Communiqués de presse

Le PLR salue les propositions du Conseil fédéral

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux prend connaissance des éléments présentés aujourd'hui par le Conseil fédéral concernant les deux contre-projets à l'initiative RASA « Sortons de l'impasse ! ». Nous saluons la décision de maintenir dans la Constitution le mandat concernant la maîtrise de l'immigration. Les deux options prévoient la suppression des dispositions transitoires, ce qui mènerait également à la suppression des délais de mise en œuvre.

Lire la suite

De retour dans la Ligue des Champions avec Horizon 2020

La Suisse préserve son excellence ! Le parlement a ouvert aujourd'hui la voie à l'association complète de la Suisse au projet de recherche Horizon 2020. Le statut d'Etat partiellement associé étant supprimé, la Suisse a, à nouveau, accès équitablement à tous les domaines du programme.

Lire la suite

Le PLR s'est investi avec succès pour des finances fédérales saines

Le Conseil national a refusé aujourd'hui la demande de la conférence de conciliation concernant le budget 2017. Avec cette décision, il a annoncé que les montants les plus bas de la dernière mise en consultation étaient valables. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux s'est investi efficacement pour que le frein à l'endettement soit maintenu et que la Suisse puisse continuer à disposer de finances fédérales saines. Nous voulons empêcher que notre pays génère des dettes irréversibles et des augmentations d'impôts.

Lire la suite

Le PLR fait avancer la Suisse

Nous vivons dans un monde numérique. La Suisse est à la pointe dans beaucoup de domaines et doit s'améliorer dans d'autres. Nous devons, par exemple, rapidement garantir que les entreprises n'aient pas à livrer à plusieurs reprises des données aux autorités ou que la Suisse ne perde pas ses avantages en tant que pays modèle pour la gestion des données. Le groupe parlementaire libéral-radical a adopté aujourd'hui trois interventions parlementaires visant à garantir ces avantages. Lors de leur dernière Assemblée des délégués, les délégués du PLR.Les Libéraux-Radicaux ont adopté à l'unanimité le papier de position « Les opportunités de la digitalisation » et ouvrent ainsi la voie à l'innovation.

Lire la suite

Le PLR est ouvert aux compromis mais refuse une AVS à deux vitesses

Ce matin, une majorité du Conseil des Etats s'est obstinée à maintenir sa proposition, erronée, d'augmenter l'AVS tout en refusant les compromis proposés. Ces derniers auraient pourtant permis de réunir une large alliance en vue de la votation populaire concernant la prévoyance vieillesse. Avec leur « mini-AVSplus que pour les nouveaux rentiers » le PDC et le PS exigent ni plus, ni moins qu'une AVS à deux vitesses qui n'aura aucune chance devant le peuple. Une réforme est nécessaire, mais pas à n'importe quel prix. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux ne campe pas sur ses positions et tend la main pour des compromis. Cependant, nous ne soutiendrons en aucun cas l'augmentation de 70 francs des rentes AVS selon le principe de l'arrosoir.

Lire la suite

Le PLR contribue au renforcement de la loi sur les étrangers

Le Conseil national s'est prononcé aujourd'hui en faveur de deux mesures visant à une maîtrise indépendante de l'immigration. D'une part, il a adopté le projet adapté du Conseil des Etats concernant la mise en œuvre de l'initiative « contre l'immigration de masse ». Ainsi, toutes les divergences sont aplanies et le projet est prêt pour le vote final de ce vendredi. D'autre part, il a donné son feu vert au renforcement des conditions définies dans la loi sur les étrangers concernant le regroupement familial. Une décision supplémentaire qui contribue à faire baisser l'immigration. Tous les partis soutiennent cette dernière, hormis l'UDC, qui la refuse.

Lire la suite

Pour l'avenir numérique

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux prépare la Suisse à l'avenir numérique. En tant que parti de l'innovation, nous anticipons. Ainsi, les décisions prises aujourd'hui par le Conseil des Etats sont une confirmation claire de notre ligne politique. En adoptant deux motions PLR pour la dérèglementation du secteur des taxis, le parlement fait un pas de plus vers une Suisse qui permet la numérisation, qui prend en compte les préoccupations et qui améliore les perspectives d'avenir pour les acteurs (actuels et futurs) du marché dans l'intérêt des consommateurs.

Lire la suite

Le PLR veut une loi qui protège mieux la jeunesse

Le Conseil national a, aujourd'hui, pris la décision de renvoyer au Conseil fédéral la loi fédérale sur les produits du tabac. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue cette décision, car le projet de loi du Conseil fédéral voulait mettre sous cloche l'ensemble de la population avec un nouvel interdit. La lacune juridique fait qu'une loi doit être élaborée. Cependant, le PLR est convaincu que le projet de loi doit être amélioré afin d'avoir une loi sur les produits du tabac qui protège efficacement les mineurs tout en préservant la notion de responsabilité individuelle pour les personnes majeures.

Lire la suite

Le PLR aide à mettre en œuvre l'initiative « contre l'immigration de masse »

La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) a développé, hier, le modèle adopté par le Conseil des Etats dans le cadre de l'élimination des divergences. La Commission a trouvé une voie permettant de lier de façon optimale les concepts du Conseil des Etats et du Conseil national. La CIP-N recommande à son Conseil de simplifier les directives dans le cadre des procédures de recrutement pour les personnes habitant en Suisse et étant à la recherche d'un emploi. Une solution a ainsi été trouvée afin de mettre en œuvre l'initiative « contre l'immigration de masse ». Elle va dans le sens de la volonté populaire, maintient les accords bilatéraux et sécurise ainsi les emplois tout en étant favorable à l'économie.

Lire la suite

Le Conseil des Etats s'en tient largement au concept de la CIP-E

Avec la décision d'aujourd'hui, le Conseil des Etats a fortement insisté sur sa volonté de mettre en œuvre l'initiative contre l'immigration de masse, tout en ne mettant pas en danger les accords bilatéraux. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue cette ligne politique claire. Le comportement du PDC est par ailleurs complètement incompréhensible. En refusant la mise en œuvre de l'initiative « contre l'immigration de masse », il se positionne contre le maintien des emplois et contre la recherche dans notre pays.

Lire la suite

Pour une recherche forte en Suisse

Lors de sa première séance de la session d'hiver, le groupe parlementaire libéral-radical a réaffirmé son refus des 70 francs supplémentaires pour les nouveaux rentiers dans le cadre de l'assainissement de l'AVS. Au lieu d'user du principe de l'arrosoir, il est nécessaire de compenser la baisse du taux minimal de conversion dans la LPP. Le groupe parlementaire a également décidé de déposer une motion, afin que non seulement les coûts des nouvelles règlementations, mais également ceux des règlementations actuelles soient examinés par un organe indépendant. De plus, le groupe parlementaire s'engage sous la coupole fédérale pour que la recherche ne soit plus stigmatisée.

Lire la suite

Le PLR veut une application rigoureuse du frein à l'endettement

Le Conseil national a entamé aujourd'hui la discussion liée au programme de stabilisation 2017-2019. Alors que les perspectives économiques ne sont pas réjouissantes et que de nombreux défis attendent notre pays, il est plus que jamais nécessaire de respecter rigoureusement le frein à l'endettement. La volonté affichée du Conseil fédéral et de certains partis de vouloir l'atténuer n'est dès lors clairement pas acceptable pour le PLR.Les Libéraux-Radicaux. Pour le PLR, il est important de maintenir des finances saines afin de ne pas créer des montagnes de dettes pour les prochaines générations. Le soutien du Conseil national concernant la motion de la Commission des finances du Conseil national (CdF-n) visant à ne pas relâcher le frein à l'endettement est par conséquent réjouissant.

Lire la suite

Berne, le 27 novembre 2016

Communiqué de presse

Les citoyens et les cantons disent NON à l'initiative « Sortir du nucléaire »

Aujourd'hui les citoyens suisses ont voté clairement NON à l'initiative « Pour une sortie programmée du nucléaire (sortir du nucléaire) ». Les cantons ont également refusé clairement cette sortie précipitée. Le PLR se réjouit de ce résultat. Les électeurs ne se sont pas laissés envahir par la peur distillée par les initiants, et le réalisme a primé.

Lire la suite

Oui à RIE III et à FORTA

« Nous nous trouvons en plein milieu d'une importante révolution économique. Ce n'est pas la première de ce type, mais la quatrième, ce qui ne l'atténue pas pour autant. » C'est par ces mots que la présidente du parti Petra Gössi a accueilli pour la dernière fois de l'année les délégués du PLR.Les Libéraux-Radicaux. La digitalisation, aussi nommée l'industrie 4.0, apporte de nombreuses opportunités, mais également des défis. Le PLR a présenté aujourd'hui dans un papier de position, sa recette pour affronter les défis de la digitalisation. Après le soutien unanime à la RIE III lors de l'Assemblée de Montreux le 1er octobre dernier, les délégués se sont prononcés en faveur du fond pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA). Hier, la conférence des présidents de parti a affiché son soutien à la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération.

Lire la suite

Pas de révision du droit de la société anonyme, nocive pour notre place économique

Le message adopté aujourd'hui par le Conseil fédéral concernant la révision du droit de la société anonyme comporte des mesures réjouissantes, mais également d'importantes restrictions. Avec l'introduction de seuils pour la représentation des sexes, la liberté économique des entreprises n'est pas respectée et est injuste envers les femmes.

Lire la suite

Soutien clair pour le frein à l'endettement

Le groupe parlementaire libéral-radical soutient le concept de la Commission des institutions politiques (CIP-E) concernant la mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse. Ce concept se base sur le modèle en trois étapes du Conseil national tout en y apportant des précisions. Pour le groupe parlementaire libéral-radical, la priorité doit être mise sur la préservation des accords bilatéraux, ce que le principe de préférence indigène, précisé par la CIP-E, permet de faire. De plus, les différentes minorités déposées au Conseil des Etats ont été rejetées. Lors de la séance, le groupe parlementaire a également réaffirmé son soutien au frein à l'endettement et il entre en matière et suit la majorité concernant le programme de stabilisation.

Lire la suite

La CEDH nous protège de l'arbitraire étatique

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue la décision du Conseil fédéral de refuser l'initiative « pour l'autodétermination » et de ne pas proposer de contre-projet. La Suisse profite des relations internationales et de la sécurité juridique garanties par le droit international. En tant qu'Etat ouvert sur le monde et actif sur la scène internationale, son acceptation par la communauté internationale est importante pour la Suisse. Or, cette initiative ferait de la Suisse un partenaire peu fiable. Il est cependant nécessaire que le droit international soit légitimé de manière démocratique.

Lire la suite

Les augmentations des rentes AVS sont un cadeau empoisonné

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux veut maintenir le niveau des rentes actuelles. Pour ce faire, nous exigeons que la baisse du taux minimal de conversion soit compensée dans la LPP. Or, la majorité de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) préfère augmenter davantage les rentes AVS, au lieu d'assainir le premier pilier à long terme. Cette position aura pour conséquence d'affaiblir l'AVS au lieu de la stabiliser. Ainsi en lieu et place d'une réforme pérenne, la Commission préfère jeter de la poudre aux yeux de la population.

Lire la suite

Le PLR salue la décision de la Commission des institutions politiques

La décision de la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats (CIP-E) est un signal clair en faveur du maintien des accords bilatéraux. Il s'agit également de la priorité du PLR.Les Libéraux-Radicaux. Le concept de la CIP-E se base sur le modèle en trois étapes du Conseil national, mais comporte des précisions. Ainsi, l'obligation de signaler les postes vacants a été définie de manière plus stricte et plus précise. La préférence indigène reste au centre du projet, mais est définie de manière plus restrictive. Le concept renonce aux mesures unilatérales face à l'Union européenne.

Lire la suite

Saisir les opportunités de la digitalisation

Le Conseil fédéral encourage l'innovation. En effet, il a exprimé aujourd'hui sa volonté de réduire les obstacles liés à la règlementation en vigueur en matière de marchés financiers pour les entreprises FinTech. Il permet ainsi d'encourager l'émergence de nouvelles idées. Le secteur de la finance évolue rapidement et fortement suite à l'augmentation de digitalisation. Il faut donc tenir la cadence. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue que le Conseil fédéral considère cette demande libérale-radicale et prenne des mesures selon la devise « la règlementation doit s'adapter aux idées nouvelles ».

Lire la suite