Assemblée des délégués

Cliquez ici pour notre live-stream

Les événements récents en Suisse et à l'étranger ont montré que la menace terroriste s'accroît et évolue. L'Office fédéral de la police doit donc être doté des outils nécessaires pour agir contre les nouvelles formes de mise en réseau des extrémistes, afin que la population suisse continue, à l’avenir, à être protégée. La loi MPT permet à la police fédérale d'effectuer une surveillance ciblée de certaines personnes dangereuses et lui donne le pouvoir d'intervenir si nécessaire. Des instruments similaires sont déjà utilisés avec succès pour lutter contre la violence domestique et l’hooliganisme. En concertation avec le canton concerné, la police fédérale peut prononcer des interdictions de contact ou de périmètre et empêcher les personnes dangereuses de quitter le pays pour une zone de conflit. Si ces conditions ne sont pas respectées, les personnes dangereuses peuvent également, en dernier recours, être assignées à résidence par une décision de justice.

Ces dernières années, le PLR s’est toujours prononcé sur les objets de votations. Même dans le cas du congé de paternité, rejeté avec une seule voix d’écart, par 134 non contre 133 oui et 8 abstentions, le non avait été adopté. Dans le cadre de notre dernière e-ADD du 6 février 2021, vous avez décidé, par 202 non, 165 oui et 11 abstentions de dire non à l'initiative « pour une eau potable propre ». Suite à ce résultat, les Jeunes Libéraux-Radicaux Argovie ont déposé une demande de liberté de vote à ce sujet, que nous vous présentons pour discussion dans le cadre de cette e-ADD extraordinaire.

Comme chaque année, le Comité directeur du parti soumet le rapport annuel à l'Assemblée des délégués de printemps.Il sera disponible à partir du 1er avril sur www.plr.ch/eadd.

Les demandes doivent être envoyées via le formulaire de demande ci-joint à Fanny Noghero (noghero(at)fdp.ch) jusqu’au jeudi 8 avril 2021, 08h00. Veuillez noter que ce délai est contraignant.


Demande de parole

Formulaire d'inscription