche des citoyens, pour plus d’emplois ainsi que pour un pouvoir d’achat plus grand.
Lire la suite

FDP.Die Liberalen unterstützt Empfehlungen der Expertengruppe

 


FDP.Die Liberalen ist zufrieden, dass die Expertengruppe Siegenthaler wie von der FDP gefordert, harte aber realisierbare Empfehlungen im Konsens verabschiedet hat. Das ist ein gutes Zeichen für den Finanzplatz Schweiz. Die Schweiz hatte bereits verschärfte Eigenmittel- und Entschädigungsvorschriften eingeführt und geht diesen Schritt nun konsequent weiter, ohne dank massvollen Anpassungsfristen die internationale Entwicklung aus den Augen zu verlieren. Schweizer Banken werden nach Abschluss des Prozesses 80% mehr Eigenkapital haben als unter den neuen Vorschriften von Basel III. Von den Grossbanken wird erwartet, dass sie nach Möglichkeit die neuen Regeln möglichst rasch und ohne Einschnitte in der inländischen Kreditvergabe erfüllen, EFD und Aufsichtsbehörden haben international ähnlich scharfe Massnahmen zu erwirken.

Lire la suite

Le PLR attend d'Ueli Maurer des missions plus claires

 

 

Après avoir laissé traîner volontairement, durant de longs mois, la rédaction du rapport sur l’armée, Ueli Maurer a enfin rendu sa copie au Conseil fédéral. Le gouvernement a dû toutefois freiner les velléités du chef de la Défense de maintenir une grande armée coûteuse, en inscrivant dans le rapport un plafonnement du budget de l’armée à 4,4 milliards ainsi qu'un plafonnement des effectifs à 80 000 hommes. Pour le PLR.Les Libéraux-Radicaux, ce rapport doit constituer une véritable chance pour le parlement de redéfinir les grandes lignes de l’armée en Suisse et d’entreprendre les réformes qui lui font cruellement défaut. L’armée ne doit pas être l’otage d’idéologies politiques mais doit constituer l’outil indispensable pour garantir la sécurité dans notre pays en répondant aux menaces modernes. Dans ce sens, le rapport laisse le PLR sur sa faim; Ueli Maurer met une nouvelle fois la charrue avant les bœufs! Les missions de l’armée restent encore trop floues. Et la seule réduction des effectifs ne répond qu’à moitié aux attentes du PLR. Ueli Maurer doit impérativement trouver de nouvelles économies comme le lui a demandé le Conseil fédéral.

Lire la suite
Luttons contre la hausse des coûts de la santé !
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue les mesures proposées par le Conseiller fédéral Burkhalter et condamne l’alliance contre-nature du PS et de l’UDC
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue les propositions faites par le Conseiller fédéral Didier Burkhalter pour lutter contre la hausse constante des coûts de la santé et donc des primes qui pèsent toujours plus lourd sur le portemonnaie des citoyens. Le PLR exige que les mesures prévues à court terme soient rapidement mises en œuvre ; par exemple, dans le domaine des médicaments génériques où des économies substantielles sont possibles. Ainsi, le PLR attend de l'Office fédéral de la santé publique qu'il agisse au plus vite. Concernant les mesures prévues à moyen et long terme, le PLR salue tout particulièrement la volonté du Conseiller fédéral Burkhalter d'agir dans le domaine du financement des prestations médicales. Seul un financement transparent rend les prestations comparables, empêche les subventions occultes et met fin aux conflits d'intérêts. Il est donc dans l'intérêt de tous, celui des citoyens avant tout, d'instaurer un système de financement d’une seule source, système dit moniste. Le PLR salue également les mesures de surveillance proposées par le Conseiller fédéral. Ces mesures sont une solution valable à la problématique des réserves.
Lire la suite

Des calculs partisans provoquent un rejet scandaleux de la 11ème révision de l’AVS

Le PLR est choqué du comportement irresponsable adopté par le PS et l’UDC. En rejetant les mesures de rééquilibrage de la 11ème révision, ces deux partis jouent avec la sécurité des retraites futures. Une année avant les élections fédérales, des calculs purement politiques ont coulé la proposition de compromis élaborée par le Département fédéral de l’Intérieur. Pour sa part, le PS n’a pas voulu prendre le risque d’essuyer une défaite en votation populaire. Quant à l’UDC, elle a eu peur de froisser son électorat. Avec cette attitude frileuse, l’AVS se retrouve en situation précaire et enregistrera un déficit qui nécessitera le déploiement de mesures drastiques pour corriger le tir.

Lire la suite

Senkung des CO2-Ausstosses auf 130 Gramm im CO2-Gesetz verankern

 

 

FDP.Die Liberalen will den CO2-Ausstoss von Fahrzeugen von heute 167 Gramm auf 130 Gramm senken. Weder die völlig überrissene Offroader-Initiative noch der zu weit gehende Gegenvorschlag sind aber das richtige Instrument dafür. Gemäss Initiative dürften 97% der Fahrzeuge in der Schweiz nur noch 100 km/h fahren. Die Umsetzung würde einen neuen Bürokratie-Apparat schaffen. Die FDP-Liberale Fraktion ist überzeugt, dass es keinen Gegenvorschlag braucht, um die Initiative zu bekämpfen. Deshalb lehnte sie heute im Nationalrat beide Vorschläge ab. Ihre Forderung für eine Senkung auf 130 Gramm CO2 wird die Fraktion in die Beratung der Totalrevision des CO2-Gesetzes im Ständerat einbringen.

Lire la suite
Le Conseil national balaie les réformes de la poste et laisse passer une occasion
Le PLR continuera à se battre pour l’ouverture du marché et pour les consommateurs
Le Conseil national a rejeté aujourd’hui l’ouverture du marché aux services postaux. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux regrette cette décision à courte vue. En lieu et place de garantir la préservation et le développement d’un service public de qualité, le Conseil national le rend bien plus compliqué et surtout coûteux. Pour le PLR, le service public constitue une préoccupation centrale : un service universel de qualité en Suisse, notamment dans les régions périphériques, doit assurer aux consommateurs des prix équitables et une fiabilité sans faille. La concurrence stimule le marché, assurant ainsi des services de qualité aux plus bas prix, pour les consommateurs ainsi que les PME. Les temps ont changé ! La politique ne doit pas se limiter à entreprendre des réformes raisonnables, sans quoi les heures d’ouverture resteront rigides et de courte durée sans compter que les prix demeureront élevés. Sans ouverture du marché, la révision de la loi sur la poste est vide de sens : la position de la poste ne doit pas être renforcée artificiellement. Son monopole se doit d’être corrigé. Lors de son vote final, le Groupe libéral-radical a rejeté la loi sur la poste. Vendredi, il la rejettera à nouveau ainsi que la loi sur l’organisation de la poste.
Lire la suite

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann à la tête du DFE

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux a pris connaissance avec joie de la décision du Conseil fédéral de confier le Département fédéral de l’économie à Johann Schneider-Ammann (DFE). Avec le DFE, le nouveau conseiller fédéral reprend un département clef pour l’avenir de notre pays. Il aura pour responsabilité de créer des conditions cadres favorables pour la création d’emplois et pour les entreprises, de favoriser l’accès aux nouveaux marchés, et plus particulièrement ceux d’Asie, ainsi que d’assurer la consolidation des accords bilatéraux. Dans ce cadre, sa longue expérience comme conseiller national, comme entrepreneur à succès et comme président d’associations fait de Johann Schneider-Ammann la personne la plus indiquée pour reprendre ce département. Il dispose des connaissances, des compétences ainsi que de l’expérience internationale comme peu de membres du gouvernement jusqu’ici. Le PLR souhaite au nouveau conseiller fédéral plein succès dans l’exercice de sa fonction comme chef du DFE.

Lire la suite

ALV gesichert, Schuldenpolitik gestoppt

 

 

FDP.Die Liberalen freut sich über die Zustimmung zur ALV-Revision. Mit dieser notwendigen Revision wird der Schuldenberg der Arbeitslosenversicherung in 17 Jahren mit Beiträgen der Arbeitnehmer und der Arbeitgeber saniert sein. Die massvolle Reform verhindert eine unausweichliche Zwangssanierung, welche die Sozialpartner mit einer Erhöhung der Lohnabgaben um über das Doppelte hart getroffen hätte.

Lire la suite

Le PLR se félicite de cette élection qui constitue un signal de stabilité

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de l’élection du conseiller national Johann Schneider-Ammann au Conseil fédéral. Avec ce vote, l’Assemblée fédérale montre l’importance qu’elle accorde à la stabilité et à la concordance. Avec le bernois, le Gouvernement gagne un membre compétent et expérimenté qui mettra tout en œuvre pour défendre les intérêts de la Suisse et répondre aux défis de notre pays. Le PLR souhaite plein succès à Johann Schneider-Ammann dans ses nouvelles fonctions et remercie également Karin Keller-Sutter pour son excellente candidature.

Lire la suite

Druck der FDP gegen überbordende Bürokratie zeigt Wirkung

 

 

Die während der ersten Vernehmlassung dezidiert abgelehnte Kinderbetreuungsverordnung von Bundesrätin Evelyn Widmer-Schlumpf muss ein zweites Mal in die Vernehmlassung. Die Bewilligungspflicht für Kinderbetreuung durch nahe Verwandte war eine beispielhafte Überregulierung der immer grösser werdenden Regulierungsflut. Der Rückzug dieser vollkommen verfehlten Verordnung ist ein Sieg im Kampf gegen überbordende Bürokratie und bestärkt unsere Engagement für die Volksinitiative „Bürokratie-Stopp!“.

Lire la suite
Le Conseil national dit NON à des mesures inefficaces contre les bonus !
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux exige un renforcement des droits des actionnaires
Le Conseil national ne s’est pas laissé aveugler par des propositions soi-disant efficaces et a rejeté les trois propositions de la réglementation fiscale concernant les bonus de managers. La réglementation n’aurait pas produit l’impact escompté car elle est malheureusement facilement contournable : les entreprises suisses pourraient engager leurs managers à l’étranger, ou leur offrir des options en gage de bonus. Cette seconde alternative se traduirait par des pertes pour l’AVS mais a néanmoins été soutenue par la Gauche pour des raisons populistes. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux se bat contre une politique salariale illimitée. Les bonus excessifs sapent la confiance en l’économie de marché et ne sont de ce fait pas tolérables. Les mesures réglementant les bonus doivent être efficaces et non discriminatoires à l’égard des entreprises suisses. Des solutions juridiques contre les bonus excessifs peuvent être trouvées en renforçant les droits des actionnaires – l’actionnaire paie, il doit également pouvoir jouir de ses droits.
Lire la suite

Erfolgreicher Sessionsbeginn für die FDP.Die Liberalen

 

 

FDP.Die Liberalen ist erfreut, dass sich der Ständerat heute für die Motion Schweiger für eine umfassende Revision des Steuerstrafrechts ausgesprochen hat. Das ist ein wichtiger Schritt zur Umsetzung der FDP-Weissgeldstrategie für einen sauberen und starken Finanzplatz Schweiz mit neuen Arbeitsplätzen. Ebenso erfreulich: Der Nationalrat bereinigte die Differenzen bei der 11. AHV-Revision. Damit wird ein wichtiger Schritt zur langfristigen finanzielle Situation der Sozialversicherung getan. Schliesslich wurde auch die Motion „Handeln statt klagen. Die Mängel der Armee endlich beheben“ von Ständerat Felix Gutzwiller angenommen. Das Parlament macht damit erneut Druck auf Bundesrat Ueli Maurer, die Armee aus der Sackgasse zu führen.

Lire la suite
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux lance l’initiative « Stop à la bureaucratie ! »
L’assemblée des délégués extraordinaire adopte le papier de mesures à Unterägeri
De plus en plus de règlements, taxes et interdictions, cela suffit ! Le PLR.Les Libéraux-Radicaux déclare la guerre au « monstre bureaucratique » : Lors de l’assemblée des délégués extraordinaire, le PLR a lancé officiellement l’initiative populaire « Stop à la bureaucratie ! ». Les délégués ont adopté le papier de position ainsi que des mesures concrètes. Les flux de réglements entravent quotidiennement la liberté et la marge de manœuvre des citoyens ainsi que des entreprises. Cela coûte, en temps et en argent. Les entreprises devraient pouvoir se concentrer sur leurs compétences-clé, la création de places de travail et la formation. En lieu et place de cela, elles remplissent des formulaires et des statistiques à longueur de journées – cela leur coûte cher. De l’impôt sur les chiens à la taxe sur la suspension de drapeaux: l’Etat règlemente et introduit des taxes dans tous les domaines, ce qui porte atteinte à la responsabilité individuelle. De nombreux cantons se battent déjà à l’aide d’initiatives cantonales et d’actions contre la masse de règlements. Par 234 contre 3 voix, le PLR lance une initiative populaire nationale. Ensuite, la présentation des deux candidats libéraux-radicaux à l’élection au Conseil fédéral, Karin Keller-Sutter et Johann Schneider-Ammann, a constitué un élément important de cette journée.
Lire la suite
Nouveau succès pour les accords bilatéraux et pour les emplois
Pour le PLR ces accords prouvent, à nouveau, l’efficacité de la voie bilatérale
Aujourd’hui, le Département fédéral de l’économie (DFE) et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ont signé les accords-cadres bilatéraux avec la Bulgarie et la Roumanie. Pour le PLR, la contribution à la réduction des disparités économiques et sociales dans l’Union Européenne (EU) élargie représente un élément important pour la conjoncture et, implicitement pour l’économie suisse et ses emplois. Cette contribution fait aussi partie intégrante de notre politique européenne. Le grand soutien de la Suisse représente un facteur important pour la stabilité des bonnes relations avec l’UE et cette stabilité doit être préservée. La collaboration bilatérale est cruciale pour assurer l’approche bilatérale et permet de développer de meilleures relations économiques avec ces pays.
Lire la suite
Karin Keller-Sutter et Johann Schneider-Ammann désignés pour l’élection au Conseil fédéral
Décision du Groupe libéral-radical lors de sa séance d’avant-session
Le Groupe libéral-radical a auditionné aujourd’hui les cinq candidats désignés par les partis cantonaux : la conseillère d’Etat Karin Keller-Sutter (SG), le conseiller national Ignazio Cassis (TI), le conseiller national Peter Malama (BS), le conseiller national Ruedi Noser (ZH) et le conseiller national Johann Schneider-Ammann (BE). Le Groupe a décidé, conformément à la tradition libérale-radicale, de soumettre deux candidats à l’Assemblée fédérale. Le choix s’est révélé difficile car les personnalités sont toutes très compétentes. Karin Keller-Sutter et Johann Schneider-Ammann seront les candidats du PLR. Le Groupe est convaincu qu’ils présentent toutes les qualités nécessaires pour assumer le rôle exigeant de conseiller fédéral. Les parlementaires libéraux-radicaux attendent maintenant de l’Assemblée fédérale qu’elle respecte les règles de la concordance et qu’elle tranche en faveur d’un des deux candidats officiels.
Lire la suite

Von der FDP.Die Liberalen favorisierte Lösung auf Kurs

 

 

Der Deutsche Finanzminister hat sich heute zuversichtlich über die Einführung einer Abgeltungssteuer zwischen Deutschland und der Schweiz geäussert. FDP.Die Liberalen ist erfreut und fühlt sich durch diese Aussagen bestätigt: Sie hat bereits an der Delegiertenversammlung im Juni 2009 und erneut im April 2010 die Abgeltungssteuer gefordert und allen Unkenrufen zum Trotz an ihre Realisierbarkeit geglaubt. Zwar ist der Weg zum Vertragsabschluss noch lange und eine Beurteilung eines Vertrags zur Zeit noch nicht möglich, doch die Äusserungen von Schäuble zeigen: Die Abgeltungssteuer über bilaterale Abkommen ist möglich.

Lire la suite

 

Erfolg bei der Liberalisierung der Öffnungszeiten von Tankstellenshops

 

 

Die WAK-N befürwortete heute in der ersten Beratung zum zweiten Teil der Mehrwertsteuer-Reform zwar eine Vereinfachung. Sie lehnt jedoch einen Einheitssatz ab und plädiert für ein Zweisatzmodell mit zahlreichen Ausnahmen. Damit zeigt die Kommission den Anliegen der Wirtschaft – insbesondere der KMU – die kalte Schulter. Als einzige Partei setzt sich die FDP.Die Liberalen entschlossen für einen Einheitssatz ein. Dieser würde den administrativen Aufwand der Unternehmen um 11% senken, ihre Wettbewerbsfähigkeit erhöhen und Arbeitsplätze schaffen. Die FDP kämpft deshalb weiter für eine markante Vereinfachung: Am 11. September lanciert sie an ihrer a. o. Delegiertenversammlung die Volksinitiative „Bürokratie-Stopp!“ und ein entsprechendes Massnahmenpapier mit konkreten Forderung – unter anderem für den MWST-Einheitssatz.

Lire la suite