Refus du Conseil fédéral à l’initiative « Pour une eau potable propre et une alimentation saine » salué par le PLR

PA22+ : plus de marge de manœuvre entrepreneuriale pour l’agriculture

Le Conseil fédéral s’est penché aujourd’hui sur deux projets portant sur la liberté entrepreneuriale des agriculteurs. Il rejette d’une part l’initiative « Pour une eau propre et une alimentation saine » sans lui opposer de contre-projet. Celle-ci entrainerait des restrictions nuisibles et étendues. De plus, des mesures visant à réduire les possibles risques que représentent les produits phytosanitaires ont déjà été prises. D’autre part, le Conseil fédéral a défini les lignes directrices concernant la politique agricole dès 2022 (PA22+) pour laquelle il prévoit d’ouvrir une procédure de consultation probablement à l’automne 2018. Il souhaite concevoir les conditions-cadre de manière à ce que l’agriculture suisse puisse envisager l’avenir avec plus d’autonomie et de liberté entrepreneuriale. PLR.Les Libéraux-Radicaux salue ces décisions. 
 

news

Le Conseil fédéral rejette l’initiative « Pour une eau propre et une alimentation saine », car celle-ci nuirait à l’agriculture suisse et à la sécurité alimentaire. L’initiative demande, entre autres, que le cheptel des exploitations agricoles ayant droit aux paiements directs soit uniquement nourri avec du fourrage produit sur l’exploitation elle-même. De telles exigences mettraient sous tutelle les exploitations agricoles et les limiteraient dans leurs décisions entrepreneuriales. En résulterait une production nationale réduite et un taux d’autosuffisance de la Suisse (actuellement de 51%) fortement limité. Ce n’est alors pas seulement l’agriculture qui serait durement touchée, mais également l’industrie alimentaire suisse. Le PLR salue le rejet de l’initiative par le Conseil fédéral. Les préoccupations exprimées par l’initiative sont justifiées, mais différentes mesures du Conseil fédéral visant à réduire les possibles risques que représentent les produits phytosanitaires et améliorant la préservation de la qualité de l’eau potable ont déjà été prises. Celles-ci devront encore être renforcées et complétées dans le cadre de la politique agricole après 2022 (PA22+). 

PA22+ : pour une plus grande liberté entrepreneuriale dans l’agriculture 
Aujourd’hui encore, le Conseil fédéral a établi les directives pour la PA22+ et souhaite concevoir les conditions-cadre permettant à l’agriculture suisse d’envisager l’avenir avec plus d’autonomie et de liberté entrepreneuriale. Le PLR salue la direction prise par son conseiller fédéral Schneider-Ammann. Notre agriculture doit pouvoir sans cesse se renouveler afin de fournir des produits répondant à la demande des consommateurs. Nous sommes convaincus qu’avec des conditions-cadre adéquates, les agriculteurs ainsi que leurs produits de haute qualité n'auraient aucune raison de craindre la concurrence internationale et pourraient au contraire s’imposer sur le marché. L'avenir de l'agriculture suisse repose sur la qualité de la production dans un environnement libéralisé et concurrentiel. Le PLR se penchera en détail sur la PA22+ dans le cadre de la procédure de consultation prévue probablement à l’automne 2018. 
 

Liberté, Cohésion et Innovation – par amour de la Suisse.