Un souffle libéral pour le système de santé

Le PLR intervient pour plus de transparence, concurrence et responsabilité

Le système de santé suisse propose une vaste palette de soins et satisfait largement la population, mais les coûts à la charge de l’assurance de base prennent l’ascenseur. De profondes réformes sont nécessaires, avec notamment plus de concurrence et d’incitation à la responsabilité individuelle. Le PLR passe désormais à l’acte, après avoir récemment présenté un papier de position. Ainsi, le groupe parlementaire RL a déposé deux motions cette semaine : l’une pour l’introduction d’un compte « soins », l’autre pour une véritable concurrence entre les hôpitaux. D’autres interventions individuelles demandent un renforcement de la concurrence entre prestataires de soins, plus de liberté dans la conclusion de contrats d’assurance-maladie et, enfin, la possibilité d’assurer sa franchise. Le système suisse de santé a besoin d’un nouveau souffle libéral, afin de pouvoir continuer à proposer des prestations de qualité à des coûts raisonnables.

La santé occupe le haut du classement dans les préoccupations des Suissesses et des Suisses. Contrairement à d’autres, PLR.Les Libéraux-Radicaux ne promet pas de solutions miracles contre la hausse des coûts, mais s’attaque à la racine des problèmes. Dans notre papier de position « Nouvel élan pour le système de santé suisse », nous avons présenté plusieurs pistes d’améliorations concrètes. Nous passons maintenant à l’acte, en déposant une série d’interventions parlementaires.

Deux motions : pour un compte « soins » et pour une véritable concurrence entre hôpitaux
Le PLR a déposé cette semaine deux motions de groupe.
1) Du fait de l’évolution démographique, les dépenses publiques pour les soins de longue durée prennent l’ascenseur. Une majorité de ces coûts est supportée par les prestations complémentaires, donc les contribuables. Or, il est irresponsable de reporter ces coûts sur les générations à venir. L’épargne pour ses vieux jours doit donc être favorisée, avec l’introduction d’un compte volontaire, exempt d’impôt et héritable, sur le modèle du 3ème pilier.
2) Aujourd’hui, un patient n’a aucun intérêt à opter pour un hôpital bon marché, sa franchise étant entièrement consommée dès la première intervention. Avec l’octroi de dédommagements financiers pour les patients optant pour des hôpitaux efficients, la concurrence sera renforcée et les coûts globaux réduits.


Un souffle libéral dans l’intérêt de tous
Le PLR ne compte pas s’arrêter là. Il a également déposé d’autres interventions parlementaires. D’une part, afin de permettre l’introduction d’une touche de concurrence dans un secteur bien trop régulé, avec la mise à disposition d’indicateurs de qualité, plus de transparence des prix et la suppression de la protection tarifaire. D’autre part, les franchises élevées devraient être rendues accessibles à tous, en offrant la possibilité de les assurer. 
Le système suisse de santé est toujours plus régulé. La tâche du PLR est de lui redonner un souffle libéral, afin de garantir des prestations de qualité à des coûts raisonnables.
 

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.