Petra Gössi veut faire avancer le libéralisme

Les délégués prennent position sur les votations

Le paysage politique est toujours plus fragmenté et polarisé, ce qui est loin d’être une bonne nouvelle pour la Suisse, la recherche de majorités devenant toujours plus compliquée. Le PLR prend un nouvel élan libéral et s’engagera pour que de réelles solutions soient trouvées. Aujourd’hui, à Schindellegi, près de 330 délégués ont affirmé leur volonté d’avancer. Ils ont pris position sur les votations du 9 février prochain et ont d’ores et déjà nettement rejeté l’initiative de résiliation. Enfin, ils se sont clairement exprimés en faveur d’un soutien à l’initiative sur les rentes, récemment déposée par les Jeunes Libéraux-Radicaux.

news

Cette nouvelle législature représentera pour nous un grand défi. Le PS et les Verts se sont lancés dans une course à qui pratiquera la forme la plus pure du socialisme. Le nouveau groupe du centre, formé autour du PDC, défendra encore plus fortement ses couleurs, faisant de lui une force imprévisible. Les conservateurs, participeront, eux-aussi, comme à leur habitude, à cette cacophonie, plutôt que de chercher des solutions constructives. Nous devons nous montrer plus combattifs : le moment est venu de faire avancer le libéralisme.

Outre le focus que nous porterons sur les thématiques les plus importantes qui nous attendent au cours des années à venir, nous comptons également développer la structure et la communication de notre parti. Le sondage sur le climat auprès de nos membres nous a montré que nous devons davantage intégrer l’avis de notre base dans les différents organes du parti. Quant à la campagne électorale, elle nous a prouvé à quel point les partis politiques se trouvent contraints de se conformer au changement structurel du paysage médiatique s’ils veulent continuer, à l’avenir, à toucher la population.

Les délégués soutiennent la récolte de signatures en faveur de l’initiative sur les rentes
Nos délégués ont très largement plébiscité, sans opposition, la demande de soutien des Jeunes Libéraux-Radicaux en faveur de leur initiative sur les rentes, au travers de courriers ou d’évènements, durant la phase de récolte de signatures. Cela ne signifie pas, pour l’heure, que nos délégués disent oui à l’initiative. La prise de position interviendra ultérieurement. Cette décision concorde néanmoins avec la résolution sur la prévoyance vieillesse, adoptée en mai 2019 par les délégués, qui défend le principe d’un mécanisme structurel régissant l’âge de la retraite.

Prises de position sur les prochaines votations, non à l’initiative de limitation
Les délégués du PLR.Les Libéraux-Radicaux se sont aujourd’hui penchés sur les votations du 9 février 2020. Avec 208 contre 54 et 15 abstentions, ils ont ainsi affirmé leur conviction selon laquelle l’actuelle protection pénale contre la discrimination en raison de l’appartenance raciale, ethnique ou religieuse doit être étendue à l’orientation sexuelle. L’initiative populaire « Davantage de logements abordables » a, quant à elle, été balayée par 328 voix contre une, les interventions étatiques massives risquant de générer des villes fantômes subventionnées par l’État.

Afin de pouvoir lancer les activités de campagne contre l’initiative de résiliation, les délégués ont déjà pris position sur cet objet. Ainsi, c’est par 299 voix contre 3 et 8 abstentions qu’ils se sont nettement opposés à cette initiative, derrière laquelle se cache sans aucun doute une volonté de résilier les bilatérales. En effet, un oui entraînerait non seulement la fin de la libre-circulation des personnes, mais aussi celle des sept accords des bilatérales I. Ces derniers sont pourtant d’une importance capitale sur le plan économique et représentent un pilier essentiel de la prospérité dont profitent les Suisses.

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.