Le PLR en est convaincu : la Suisse en veut

Le PLR présente la campagne électorale 2019 et adopte la résolution en vue de réformer la prévoyance vieillesse 

Pas moins de 280 délégués PLR.Les Libéraux-Radicaux se sont réunis, ce jour, à Flawil. Ils ont notamment validé une résolution visant à assurer les rentes des générations actuelles et futures. Cela ne sera possible que si le système fait preuve d’une certaine capacité d’adaptation – c’est justement ce qui rend ces réformes si urgentes. Cette seconde assemblée de l’année était également largement consacrée aux prochaines élections fédérales. Dans un premier temps, au cours de sa campagne, le PLR thématisera la Willensnation au travers du slogan « La Suisse en veut ! ». Cette assemblée a aussi été l’occasion pour la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter d’évoquer ses 124 premiers jours de fonction et ses premiers succès, mais également de nous confirmer son soutien indéfectible à la modification de la loi sur les armes, le 19 mai prochain.

La campagne électorale 2019 a été présentée en primeur aux délégués. Le PLR en est convaincu : « La Suisse en veut ! ». Dans une première phase de campagne, le PLR thématisera la « Willensnation », nation fondée sur la volonté. La Suisse est le pays du libre-arbitre. Et ce principe n’est pas seulement important : il est ancré dans l’Histoire de notre pays. Il est également à la base de l’innovation et du succès. Le PLR doit ouvrir la voie à tous ceux qui ont de la volonté. Ainsi, « La Suisse en veut ! » est un engagement en faveur d’une patrie autonome, libre et tournée vers l’avenir, qu’une volonté commune unit : celle d’avancer ensemble. Le PLR veut devenir la deuxième force politique suisse et dépasser le PS. Pour ce faire, le parti a donc revu sa stratégie de campagne en privilégiant le contact direct avec les citoyens. La campagne de porte-à-porte, qui a récemment fait ses preuves au cours des élections cantonales de Zurich, Lucerne et Bâle-Campagne, permettra d’assurer une présence accrue dans la rue. En parallèle, le PLR aura également recours aux nouvelles technologies et proposera notamment des flyers et affiches aux contenus enrichis grâce à la réalité virtuelle. Les lunettes de réalité virtuelle constituent pour électeurs une nouvelle manière de découvrir le PLR.

« Nous pourrons gagner les élections si chacun d’entre nous descend dans la rue, va de porte en porte, à la rencontre des citoyens. » 
Petra Gössi

Assurer les rentes actuelles et futures
Modèle à l’international, notamment grâce à sa construction sur trois piliers alliant solidarité et responsabilité individuelle, notre système de prévoyance vieillesse n’en est pas moins en danger s’il ne s’adapte pas aux nouvelles réalités. Le PLR veut assurer les rentes des générations actuelles et futures. Les délégués ont ainsi accepté à l’unanimité la résolution pour des réformes profondes en vue d’adapter la prévoyance vieillesse aux réalités démographiques. Le PLR défend tout particulièrement une plus grande flexibilité en matière de départ à la retraite et préconise des solutions sur mesure plutôt qu’un âge-guillotine. 

Les premiers jours de Karin Keller-Sutter en tant que conseillère fédérale
Au cours d’une courte interview, notre nouvelle conseillère fédérale nous a livré un bilan de ses 124 premiers jours de mandat. Elle s’est également clairement exprimée en faveur de la modification de la loi sur les armes et de l’accord de Schengen, mais aussi sur le projet fiscalité-AVS.

« Schengen est essentiel à la sécurité de notre pays. S’attaquer à cet accord revient à jouer à un jeu très dangereux. » 
Karin Keller-Sutter

 

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.