Gagner ensemble et dépasser le PS

Nos objectifs électoraux : gagner ensemble et dépasser le PS. Notre principale mission est d’assurer le modèle à succès suisse pour les générations futures. L’accent est mis sur la classe moyenne, car elle représente le fondement de la Suisse. Pour atteindre nos objectifs, nous devons aussi obtenir des majorités avec d’autres partis, sans pour autant renier nos origines libérales.

news

Gagner ensemble et dépasser le PS : voici les objectifs de campagne que les présidents de partis cantonaux ont adoptés lors de la dernière Conférence des présidents de partis. La campagne électorale est ainsi lancée et la direction clairement indiquée : Notre devoir est de préserver le modèle à succès suisse pour les générations futures. L’accent est mis sur la classe moyenne, fondement de la Suisse. Aucun autre pays au monde ne possède une couche sociale autant forte, façonnant son destin avec assurance dans le respect, l’assiduité, la modestie et l’engagement personnel. Chacun assume sa responsabilité individuelle, mais chacun a aussi une part de responsabilité à l’égard de la collectivité. Notre vision de la Suisse est claire :

  • Elle allie histoire et tradition à la modernité. Seuls ceux qui disposent de solides racines peuvent affronter l’avenir sans crainte.
  • Elle est locale, mais favorise également une pensée globale. C’est ainsi seulement que l’autonomie peut être préservée dans un monde interconnecté.
  • Elle crée une identité et voit la diversité comme une chance, car c’est la seule manière de façonner le futur avec confiance et souveraineté.

Ces trois vertus sont au cœur de notre vision pour notre pays.

Pour atteindre nos objectifs, nous devons obtenir des majorités avec d’autres partis, sans pour autant renier nos origines libérales. Peu importe le parti avec lequel nous créons ces alliances. Nous devons bien nous rendre à l’évidence : au Conseil des Etats, c’est principalement un bloc de centre-gauche qui a souvent le dernier mot sur d’importants dossiers. C’est ce qui s’est produit avec le projet « Prévoyance vieillesse 2020 ». Ce bloc de centre-gauche était tout d’abord parvenu à imposer une proposition d’expansion de l’AVS et s’est ensuite soudainement montré imperméable à tout compromis. Par chance et grâce à l’engagement du PLR, la population s’est opposée à ce blocage entêté. Il fut alors à nouveau encore plus clair que toute histoire de Rechtsrutsch, de glissement à droite, n’était qu’un conte de fées.

Pour atteindre nos objectifs, nous devons obtenir des majorités avec d’autres partis, sans pour autant renier nos origines libérales. Peu importe le parti avec lequel nous créons ces alliances.

En 2019, il sera donc essentiel pour le PLR de progresser au Conseil national, mais aussi au Conseil des Etats. Si nous y parvenons, alors un plus grand consensus sera nécessaire au Conseil des Etats pour trouver une solution capable de convaincre une majorité, ce qui permettra de mettre fin à toute démonstration de force. Ce qui aura non seulement un effet positif au Parlement, mais plus particulièrement sur la capacité de notre pays à réaliser des réformes. Nous pourrons ainsi à l’avenir avancer ensemble.

Avancer ensemble – soutenez-nous !

L’année électorale à l’horizon s’annonce très intense, mais je l’attends avec confiance : des milliers de partisans engagés et portant notre politique avec passion sont déjà dans les starting-blocks. Ils sont la clé de notre succès pour un triomphe électoral dans les cantons. J’en suis fière et je me réjouis de mener cette campagne électorale à leurs côtés. Je mettrai tout en œuvre pour que nous atteignons ces objectifs électoraux. Nous voulons gagner ensemble et dépasser le PS - soutenez-nous !