Communiqués de presse

La section cantonale st-galloise nomme sa candidate au Conseil fédéral

Le PLR Suisse se réjouit de la candidature de la conseillère aux États st-gallois Karin Keller-Sutter. Elle s’est illustrée en tant que conseillère communale, députée au Grand Conseil, conseillère d’État et maintenant, présidente du Conseil des États. Son engagement au sein du comité de direction de l’Union patronale suisse ou encore ses nombreux mandats au sein de différents conseils d’administration lui ont permis d’être bien intégrée dans le secteur de l’économie.
 

Lire la suite

La section cantonale schaffhousoise nomme son candidat au Conseil fédéral

PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de la candidature de Christian Amsler, président du Conseil d’État schaffhousois, qui s’est longuement illustré en tant que président de sa commune, député au Grand Conseil et directeur de l’instruction publique du canton de Schaffhouse. Ancien directeur de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) pour la Suisse alémanique, il dispose d’un excellent réseau à Berne.
 

Lire la suite

Standing ovation pour le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann

La Suisse est notre pays. PLR.Les Libéraux-Radicaux, en tant que parti, en tant que pays, se doit de le préserver, de le perpétuer. Réunis ce jour à Pratteln (BL), en présence de leurs deux Conseillers fédéraux, les 320 délégués ont plébiscité une Vision libérale pour une Suisse tournée vers l’avenir. Suite à la démission du Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann mardi dernier, les délégués ont offert une standing ovation à leur ministre de l’économie. Merci Hannes ! Ce même jour, les délégués ont pris position concernant les deux prochains objets en votation de novembre. Par 293:10 et 7 absentions, ils rejettent fermement la dangereuse et isolationniste initiative populaire « pour l’autodétermination ». La base légale pour la surveillance des assurés, qui permettra une lutte contre la fraude à l’assurance, a, quant à elle, été clairement acceptée.

Lire la suite

Des conditions précises pour l’octroi de la contribution suisse

Une Suisse performante et souveraine a besoin d’entretenir des relations stables avec ses plus importants voisins, ce qui lui permet de se protéger tant d’une adhésion à l’UE que d’un isolement. PLR.Les Libéraux-Radicaux salue par conséquent la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral de poursuivre les négociations entre la Suisse et l’UE sur un accord-cadre, sans pour autant affaiblir la protection des travailleurs en Suisse. Ceci, malgré les tentatives de sabotage des syndicats qui s’agrippent à un mécanisme de contrôle de la protection des salaires pourtant obsolète, et refusent tout dialogue. Il est grand temps que le Conseil fédéral, et particulièrement le Président de la Confédération Alain Berset fasse entrer les syndicats dans l’ère du numérique. 
 

Lire la suite

Le PLR maintient la pression pour une réforme structurelle de l’AVS 

Le projet de réforme de l’imposition des entreprises adopté aujourd’hui lors du vote final du Parlement représente un compromis juste et important. Notre place économique pourra ainsi à l’avenir rester attractive et compétitive. Ce projet profite à tous :  les employés, les employeurs et les entreprises de toutes tailles. Avec cette réforme, nous garantissons aussi la sécurité juridique et de planification dont dépendent des centaines de milliers de places de travail. La part de financement pour l’AVS est ainsi réaliste. Contrairement à la proposition initiale du Conseil fédéral – l’augmentation des allocations familiales – ce projet n’engendre aucune expansion des prestations sociales mais seulement le financement des droits aux allocations de retraite déjà existants. Pour le PLR, il est toutefois clair que dans le cadre de la réforme actuelle, la pression sur les mesures structurelles et relatives aux dépenses doit absolument être maintenue 
 

Lire la suite

Le siège vacant au Conseil fédéral revient incontestablement au PDC 

PLR.Les Libéraux-Radicaux prend connaissance de la décision rendue publique aujourd’hui par la conseillère fédérale Doris Leuthard de se retirer de ses fonctions pour la fin de l’année. Il la remercie pour ses 12 années d’engagement au Conseil fédéral et pour son engagement constant en faveur de la Suisse. Le plus grand mérite de Doris Leuthard, à la tête du département de l’environnement, des transports, de l’énergie et des communications, est d’avoir assuré le financement à long terme de l’infrastructure de transport. Au cours de sa longue carrière au Conseil fédéral, elle s’est également engagée avec succès pour l’avenir de la politique énergétique et climatique de la Suisse et a remporté d’importantes batailles électorales. Dès sa première fonction au Conseil fédéral comme cheffe du département fédéral de l’économie (DFE), elle a su mettre à profit sa vaste expérience politique afin de promouvoir la place économique et la formation en Suisse. Le PLR tient à la formule magique et ne remet donc pas en cause la revendication du PDC à un siège au Conseil fédéral. Il évaluera les candidats PDC en fonction de leur expérience et de leur capacité à mener une politique consensuelle.
 

Lire la suite

Le PLR définit le profil requis et la procédure de nomination

Suite à la démission annoncée hier par le Conseiller fédéral Schneider-Ammann, PLR.Les Libéraux-Radicaux a réalisé aujourd’hui une conférence de presse au cours de laquelle ont été présentés le profil requis pour les candidats ainsi que la procédure de nomination. Les personnalités du parti intéressées par le poste et remplissant les critères définis dans le profil requis sont invitées à déposer leur candidature jusqu’au 24 octobre 2018 auprès de leur parti cantonal ou de l’une des organisations associées au PLR. Le groupe libéral-radical annoncera les candidats figurant sur le ticket proposé pour l’élection complémentaire au Conseil fédéral le 16 novembre 2018. Disposant de nombreuses personnes qualifiées à tous les échelons politiques, le PLR est convaincu qu’il pourra présenter une sélection de qualité à l’Assemblée fédérale.

Lire la suite

Le PLR remercie son Conseiller fédéral pour ses nombreuses années d'engagement

Après huit années passées au Conseil fédéral, Johann Schneider-Amman termine une exceptionnelle carrière politique en tant que Conseiller national d'une part, puis en tant que chef du département de l'économie, de la formation et de la recherche. PLR.Les Libéraux-Radicaux regrette cette décision et remercie sincèrement son ministre pour son fort engagement pour le bien de la Suisse ! Au cours de sa carrière, l'ancien ingénieur en électricité et entrepreneur a pu sauver de nombreux emplois malgré la crise économique. Il a hissé la Suisse en tête de classement des pôles mondiaux d'Innovation et l'a fait entrer dans l'ère numérique.

Lire la suite

Projet fiscal 17 : le PLR s'engage pour une solution durable

La réforme de la fiscalité des entreprises est non seulement l'un des objets les plus importants de la législature actuelle, mais aussi absolument essentiel pour l'avenir de la Suisse. Au centre de ce projet : une solution rapide et appropriée en matière de fiscalité des entreprises, afin que les entreprises suisses ne soient pas touchées par des sanctions imposées par les autorités fiscales étrangères. Si une réforme n'est pas menée à temps, l'attractivité de la place économique s'en trouvera réduite, compromettant au passage les places de travail de centaines de milliers de personnes, tout comme d'importantes recettes fiscales pour la Confédération, les cantons et les communes, ainsi que les cotisations AVS. La compensation sociale au travers du financement additionnel des rentes AVS représente une contrepartie nécessaire pour arriver à une solution susceptible de convaincre une majorité – un compromis typiquement suisse. En soutenant cette solution appropriée, le PLR assume ses responsabilités vis-à-vis des Suisses, au lieu de se livrer à des actions de profilage négligentes.

Lire la suite

Accord-cadre : pas de vains profilages 

Le Projet fiscal sera l’un des dossiers les plus importants prévus au Parlement lors de la session d’automne. Au centre de ce projet : une solution réalisable pour la fiscalité des entreprises. Une place économique suisse attractive est en effet essentielle pour des institutions sociales stables : les entreprises sont créatrices de places de travail et paient d’importants impôts et cotisations salariales. Aujourd’hui, le groupe libéral-radical a donc poursuivi les discussions sur le Projet fiscal 17 et a soutenu les décisions de la CER-CN relatives aux principes du Projet. Le groupe a également discuté du débat d’urgence concernant un accord-cadre institutionnel demandé par plusieurs parties. Pour le groupe libéral-radical, il est ici très clair qu’un tel débat représenterait une tentative bien vaine de se profiler, ce qui en outre n’apporterait aucune plus-value à une éventuelle prise de décision. 
 

Lire la suite

Les exigences et les lignes rouges du PLR doivent être maintenues 

Dans l’intérêt de la Suisse, PLR.Les Libéraux-Radicaux veut assurer la voie bilatérale et la développer, tout en préservant notre souveraineté. Le PLR est convaincu que les accords bilatéraux garantissent à notre pays une collaboration sur mesure avec les Etats membres de l’Union européenne. La voie bilatérale constitue notre meilleur bouclier contre une adhésion à l’UE – adhésion que le PLR rejette. Par conséquent, le PLR prend note avec satisfaction de la décision rendue aujourd’hui par le Conseil fédéral : il consultera les partenaires sociaux et les cantons pendant l’été. Le 23 juin 2018, les délégués PLR ont adopté des exigences claires et des lignes rouges pour le développement de la voie bilatérale. Il est clair pour le PLR que ces lignes rouges doivent être maintenues. Après la fin des négociations, le PLR évaluera définitivement le résultat de ces dernières et constatera si celui-ci bénéficiera à la Suisse.
 

Lire la suite

Des améliorations devront encore être apportées au projet « AVS 21 »

La prévoyance vieillesse est la première préoccupation des Suissesses et des Suisses. Après le rejet de la Prévoyance vieillesse 2020, en septembre 2017, un nouveau projet de réforme durable sur le  plan financier et juste d’un point de vue intergénérationnel doit rapidement être mis sur les rails. Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui son projet de réforme « AVS 21 ». Il contient plusieurs éléments du Plan B du PLR, entre autres l’ajustement de l’âge de la retraite à 65 ans, mais également une augmentation inacceptable de la TVA de 1,5%. Cette réforme doit stabiliser l’AVS sur le plan financier pour ces prochaines années. Pour ce faire, elle ne doit toutefois pas se limiter à un accroissement des recettes. Le PLR procèdera à une analyse détaillée du projet dans le cadre de la procédure de consultation, en tenant compte des débats parlementaires en cours autour du Projet fiscal 17.
 

Lire la suite

Politique européenne : le PLR se dote d’un papier de position et d’une résolution 

L’UE est le plus important partenaire de la Suisse et les accords bilatéraux nous assurent une collaboration sur mesure avec les Etats membres. Ces dernières années, la Suisse a tiré profit de l’étroite relation qu’elle entretient avec l’UE – une situation qui doit perdurer. Des relations stables sont en effet le meilleur bouclier contre une adhésion à l’UE et contre un isolement. Aujourd’hui, près de 250 délégués PLR.Les Libéraux-Radicaux s’étaient donné rendez-vous à Airolo pour discuter des conditions optimales pour le développement de la voie bilatérale. Ils ont nettement accepté le papier de position « Grands axes d’une politique européenne forte » et la résolution sur la libre-circulation des personnes. Le parti avait déjà défini ses recommandations de vote pour la votation du 23 septembre 2018.    
 

Lire la suite

Le PLR veut garantir une vaste diversité médiatique

Les conditions dans lesquelles évoluent les acteurs du monde médiatique subissent de profonds changements, notamment en raison de la numérisation. Une mise à jour du cadre législatif devenait urgente. La campagne agitée autour de l'initiative « No-billag » a confirmé ce besoin d'agir. Annoncée depuis longtemps, le Conseil fédéral a aujourd'hui mis en consultation la nouvelle loi sur les médias électroniques. PLR.Les Libéraux-Radicaux demande des réformes ciblées permettant de conserver la diversité médiatique de notre pays. Il prend connaissance des grandes lignes présentées par le Conseil fédéral et examinera en détail ce projet dans le cadre de la procédure de consultation. Le parti s'opposera cependant avec véhémence au financement annoncé des médias en ligne.

Lire la suite

PA22+ : plus de marge de manœuvre entrepreneuriale pour l’agriculture

Le Conseil fédéral s’est penché aujourd’hui sur deux projets portant sur la liberté entrepreneuriale des agriculteurs. Il rejette d’une part l’initiative « Pour une eau propre et une alimentation saine » sans lui opposer de contre-projet. Celle-ci entrainerait des restrictions nuisibles et étendues. De plus, des mesures visant à réduire les possibles risques que représentent les produits phytosanitaires ont déjà été prises. D’autre part, le Conseil fédéral a défini les lignes directrices concernant la politique agricole dès 2022 (PA22+) pour laquelle il prévoit d’ouvrir une procédure de consultation probablement à l’automne 2018. Il souhaite concevoir les conditions-cadre de manière à ce que l’agriculture suisse puisse envisager l’avenir avec plus d’autonomie et de liberté entrepreneuriale. PLR.Les Libéraux-Radicaux salue ces décisions. 
 

Lire la suite

Un projet qui nécessite de nettes améliorations par le Conseil des Etats

A l'origine, la révision du droit de la société anonyme a été amorcée pour permettre l'application de l'initiative « contre les rémunérations abusives » et ainsi actualiser le droit suisse de la société anonyme pour qu'il réponde aux exigences du 21ème siècle. Le PLR soutient cet objectif, mais la révision adoptée aujourd'hui par une faible majorité au Conseil national va bien au-delà – sans pour autant créer une réelle plus-value pour les entreprises. Le PLR a toutefois pu s'imposer en ce qui concerne le nuisible contre-projet indirect à l'initiative sur la responsabilité des entreprises : il sera séparé de la révision et devra être fortement remanié au Conseil des Etats. Les seuils de représentation des genres ont quant à eux été acceptés de justesse, ce que déplore le PLR. L'analyse coûts/bénéfices de la révision s'avère actuellement négative, c'est pourquoi aujourd'hui le PLR a rejeté cet objet au cours de la première lecture. C'est à présent au Conseil des Etats de réaliser une épuration du projet.

Lire la suite

Equivalence boursière : le Conseil fédéral risque une balle dans le pied

Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui son plan B en cas de non reconnaissance de l’équivalence boursière par l’UE pour fin 2018. Dans ce cas précis, le Conseil fédéral déciderait alors d’introduire une obligation d’obtenir une reconnaissance pour les plates-formes étrangères qui autorisent la négociation d’actions suisses. Tout comme le Conseil fédéral, PLR.Les Libéraux-Radicaux souhaite une reconnaissance à long terme de l’équivalence boursière. Mais ce qui a été présenté aujourd’hui n’a rien d’un plan B, car il crée de l’insécurité juridique Le Conseil fédéral tente plutôt d’assurer - en vain - une protection nationale, punissant au passage les entreprises suisses qui doivent se refinancer sur d’autres places financières européennes. La priorité revient aux mesures visant à renforcer la place économique suisse, afin que les entreprises et les places de travail soient conservées en Suisse. 

Lire la suite

Un concept à trois éléments proposé par le groupe libéral-radical 

Les pères comme les mères souhaitent être présents pour leur famille, tout en menant une carrière professionnelle. Ce souhait pose de nouveaux défis aux modèles actuels de conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, et se reflète nettement dans l’initiative pour un congé paternité. A sa séance du jour, le groupe libéral-radical s’est arrêté sur un concept qu’il a lui-même élaboré pour un possible contre-projet à l’initiative. Un rejet catégorique de l’initiative, tel que demandé par le Conseil fédéral, ne représente pas une solution satisfaisante pour le groupe. Le concept se compose de trois éléments liés les uns aux autres : 16 semaines de congé parental payées, une augmentation à 25'000.- des déductions de frais de garde d’enfant par un tiers et la suppression du financement incitatif pour les crèches. 
 

Lire la suite

Pour une e-ID sécurisée, au profit des citoyens et des consommateurs 

Les technologies numériques actuelles permettent de nos jours de repenser les transactions et les démarches administratives. L’échange en ligne avec les entreprises et les autorités s’en retrouve simplifié, plus rapide et moins bureaucratique. Une identité électronique sécurisée (e-ID) et basée sur des normes internationales harmonisées est une condition essentielle. Le PLR demande depuis longtemps que le Conseil fédéral fasse de l’identité électronique une priorité. Nous saluons donc le message adopté aujourd’hui. La répartition des tâches entre l’Etat et les fournisseurs privés est particulièrement positive.
 

Lire la suite

Le groupe libéral-radical prend clairement position

A l’occasion de sa séance du jour, le groupe libéral-radical a pris deux décisions sans équivoque. Après un intense débat, il a dit OUI à une application pragmatique de la directive européenne sur les armes, dans le respect des traditions suisses. Le PLR s’engagera au Conseil national contre le durcissement de la législation sur les armes demandé par la gauche. Le groupe a ensuite rejeté à l’unanimité tant l’initiative contre le mitage jugée trop rigide que son inutile contre-projet. 

Lire la suite