Les citoyennes et citoyens suisses se prononcent en faveur d’une Suisse forte

Les Suisses se sont clairement prononcés contre l’initiative « pour l’autodétermination ». Celle-ci aurait créé de l’insécurité juridique et nous aurait isolé sur le plan international. PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit du résultat de cette votation. Les citoyennes et citoyens ne sont pas dupes. La Suisse peut, aujourd’hui déjà, décider par elle-même. Cette initiative n’aurait fait qu’engendrer de nouveaux problèmes. L’important engagement de notre base PLR a été récompensé par un Non clair.
 

La population suisse a rejeté aujourd’hui l’initiative dite « pour l’autodétermination ». Les promesses de l’initiative n’auraient jamais pu être tenues et ses contradictions internes auraient conduit à une énorme insécurité juridique. Par ailleurs, la clause de rétroactivité de l’initiative aurait impliqué que tous les nouveaux accords, mais également tous ceux conclus jusqu'à présent par la Suisse et qui n'ont pas fait l'objet d'un référendum soient soumis à réserve. Les dégâts auraient été immenses. Notre pays aurait vu sa capacité de négociation en matière de politique étrangère et économique complètement paralysée. Notre prospérité et notre stabilité juridique auraient été compromises sans aucun avantage.

Carton rouge pour la fraude aux assurances sociales - Oui à la révision de la LPGA 

Quant à la modification de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales, la population suisse a également suivi les recommandations du PLR Suisse. Cette nouvelle base juridique donne les moyens de lutter encore plus efficacement contre la fraude aux assurances sociales. En cas de sérieux soupçons et en dernier recours, les assurances sociales seront à nouveau autorisées à mener des observations sous conditions précises et fixées par la loi. PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de la décision du peuple. Il en va de la crédibilité de nos assurances sociales que les abus soient combattus efficacement.

Le peuple suisse refuse de subventionner les cornes des vaches

L’initiative populaire « Pour la dignité des animaux de rente agricole (initiative pour les vaches à cornes) » a été refusée, à nouveau, dans le sens des recommandations du PLR Suisse. Celle-ci prévoyait d’octroyer des subventions aux agriculteurs qui n’écornent pas leurs animaux. PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit de ce résultat. En effet, le respect des animaux est déjà inscrit dans la Constitution. En plus de porter atteinte à la liberté entrepreneuriale des agriculteurs, ces subventions auraient forcément réduit l’argent alloué à d’autres secteurs de l’agriculture et mis en péril la stabulation libre dont bénéficient aujourd’hui les animaux de rente. Deux mois après avoir refusé les initiatives agricoles, les citoyennes et citoyens se montrent donc cohérents dans leur choix.
 

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.