Assumer nos responsabilités pour le bien-être des Suisses

Projet fiscal 17 : le PLR s'engage pour une solution durable

La réforme de la fiscalité des entreprises est non seulement l'un des objets les plus importants de la législature actuelle, mais aussi absolument essentiel pour l'avenir de la Suisse. Au centre de ce projet : une solution rapide et appropriée en matière de fiscalité des entreprises, afin que les entreprises suisses ne soient pas touchées par des sanctions imposées par les autorités fiscales étrangères. Si une réforme n'est pas menée à temps, l'attractivité de la place économique s'en trouvera réduite, compromettant au passage les places de travail de centaines de milliers de personnes, tout comme d'importantes recettes fiscales pour la Confédération, les cantons et les communes, ainsi que les cotisations AVS. La compensation sociale au travers du financement additionnel des rentes AVS représente une contrepartie nécessaire pour arriver à une solution susceptible de convaincre une majorité – un compromis typiquement suisse. En soutenant cette solution appropriée, le PLR assume ses responsabilités vis-à-vis des Suisses, au lieu de se livrer à des actions de profilage négligentes.

Aujourd'hui, au cours du débat au Conseil national, le PLR a voté à l'unanimité une entrée en matière et a soutenu à une large majorité les décisions de la CER-CN, chargée de l'examen préalable. Nous avons rejeté les demandes isolées cherchant à torpiller ce compromis à la fois bon et important. Nous soutenons cette solution durable qui consiste à lier Projet fiscal 17 et compensation AVS. Contrairement au projet initial et à l'augmentation des allocations familiale qui généraient une augmentation des prestations sociales, la contribution financière de l'AVS est réaliste et permet de financer – en partie – les droits de pension actuels. Nous jouerons notre rôle dans la réussite de cet important compromis en ajustant les différences.
 
Prendre ses responsabilités et non tenter de se profiler
Le débat a clairement montré quels acteurs sont prêts à s'engager avec force pour la place économique et pour les places de travail en Suisse. Tous les partis doivent se demander s'il est vraiment sage de refuser tout compromis, et par conséquent de mettre en danger les places de travail, la sécurité sociale et la prospérité de la Suisse.
 
Liberté, Cohésion et Innovation – par amour de la Suisse.