Oui à l’initiative sur les rentes

En raison de l’évolution démographique et de l’augmentation de l’espérance de vie, le premier pilier de notre prévoyance vieillesse, l’assurance vieillesse et survivants (AVS), enregistre chaque année des déficits de plus en plus importants. Alors qu’au moment de son introduction en 1948, 6,5 personnes actives finançaient la rente d’une personne, elles n’étaient plus que 3,2 en 2020 et ne seront plus que 2,6 personnes actives pour une rente en 2030.

Malgré l’adoption de la réforme AVS 21, il manquera 74 milliards de francs dans le fonds AVS d’ici 2045. La dernière réforme visant à stabiliser l’AVS (AVS 21) a été acceptée par la population suisse le 25 septembre 2022, mais ses mesures ne suffisent toutefois pas à assurer le premier pilier à long terme.

En résumé : seules des mesures structurelles permettront de garantir les rentes AVS des générations futures.

Notre solution durable pour la prévoyance vieillesse

L’objectif de l’initiative sur les rentes est de trouver une solution durable pour la prévoyance vieillesse. Elle vise à garantir l’AVS à long terme en relevant l’âge de référence à 66 ans d’ici 2032 et en le liant à l’espérance de vie. L’âge de référence sera ainsi indépendant des décisions politiques et les rentes seront assurées à l’avenir.

L’initiative sur les rentes prévoit deux mesures pour stabiliser l’AVS :

1. Relever l’âge de la référence pour les hommes et les femmes à 66 ans d’ici 2032.

La mise en œuvre en cas d’acceptation de l’initiative dépend du Conseil fédéral.

2. Lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie moyenne de la population suisse à l’âge de 65 ans, selon un facteur de 0,8.

› L’adaptation aura lieu chaque année par étapes de deux mois au maximum.

› Les personnes concernées seront informées cinq ans avant d’atteindre l’âge de la retraite.

Le contenu de l’initiative est modéré en comparaison européenne. L’Allemagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni et d’autres pays ont adopté depuis longtemps l’âge de la retraite à 67 ans et l’ont également en partie lié à l’espérance de vie.

L’initiative sur les rentes crée de la solidarité entre les générations futures n’ayant pas encore le droit de vote à l’heure actuelle. Grâce à cette initiative, le pacte entre les générations et la solidarité entre jeunes et retraités sont préservés, les rentes ne sont pas réduites et les impôts ou les charges salariales ne sont pas augmentés. L’initiative offre davantage de flexibilité et permet toujours des retraites anticipées grâce à des solutions sectorielles négociées entre partenaires sociaux (par exemple dans le secteur de la construction).

Pourquoi voter OUI

La situation financière de l’AVS dépend fortement de la démographie et se détériore d’année en année. De plus en plus de personnes perçoivent l'AVS et plus longtemps. Il est donc indispensable que nous cotisions plus longtemps à l’AVS.

L'espérance de vie continuera probablement d’augmenter à l’avenir : il importe donc de lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie. Nous ne pouvons pas nous permettre de financer l’ensemble du déficit par des augmentations d’impôts. Des mesures à court terme prises hâtivement n’ont pas leur place.

Le projet veille à ce que les coûts liés à l’allongement de l’espérance de vie soient répartis de manière plus équitable entre les différentes générations. Ne rien faire conduira à la faillite de l’AVS et à la rupture de la solidarité entre les générations.

En rejetant l’initiative sur les rentes, nous risquons de faire plonger l’AVS dans les chiffres rouges, provoquant des hausses d’impôts massives et une augmentation des charges salariales pour les générations futures. Le projet permet de répartir les coûts de l’allongement de l’espérance de vie de manière plus équitable entre les différentes générations.

Outre l’assainissement de l’AVS, l’initiative sur les rentes atténue la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et réduit la migration économique jusqu’à 23%, car il est possible de recourir à davantage de main d’œuvre qualifiée indigène.

Rappel des faits

Le PLR soutient l'initiative sur les rentes, car...

... l’augmentation de l’âge de l’espérance de vie nécessite une adaptation urgente de l’âge de la retraite,

... lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie est indispensable pour garantir un financement durable de l’AVS,

... les générations doivent agir pour préserver notre prévoyance vieillesse.

Commandez votre testimonial maintenant !

Formulaire

**En envoyant ce formulaire, vous acceptez que nous utilisions et sauvegardions vos données. Vous acceptez également que vos activités sur nos réseaux sociaux apparaissent de manière publique. Nous vous tiendrons régulièrement informés de nos activités. Veuillez noter que vous pouvez à tout moment revenir sur cette autorisation.
Nos conditions de protection (https://www.plr.ch/declaration-de-confidentialite) des données sont applicables.