Politique extérieure

Une politique extérieure pour une Suisse neutre, ouverte et souveraine

La politique extérieure doit défendre les intérêts de notre pays et promouvoir la sécurité, la neutralité ainsi que la prospérité en Suisse. Nos entreprises doivent pouvoir avoir accès aux nouveaux marchés et consolider leurs positions actuelles. L’approvisionnement en énergie et en matières premières est également crucial. L’accès au marché unique européen est central pour nos emplois. L’UE est le principal partenaire de notre économie d’exportation. Le PLR est le seul parti qui se bat pour préserver la voie bilatérale, mais rejette toute adhésion à l’UE ou à l’EEE, ainsi que toute politique isolationniste. De plus, la conclusion de nouveaux accords de libre-échange avec des pays tiers est un objectif. La Suisse doit également maintenir et renforcer son rôle de médiateur dans les conflits internationaux.


Factsheets


Pour plus d'informations


Archives


  • Consultations

    Nationale Menschenrechtsinstitution (NMRI) / Institution nationale droits de l'homme (INDH),
  • Vollzugsverbesserungen FZA / Inländervorrang,
  • Modification de la loi fédérale sur le droit international privé (arbitrage international) / Änderung des Bundesgesetzes über das Internationale Privatrecht (Internationale Schiedsgerichtsbarkeit),
  • Einführung des automatischen Informationsaustauschs über Finanzkonten ab 2018/2019 mit Argentinien, Brasilien, Indien, Mexiko, Südafrika, Chile, Israel, Neuseeland, Andorra, den Faröer Inseln, Grönland, Monaco, San Marino, Barbados, Bermuda, den Brit,
  • Direkter Gegenentwurf zur Volksinitiative "Raus aus der Sackgasse! Verzicht auf die Wiedereinführung von Zuwanderungskontingenten (RASA),
  • Umsetzung des WTO-Beschlusses zum Ausfuhrwettbewerb,
  • Verordnung über den internationalen automatischen Informationsaustausch in Steuersachen (AIAV),
  • Revision der Steueramtshilfeverordnung (StAhiV),
  • Multilaterale Vereinbarung der zuständigen Behörden über den Austausch länderbezogener Berichte / Bundesgesetz über den internationalen automatischen Austausch länderbezogener Berichte multinationaler Konzerne,
  • Einführung des automatischen Informationsaustauschs über Finanzkonten mit Japan, Kanada, der Republik Korea, Guernsey, Jersey, der Insel Man, Island und Norwegen,
  • Révision de la loi sur l'aide monétaire (LAMO),
  • Modification de l'ordonnance réglant la mise sur le marché de produits fabriqués selon des prescriptions techniques étrangères (OPPEtr),
  • Reprise du règlement (UE) no 515/2014 portant création du Fonds pour la sécurité intérieure (développement de l'acquis de Schengen),