Assemblée des délégués en ligne 27 Juin 2020

Chers délégués,

Le 16 mars, jour du décret de l’état de nécessité, a été un moment difficile pour nous tous. Ce jour-là, je me suis rappelée la devise de notre pays, inscrite sous la coupole du Palais fédéral : « unus pro omnibus – omnes pro uno » - « Un pour tous – tous pour un ». Nous étions alors – et sommes toujours – tous confrontés à un important défi. La santé des gens est le bien le plus précieux. C'est pour cette raison que nous avons, dès le début, soutenu les mesures du Conseil fédéral.

Mais ce n'est pas encore fini. Il s'agit maintenant de se battre pour sauver chaque emploi. Une récession se profile à l'horizon. Nous devons nous tourner vers l'avenir et fixer le cap à suivre pour notre pays. C'est maintenant à nous, Libéraux-Radicaux, de jouer !

Dans cette optique, nous avons, à la mi-avril, formulé nos lignes directrices sur la manière dont la Suisse peut sortir plus forte de la crise du coronavirus. Nous poursuivons actuellement ce travail au sein de nos différents organes. Des réformes fondamentales et libérales sont désormais nécessaires, notamment dans l'intérêt des générations futures. Nous prenons, au PLR, nos responsabilités en ce sens. Nous voulons faire sortir notre pays de la crise. Au cours des mois à venir, nous allons mettre l'accent sur ce point et faire entendre notre voix. Mais pour ce faire, nous devons également, à l’interne, garantir les conditions-cadres nécessaires.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : en raison de la crise liée au coronavirus, nous ne sommes pas encore en mesure de tenir une Assemblée des délégués en présentiel. Mais en tant que parti moderne, ouvert au progrès et à la numérisation, nous ne nous laissons pas décourager. Au contraire, nous profitons de l'occasion pour vous inviter à la toute première e-ADD du PLR.Les Libéraux-Radicaux. Conformément à la décision de la Conférence des présidents de partis (CPP), nous voulons clore les affaires statutaires afin d’être prêts à entamer le second semestre de l'année. Cela nous permettra également d'acquérir de l'expérience avec ce nouveau type d'Assemblée des délégués et d'apporter les modifications nécessaires à nos statuts. Les questions de fond, telles que les prises de position restées en suspens pour les votations de septembre, seront traitées en août.

Affaires statuaires

Comme chaque année, le Comité directeur du parti présente le rapport annuel à l’occasion de l’Assemblée des délégués de printemps. Cette Assemblée des délégués sera également l’occasion pour vous de prendre position sur la révision totale des statuts. La CPP proposera différentes modifications :

  • En premier lieu, la Conférence des présidents des partis se verra attribuer plus de compétences, tandis que le Comité directeur doit être réduit afin d’être plus efficient. Le nombre de vice-présidents et d'assesseurs doit être réduit en conséquence. Dans le même temps, les partis cantonaux auront la possibilité de désigner deux représentants au Comité directeur. L'amélioration du travail de cet organe est au cœur de cette révision.
  • Deuxièmement, les nouvelles dispositions devraient également se refléter dans les activités de campagne et de mobilisation.
  • Troisièmement, divers processus au sein du parti, tels que l'admission des membres ou l'adoption de papiers de position, doivent être optimisés et précisés.

Modification du mode d’élection des délégués

Outre les ajustements mentionnés ci-dessus, la révision des statuts prévoit également une nouvelle méthode de calcul pour l'Assemblée des délégués : le nombre de délégués de base sera maintenu à huit, mais les sièges de délégués supplémentaires par canton seront attribués non plus uniquement en fonction du nombre de mandats au Conseil national, mais également en fonction des mandats au Conseil des États. Ainsi, au lieu de l’actuelle méthode de calcul (((nombre maximum de délégués - total des délégués de base) / nombre de titulaires de mandat) * nombre de titulaires de mandat), le nombre de titulaires de mandat sera simplement multiplié par quatre. Cela permet non seulement une répartition plus équilibrée des délégués entre les cantons, mais cela a également pour effet de réduire le nombre total de délégués. Les besoins en termes d’espace étant ainsi réduits, cela signifie que nous aurons plus de flexibilité qu’avant en matière de recherche de salles. La culture de la discussion s’en trouvera également encouragée.

Le Comité directeur et la Conférence des présidents de partis recommandent tous deux d'accepter la révision des statuts.

Élections au Comité directeur

Lors de cette Assemblée des délégués, le Comité directeur et la présidence de notre parti doivent être élus. Je suis candidate à ma réélection au poste de présidente du Comité directeur du PLR, aux côtés de nos vice-présidents Andrea Caroni (AR) et Philippe Nantermod (VS). Philippe Bauer (NE), Alex Farinelli (TI) et Andri Silberschmidt (ZH) ont également exprimé leur volonté de se présenter comme assesseurs au Comité directeur, venant ainsi compléter l’équipe. Nous voulons préparer le PLR aux années à venir. En forme et combattif, le PLR devrait devenir un parti dans lequel les membres ont la possibilité de prendre part aux discussions et aux actions, à tous les niveaux. Un parti dans lequel nos bénévoles sont particulièrement valorisés et deviennent les fers de lance de notre mouvement libéral. Mais aussi un parti où la base transmet nos valeurs directement à la population. Pour développer un esprit libéral-radical audacieux, dans lequel la liberté et la responsabilité nous unissent. Notre politique libérale fera avancer la Suisse.

Demandes à l’Assemblée des délégués
Conformément aux statuts, les délégués doivent faire parvenir leurs éventuelles demandes au secrétaire général une semaine avant l’Assemblée, afin que la Conférence des présidents de partis puisse prendre position à leur sujet. Le président de l’Assemblée des délégués décide de la validité des demandes effectuées le jour même de l’Assemblée des délégués.

Nous vous prions d’adresser vos demandes au secrétaire général, Samuel Lanz, (lanz(at)fdp.ch) jusqu’au vendredi 19 juin janvier 2020, 12h00.

Télécharger le formulaire pour les demandes