Renforcer la cohésion au lieu de diviser

Le PLR s'étonne de l'attaque hypocrite du Centre contre le Conseil fédéral

Depuis une semaine, la guerre fait rage au cœur de l'Europe. Notre continent est confronté à une crise sans précédent. Le Conseil fédéral a pris une position claire : il a condamné la guerre d'agression, désigné le coupable, fait preuve de solidarité, soutenu les sanctions internationales et offert ses bons offices.

Le PLR a déjà demandé cette prise de position la semaine dernière. Rien ne peut excuser cette attaque contre un pays souverain. Il s'agit d'une attaque contre nos valeurs de liberté, de démocratie et de paix. Dans de telles périodes de crise, nous devons nous unir en tant que pays. Le PLR s'y engage : pour la cohésion et la solidarité. Le Conseil fédéral doit faire face à de nombreux enjeux notamment en termes de sécurité, de diplomatie, de protection des Suisses à l’étranger, de migration, d’approvisionnement d’énergie, etc. 

Ainsi, l'attaque publique du Centre dans le Blick aujourd’hui contre le Conseil fédéral et contre le président de la Confédération est hypocrite, motivée par la politique partisane et totalement déplacée. Alors que le Centre se présente dans tous ses documents comme un parti de cohésion nationale, il se révèle aujourd’hui peu crédible. Dans ce sens, le PLR appelle toutes les forces politiques à s'abstenir de querelles partisanes, à se serrer les coudes et à soutenir le Conseil fédéral et non à l'affaiblir.

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.
 

Thierry Burkart
Damien Cottier
Philippe Nantermod
Jon Albert Fanzun
Arnaud Bonvin
Floriane Wyss