Un bon 1er Août

Chers amis libéraux-radicaux,

Le 1er août est toujours l'occasion de faire une pause et de prendre conscience de notre situation et de notre volonté d'aller de l'avant. Le modèle à succès suisse repose sur une base libérale-radicale solide. Grâce aux valeurs libérales-radicales telles que la liberté et la responsabilité individuelle, mais aussi aux vertus que sont l'assiduité, la volonté de dépassement de soi et le pragmatisme, le PLR a largement contribué à la réussite de notre pays.

[Translate to Français:]

[Translate to Français:]

Nous vivons aujourd'hui dans une nation qui a été épargnée par la guerre ou d'autres conflits depuis des décennies. Nous vivons également dans un pays où nous ne manquons de rien,  où nous nous sentons généralement en sécurité et où nous pouvons nous déplacer librement. Ces aspects sont peut-être perçus comme des évidences pour beaucoup d'entre nous – mais ils ne vont pas de soi. Si nous nous portons encore très bien malgré la crise liée au Covid-19, à la guerre en Ukraine et aux sombres perspectives économiques, c'est avant tout grâce aux générations qui nous ont précédés. Ils ont travaillé dur pour cela. Et nous devons leur en être reconnaissants.

Chaque génération doit toutefois faire face à ses propres défis. L’un des nôtres s'intitule « Comment nous positionner en tant que petit État face aux énormes changements géopolitiques et technologiques ? ». Notre prospérité repose aussi sur le fait que notre économie est orientée vers l'international. Notre pays est présent sur les marchés les plus importants du monde et nous pouvons être fiers d'être l'un des pays les plus innovants et les plus compétitifs. Nous en bénéficions toutes et tous. En même temps, cela signifie que nous dépendons de la stabilité au sein de l'Europe et du monde, ainsi que du bon fonctionnement des chaînes commerciales. Par son attaque brutale contre l'Ukraine, le Kremlin a déclenché des changements fondamentaux et a brisé l'ordre de paix en vigueur en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit en même temps d'une attaque contre les valeurs que l'Europe défend et que nous défendons également en Suisse. Des valeurs telles que la liberté, la démocratie, l'État de droit, les droits de l'homme et la paix. Nous sommes certes un État neutre, mais nous partageons les valeurs occidentales. Nous ne pouvons pas accepter qu'un État viole le droit international. Car c'est le droit international qui, en fin de compte, légitime notre neutralité et notre pays. Il est donc juste que nous participions aux sanctions contre le Kremlin. La guerre en Ukraine a clairement montré l'importance de la coopération au sein de l'Europe. Nous en faisons partie et nous avons une coopération stable et de qualité. Cependant, nous savons que la question de la poursuite des accords bilatéraux reste actuellement sans réponse ce qui ne nous empêche pas d'entretenir un partenariat mutuel étroit.

Rester à l'écart n'est pas non plus une solution lorsqu'il s'agit du progrès technologique. Alors que les pays émergents considèrent les nouvelles technologies comme une chance, les nations établies – dont la Suisse – ont du mal à les accepter. Seule l'ouverture à la recherche et à l'innovation – souvent dans le cadre de coopérations internationales – peut nous permettre de résoudre les problèmes qui se posent et d'assurer ainsi notre prospérité. John F. Kennedy avait l'habitude de dire : " Nos problèmes ont été créés par l'homme et nous pouvons donc les résoudre ".

En Suisse, nous devons assumer nos responsabilités. Car le modèle de réussite suisse ne va pas de soi. Notre pays est une histoire à succès qui repose sur une politique libérale-radicale façonnée par le PLR. Montrons aux habitants de ce pays que nos valeurs libérales-radicales telles que la liberté, la responsabilité individuelle et l'esprit communautaire ont fait et continueront à faire de notre Suisse un modèle de réussite !

Chers amis, les élections fédérales auront lieu dans moins d'un an et demi. Avec vous, nous gagnerons ces élections, pour un pays plus libéral-radical ! En cette période d’importants changements, nous sommes appelés à faire ce que la Suisse a toujours fait avec succès : chercher des solutions pragmatiques. C’est un défi, mais nous les trouverons en ayant le courage d'être autonomes et la volonté de coopérer. Il n'existe pas de recette miracle. Qui mieux que nous, libéraux-radicaux, qui disposons de l'expérience, de la volonté et des recettes, saura proposer les solutions appropriées ? Je suis convaincu que nous parviendrons à faire passer la Suisse d'un passé prospère à un avenir prospère. Ensemble, élaborons des solutions viables et durables – libérales-radicales, justement ! Des solutions pour les défis à venir !

Chers amis libéraux-radicaux, c'est dans cet esprit que je vous souhaite, à vous, à vos proches et à notre Suisse, un excellent 1er août !

Thierry Burkart