PLR - défenseur du frein à l'endettement

Le parlement s'oppose à une alliance contre nature

Depuis plusieurs années, l'augmentation du budget fédéral est supérieure au PIB et les dépenses fédérales ont doublé depuis 1990. Afin que les générations futures n'héritent pas d'un déficit colossal, la réduction de la dette et le frein à l'endettement sont tous deux d'importance capitale. Dans le budget 2018, PLR.Les Libéraux-Radicaux s'est engagé avec succès pour ces deux éléments. L'ensemble des excédents de recettes en résultant sera utilisé pour la réduction de la dette. Quant au frein à l'endettement – l'un des plus grands acquis en politique financière de la Suisse – il sera maintenu.

news

Le PLR salue que le Conseil des Etats ait rejeté aujourd'hui la demande de la Conférence de conciliation pour le budget 2018. Pour le PLR, deux succès sont particulièrement significatifs. D'une part, les moyens disponibles grâce au rejet de la Prévoyance vieillesse seront utilisés pour la réduction de la dette. Le PLR se réjouit que l'alliance contre nature entre le PS et l'UDC, qui ne voulaient pas utiliser les fonds dans la réduction de la dette, ait échoué. Le PLR s'oppose à une utilisation de fonds au profit de l'AVS sans base légale. D'autre part, le frein à l'endettement est maintenu. Il représente un rempart contre une politique dépensière trop généreuse.
 
Nouveau papier de position : Les grands axes d'une politique financière fédérale libérale
 
Depuis plusieurs années, l'augmentation du budget fédéral est supérieure au PIB et les dépenses fédérales ont doublé depuis 1990. A moyen et à long terme, d'importants déficits structurels menacent le budget fédéral. Les générations futures risquent de crouler sous une montagne de dettes ou des charges fiscales excessives. Attentif à la Cohésion, PLR.Les Libéraux-Radicaux ne veut pas prendre ce risque. Le 27 novembre dernier, lors d'une conférence de presse, le PLR a présenté les grands axes d'une politique financière libérale (Papier de position « Grands axes d'une politique financière libérale »). Il s'est engagé avec succès pour les exigences les plus importantes concernant le budget 2018 : Le frein à l'endettement sera ainsi maintenu et la charge de la dette existante réduite.
 
Liberté, Cohésion et Innovation – par amour de la Suisse.