Hugues Hiltpold élu vice-président du groupe parlementaire

PLR pour une agriculture compétitive et de qualité

PLR.Les Libéraux-Radicaux félicite le conseiller national Hugues Hiltpold pour son élection au poste de vice-président du groupe. Cette élection fait suite à celle du conseiller national Beat Walti pendant la séance pré-sessionnelle à la présidence du groupe libéral-radical Avec ces nouvelles nominations, le groupe parlementaire libéral-radical peut poursuivre sereinement son travail. Le groupe a également décidé aujourd’hui son soutien à la suppression des contributions à l'exportation. De plus, il adopte sa position contre l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire. L’agriculture nous concerne toutes et tous».

news

Lors de sa première séance de session hivernale, le groupe libéral-radical a élu sous les applaudissements le Conseiller national Hugues Hiltpold à la fonction de vice-président du groupe. Député au Grand conseil genevois de 2001 à 2007, Hugues Hiltpold a été élu en 2007 au conseil national. Le PLR le félicite chaleureusement pour son élection, et le remercie pour son engagement. Le groupe parlementaire a également pris acte de la recommandation unanime du groupe latin de nommer le Conseiller national Olivier Feller dans deux ans à la vice-présidence. 

Suppression des contributions à l’exportation
Des contributions d'exportation pour les produits agricoles traités doivent être supprimées selon la décision de la conférence de ministre WTO à Nairobi jusqu'à la fin 2020. Le groupe parlementaire soutient la position du Conseil fédéral concernant cette suppression prévue par la « loi chocolatière »et il est d’accord avec les mesures d’accompagnement pour la production alimentaire. La compétitivité de l’industrie alimentaire suisse doit être préservée vue les prix élevés des produits agricoles en Suisse.

Une agriculture compétitive et de qualité tournée vers le futur
L’initiative « Pour la souveraineté alimentaire » est superflue. L’article constitutionnel plébiscité par le peuple le 24 septembre constitue une base suffisante pour la politique agricole. De plus, l’initiative mélange trop des questions différentes. Le contre-projet soulève, sur le fond, des problèmes analogues. Le groupe parlementaire propose donc à l’unanimité de ne pas entrer en matière sur le contre-projet direct et de recommander le rejet de l’initiative. Le PLR soutient une agriculture compétitive et de qualité tournée vers le futur. 

Liberté, Cohésion et Innovation – Par amour de la Suisse.