Election au Conseil fédéral 2018

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a décidé de mettre un terme à son mandat pour fin 2018. PLR.Les Libéraux-Radicaux tient à remercier ici son conseiller fédéral pour son fort et long engagement pour le bien de la Suisse.

Johann Schneider-Ammann a dirigé la Suisse durant des périodes de turbulences. Avec une forte conviction personnelle, il s’est battu pour que chaque place de travail puisse être préservée. Sous son égide, la Suisse a pu renforcer sa position de leader mondial en tant que pôle d'innovation et a constamment encouragé le système dual de formation, permettant ainsi d’améliorer considérablement les perspectives des jeunes de ce pays. Johann Schneider-Ammann a largement contribué à ce que, à l’ère du numérique, la Suisse reste un pays profondément tourné vers l’avenir.  

 

Voici la procédure de recherche de candidats établie par PLR.Les Libéraux-Radicaux :

  • Jusqu’au 24 octobre 2018 : nomination par les cantons et les organisations affiliées ;
  • Roadshows dans plusieurs cantons ;
  • Jury d’examen ;
  • 9 novembre 2018 : recommandation du Comité directeur à l’attention du groupe parlementaire ;
  • 16 novembre 2018 : nomination par le groupe ;
  • 5 décembre 2018 (probablement) : élection complémentaire au Conseil fédéral.

Le PLR a défini un profil d’exigences clair pour la recherche d’un candidat à la succession de Johann Schneider-Ammann. Les cantons et organisations affiliées à PLR.Les Libéraux-Radicaux et répertoriées dans les statuts, seront invités à proposer des candidats jouissant d’une réputation irréprochable, d’une grande expérience et faisant preuve d’un fort engagement pour le PLR depuis de longues années. La personne recherchée est crédible, fait preuve d’aisance médiatique et est bien intégrée. Elle dispose d’une certaine force de persuasion et attache une grande importance à mener une politique consensuelle. Le PLR est convaincu qu’il peut proposer une sélection de qualité à l’Assemblée fédérale. Le parti dispose en effet de nombreuses personnes très qualifiées à tous les échelons politiques.

Succession au Conseil fédéral