Beat Walti élu président du groupe parlementaire

Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret, Thomas Hefti face à des défis de taille

Le succès du PLR.Les Libéraux-Radicaux repose sur de fortes personnalités, capables d'assumer de grandes responsabilités. Le groupe libéral-radical félicite le conseiller national Beat Walti pour son élection à la présidence du groupe. Le PLR est également fier que Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret et Thomas Hefti se mettent à disposition pour remplir d'importantes tâches au sein de l'Assemblée fédérale. Lors de sa séance d'aujourd'hui, le groupe a également discuté de la poursuite du programme Erasmus+. Il salue la décision de financement du Conseil fédéral.

news

Lors de sa séance présessionnelle hivernale d'aujourd'hui, le groupe libéral-radical a présenté et élu à l'unanimité le conseiller national Beat Walti à la fonction de président du groupe. Président du PLR Zürich de 2008 à 2016, Beat Walti occupe depuis 2014 la fonction de conseiller national et est, depuis le début de la législature, vice-président du groupe. Pendant et après l'élection d'Ignazio Cassis au Conseil fédéral, il a exercé la fonction de président ad interim du groupe parlementaire. La vice-présidence du groupe sera attribuée lors de la séance du 28 novembre.
 
Beat Walti s'est adressé au groupe :
« Grâce au travail fourni par notre groupe parlementaire, nous contribuons largement à la création d'un profil crédible et au succès de notre parti. Le renforcement de la politique libérale doit être notre but commun.»
 
Karin Keller-Sutter, Isabelle Moret et Thomas Hefti face à des défis de taille

Après les présidences aux conseils de Christa Markwalder et Raphaël Comte en 2015/2016, ce sont une nouvelle fois des membres du groupe parlementaire libéral-radical qui prendront en charge des tâches importantes au sein de l'Assemblée fédérale : l'élection de la conseillère aux Etats Saint-Galloise Karin Keller-Sutter au poste de présidente du Conseil des Etats est en effet imminente. La conseillère nationale Isabelle Moret se porte candidate pour la 2ème vice-présidence du Conseil national. Le conseiller aux Etats Thomas Hefti, quant à lui, se met à disposition pour le poste de scrutateur suppléant. Le PLR est fier de ces solides candidatures.

La poursuite du programme Erasmus+ cruciale pour la mobilité internationale

La Suisse fait actuellement partie du programme Erasmus +, au titre d'Etat tiers. Suite à l'abandon des négociations concernant la pleine adhésion de notre pays au programme Erasmus + en 2014, une solution transitoire a été mise en place par le Conseil fédéral pour la période 2018-2020. Celle-ci garantit la mobilité internationale dans tous les domaines et est également moins chère qu'une pleine association au programme. Le Conseil fédéral prévoit une enveloppe de 114,5 millions. Le groupe PLR a décidé aujourd'hui de soutenir la poursuite de la solution transitoire pour la période 2018-2020, car celle-ci garantit la sécurité juridique et de planification nécessaire pour les acteurs du domaine de la formation.
 
Liberté, Cohésion et Innovation – par amour de la Suisse.