L’ambition de gagner !

Information à la presse, éditorial de Libertés neuchâteloises, 15 janvier 2021

Décrocher la double majorité de droite au Grand Conseil et au Conseil d’Etat neuchâtelois ! C’est clair, c’est simple et c’est l’ambition de notre parti en vue des prochaines élections cantonales. « Sans ambition il n’y a pas de talent », disait la romancière Nina Berberova. Notre Assemblée générale de décembre dernier a choisi de lui emboîter le pas et ça tombe bien, car nous avons l’ambition et les
talents pour porter notre projet. En effet, comment définir autrement les quatre personnalités du PLRN qui se sont annoncées auprès de la présidence pour briguer un siège au Gouvernement ? La vice-présidente Crystel Graf et le député et entrepreneur Lionel Rieder accompagneront les deux ministres sortants, Laurent Favre et Alain Ribaux, sur le ticket qui sera soumis à l’approbation de l’AG du PLRN le 19 janvier prochain.

Comme annoncé en octobre dernier, Laurent Favre et Alain Ribaux briguent un nouveau mandat au sein du Gouvernement neuchâtelois. Face aux enjeux majeurs qui attendent notre canton ces prochaines années, leur engagement et leur expérience sont des atouts indéniables. Le PLRN est heureux de pouvoir compter sur l’engagement sincère et indéfectible de ses deux ministres qui ont permis l’avancée de projets primordiaux pour le canton de Neuchâtel. La continuité de leur engagement est nécessaire pour les faire aboutir et apporter des réponses réalistes et pertinentes à la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons, ainsi qu’au défi climatique.

La vice-présidente du PLRN, Crystel Graf a démontré son professionnalisme et sa maîtrise des dossiers politiques lors des récentes élections communales. Agée de 35 ans, juriste et directrice d’un organisme de surveillance financière à Neuchâtel, la chaux-de-fonnière bénéficie d’une large expérience professionnelle comme cadre. En tant que vice-présidente du PLRN, elle a notamment structuré le processus de désignation des candidates et candidats au Grand Conseil dans le contexte de la circonscription unique. Un subtil exercice d’équilibres régionaux et de respect des sensibilités qu’elle a mené à bien avec diplomatie et entregent.

Le député de La Tène, Lionel Rieder, 31 ans, est le quatrième candidat à la candidature. Entrepreneur dans le domaine du développement web, de la communication d’entreprise et de l’innovation, il est quotidiennement aux prises avec les préoccupations des PME neuchâteloises et la gestion d’une telle entité. Son ancrage dans le tissu économique neuchâtelois, sa capacité à innover et sa maîtrise des technologies digitales sont autant de qualités qui peuvent et doivent servir le canton au sein du prochain Gouvernement. Actif en politique depuis plusieurs années, tant au niveau communal que cantonal, il est notamment à l’origine du développement de l’éducation numérique dans le canton.

Avec ces candidats venant d’horizons professionnels variés et des différentes régions du canton, forts de leurs expériences politiques et de vie, la présidence du PLRN propose un quatuor de qualité prêt à défendre les valeurs libérales-radicales dans la course au Conseil d’Etat.

Fabio Bongiovanni, président du PLRN