Non à une 13ème rente AVS

De quoi s’agit-il ?

L'Union syndicale suisse (USS) demande avec son initiative populaire "Mieux vivre à la retraite (Initiative pour une 13e rente AVS)" une augmentation de la rente AVS. Tous les retraités devraient recevoir chaque année une rente AVS plus élevée de 8,3 pour cent (ce qui correspond à une treizième rente mensuelle). Cela ne devrait ni réduire les prestations complémentaires, ni faire perdre le droit à ces dernières. Selon l'Office fédéral des assurances sociales, une treizième rente AVS augmenterait les dépenses de l'AVS de 4,2 milliards de francs en 2026. L'initiative ne dit pas qui devrait payer les coûts. La votation populaire à ce sujet aura lieu le 3 mars 2024.

  • Une hypothèse entraîne des dépenses supplémentaires d’environ 5 milliards de francs jusqu’en 2032, dont 1 milliard de francs à la charge du budget de la Confédération. 

  • Le déficit de répartition s’élève à 6,6 milliards de francs avec la 13e rente AVS jusqu’en 2032. 

  • Même sans la 13e rente, il manquera 100 milliards de francs à l’AVS d’ici 2050. 

  • Un supplément forfaitaire pour les rentes, en particulier pour les personnes appartenant à des classes de revenus plus élevées, n’est pas justifié du point de vue de la politique sociale. 

  • Le système des trois piliers doit être stabilisé avant que des dépenses supplémentaires ne soient décidées. 

  • Les bénéficiaires d’une rente AI ou d’une rente de survivant seront désavantagés. 

  • Les bénéficiaires de PC touchant une rente de vieillesse ont plus de moyens librement disponibles que les bénéficiaires de PC touchant une rente AI ou une rente de survivant. 

  • Avec une 13e rente AVS, les bénéficiaires d’une rente AVS sans PC reçoivent plus de prestations que les personnes touchant une rente AI et de survivants sans PC. 

Le Parlement et le groupe libéral-radical ont dit non à l'initiative sur la 13ème rente AVS :

› Conseil national : 126 non contre 69 oui (groupe PLR : unanimité contre)

› Conseil des États : 31 non contre 10 oui, 1 abstention (groupe PLR : unanimité contre)

En bref

Le PLR dit NON à une 13e rente AVS, car…

› ...elle creuse encore plus les finances de l’AVS et le budget de la Confédération, 

› ...elle n’est pas ciblée et augmente les rentes là où il n’y en a pas besoin,

› ...elle pèse encore plus lourd sur la jeune génération et sur le porte-monnaie de toutes et tous.