Plus de libéraux-radicaux sont nécessaires pour une Suisse forte

Le PLR stabilise le pôle libéral-radical au Conseil national et au Conseil des États

Le PLR félicite sa base pour la campagne engagée qui a été menée et se réjouit de la stabilisation du pôle libéral-radical au Parlement, contrairement à ce que prédisaient les sondages. Les résultats du jour montrent clairement que les Suissesses et les Suisses souhaitent une politique de droite. Face aux importants défis que nous devrons relever ces prochaines années, notamment dans le domaine de la prévoyance vieillesse et de l'approvisionnement énergétique, le PLR espère que Le Centre et l'UDC collaboreront de manière constructive en faveur de solutions viables.

Contrairement à ce que prédisaient les sondages, le PLR devrait conserver sa position au Conseil national. S’agissant du Conseil des États, nous avons de bonnes chances de gagner des sièges lors des seconds tours à venir. C’est un signal encourageant. Plus de 600 candidates et candidats et d’innombrables membres du PLR ont mené une campagne engagée, positive et innovante. Les solutions libérales-radicales aux problèmes urgents de notre pays ont convaincu. Cet important engagement ne s’est malheureusement pas traduit en termes de pourcentage.

Une droite engagée pour des solutions constructives

Les résultats du jour ont montré que les Suissesses et les Suisses souhaitent une politique de droite. Des défis considérables devront être relevés au cours de la prochaine législature. Nous attendons donc du Centre et de l'UDC qu’ils collaborent de manière constructive. Le PLR compte sur des partenaires prêts à faire des compromis pour faire avancer les réformes et adapter les priorités aux évolutions et nouvelles réalités.

Dans le domaine de l'énergie en particulier, le temps presse. Les pertes subies aujourd'hui par les Verts et les Vert’libéraux montrent que leurs propositions extrêmes et utopiques ne sont pas des solutions acceptables. Au contraire, pour garantir l’approvisionnement énergétique et limiter le réchauffement climatique, nous avons besoin de mesures susceptibles de réunir une majorité.

Plusieurs cantons vivront des seconds tours pour le Conseil des États dans les semaines à venir. C’est avec confiance que le PLR se réjouit de continuer à mener campagne jusqu’à ces prochaines échéances électorales. Nous poursuivrons notre engagement pour gagner.

PLR.Les Libéraux-Radicaux – Rendons la Suisse forte !

Thierry Burkart
Jon Albert Fanzun
Arnaud Bonvin
Floriane Wyss