Merci pour tout, Johann Schneider-Ammann et bienvenue, Karin Keller-Sutter

Les délégués PLR disent clairement Non à l’initiative contre le mitage, Oui au projet fiscal AVS et Oui à Schengen

Près de 350 délégués PLR.Les Libéraux-Radicaux se sont réunis ce jour à Bienne, afin de remercier chaleureusement leur conseiller fédéral sortant Johann Schneider-Ammann par standing ovations pour son exceptionnelle carrière. Ils ont eu ensuite le plaisir d’accueillir leur nouvelle conseillère fédérale, Karin Keller-Sutter, et de lui souhaiter plaisir et succès dans l’exercice de ses nouvelles fonctions. Outre la partie festive dédiée à cet événement, les délégués ont également pris position sur trois objets : ils rejettent à l’unanimité l’initiative « Stopper le mitage », et acceptent le projet fiscal AVS et la directive européenne sur les armes.

À l’occasion de leur première Assemblée de 2019, les délégués du PLR Suisse ont eu l’honneur de remercier et de féliciter dignement leur ancien conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann pour son inlassable engagement au service de la Suisse et de notre parti. L’événement était empreint de grandes émotions accompagnées de chaleureux applaudissements. Malgré la crise économique, l'ingénieur électricien et ancien entrepreneur a réussi à assurer un taux d'emploi élevé dans notre pays. Il a négocié de nombreux accords de libre-échange, renforcé la position de la Suisse en tant que leader mondial de l'innovation et l'a conduite à l'ère numérique. Les délégués l’en ont chaleureusement remercié par standing ovations.

« Ce fut pour moi un honneur de m’engager pour notre pays, pour notre Petit Paradis » Johann Schneider-Ammann

Lorsqu’il y a un départ, il y a également une arrivée. Les délégués suisses ont eu le plaisir d’accueillir leur nouvelle conseillère fédérale Karin Keller-Sutter. Karin Keller-Sutter dispose d’une carrière politique inégalée de près de 30 ans d’expérience au service des Suissesses et des Suisses. Elle s’est sans nul doute profilée en tant que conseillère communale, députée, conseillère d’État et, plus récemment, en tant que présidente du Conseil des États. Elle est également très bien ancrée dans le secteur privé de par son engagement au comité directeur de l’Union patronale suisse ou encore au travers de son travail dans le cadre de plusieurs mandats au sein de conseils d’administration. Le PLR est fier d’elle et se réjouit qu’elle puisse représenter les valeurs libérales-radicales au Conseil fédéral.

« Chaque individu porte une grande responsabilité, mais seulement pour un temps donné. C’est à lui d'en tirer le meilleur parti. Nous avons donc la tâche d’assumer la responsabilité qui nous a été attribuée pour le bien des habitants de ce pays. » Karin Keller-Sutter

Les délégués ont pris position sur trois objets :

  • Stopper le mitage : les délégués ont clairement refusé à l’unanimité cette initiative par 302 voix. Celle-ci ne donne aucune réponse aux problèmes les plus urgents dans le domaine de l’aménagement du territoire.
  • Projet fiscal AVS : après une intéressante discussion, les délégués se sont prononcés par 296 voix et 7 absentions en faveur du projet. Ils sont convaincus que le Projet fiscal AVS est la bonne solution pour maintenir l’attractivité et la compétitivité de notre place économique à l’avenir. Ce paquet ne permet pas uniquement de garantir l’attractivité de la place économique, il assure aussi la sécurité juridique et de planification nécessaires pour des centaines de milliers de places de travail en Suisse.
  • Modification de la directive européenne sur les armes : Après un débat qui a tenu ses promesses, les délégués ont accepté la modification de la directive par 250 voix contre 45 et 5 abstentions. Ils ne veulent en aucun cas compromettre l’accord de Schengen, essentiel à la sécurité en Suisse, et considèrent que les modifications apportées restent supportables pour les tireurs.