Communiqués de presse

Bilan du groupe parlementaire libéral radical à la mi-législature 2011-2015

Assumer le rôle de force libérale du centre-droite n'est pas devenu tâche plus aisée lors de cette législature. En comparaison avec les années précédentes, les exigences pour obtenir la majorité sur des sujets qui touchent les milieux bourgeois ont augmenté. Malgré cela, le groupe parlementaire PLR.Les Libéraux-Radicaux a rencontré du succès au cours de cette demi-législature, en particulier dans la révision de la loi sur l'asile, dans le renforcement des exigences pour la loi sur la nationalité ainsi que dans l'amélioration des clauses du contrat d'achat des avions de combat Gripen. L'échec de la 6ème révision de l'AI et le refus d'une TVA à taux unique sont le revers de la médaille. Dans les années à venir, le groupe parlementaire LR mettra tous ses efforts en œuvre afin de poursuivre la voie libérale à succès – par amour de la Suisse.

Lire la suite

Les mesures présentées sont un premier pas positif pour le PLR

Le Conseil fédéral fait un premier pas positif aujourd'hui avec le message présenté en matière de politique financière. Ainsi, il renonce à un renforcement du droit pénal fiscal interne et veut rapidement augmenter le nombre d'accords de double imposition grâce à des modifications. Au lieu d'imposer des règles compliquées, le Conseil fédéral devrait plutôt mettre en œuvre les standards internationaux existants, à l'image des autres places financières. En revanche, le PLR ne souhaite ni mélanger politique internationale et intérieure, encore moins un „Swiss Finish" excessif. Le PLR attend bien plus de pragmatisme en matière de politique financière. C'est dans cette optique que le parti présente un train de mesures pour une politique financière extérieure réfléchie.

Lire la suite

Le PLR est très satisfait de la session d'hiver et particulièrement du budget 2014

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux tire un bilan positif de cette session qui se termine aujourd'hui. En adoptant la réduction, soutenue par le PLR, de 150 millions de francs dans les charges de biens, services et d'exploitation de la Confédération, le Conseil national a envoyé un signal clair en faveur d'un budget 2014 équilibré. Les positions défendues par le PLR ont également été suivies, notamment le rejet de la caisse unique et la convention de double imposition avec la France. De plus, nos efforts envers la compétitivité de la Suisse et pour des emplois sûrs se sont vus récompensés : le Conseil national a refusé l'initiative pour des salaires minimums et l'accord de libre-échange avec la Chine a été adopté – par amour de la Suisse.

Lire la suite

Le Conseil national refuse cet accord fiscal déséquilibré en faveur de la France

Le Conseil national a aujourd'hui prononcé un rejet clair de la convention de double imposition (CDI) en matière de successions avec la France. Le PLR se réjouit de cette décision. Cette nouvelle CDI avalisée par le Conseil fédéral est totalement désavantageuse pour la Suisse. Non seulement, elle viole le principe de la taxation au domicile du défunt et elle est défavorable aux citoyens de notre pays résident en France.

Lire la suite

Le PLR se réjouit du NON du Conseil national à cette initiative dangereuse

Aujourd'hui, le Conseil national s'est clairement prononcé contre l'initiative sur les salaires minimums. Une décision qui réjouit Le PLR.Les Libéraux-Radicaux. Les salaires en Suisse sont 43% plus élevés que la moyenne de l'OCDE, et en comparaison internationale, moins de personnes travaillent dans les catégories salariales les plus basses. Grâce à un marché du travail libéral et au partenariat social, la Suisse a l'un des taux de chômage les plus faibles. Un dictat salarial de l'Etat mettrait en danger ce système avantageux et placerait au chômage les employés aux salaires les plus bas.

Lire la suite

Le PLR salue le rejet des renégociations par le Conseil national

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue la décision prise aujourd'hui par le Conseil national de se prononcer en faveur de l'accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine. L'accord, négocié par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, ne favorise pas seulement l'accès aux marchés et la compétitivité de la Suisse, mais est également une étape importante vers le renforcement des relations entre les deux pays. Le PLR rejette la demande de renvoi du PS : la renégociation des aspects individuels n'améliorerait pas les conditions, mais provoquerait un blocage de l'ensemble de la procédure. Le PLR rejette également le lancement d'un référendum, les conditions constitutionnelles ne sont pas remplies.

Lire la suite

Le PLR salue cet engagement en faveur d'un système de santé qui a fait ses preuves

L'initiative pour une caisse-maladie unique a déjà échoué auprès du conseil prioritaire : le Conseil des Etats a suivi sa commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS-E) et s'est prononcé aujourd'hui contre un monopole de l'Etat en matière de caisse maladie. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue cette décision. Une caisse unique supprimerait en effet toute liberté de choix pour les assurés et contribuerait à faire baisser la qualité des prestations de santé, sans pour autant mettre un frein à la hausse croissante de leurs coûts.

Lire la suite

Le PLR exige des solutions libérales pour la révision du droit d'auteur

Les récentes évolutions technologiques et l'utilisation de plus en plus accrue d'internet créent un véritable tournant pour l'industrie de la culture. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux va étudier le rapport du groupe AGUR12 présenté aujourd'hui. A première vue, les nouveaux modèles de marché ne récoltent pas assez d'attention et il faut rejeter toute criminalisation généralisée des usagers.

Lire la suite

L'OFSP doit exercer un rôle de surveillance, pas jouer à l'assureur

Aujourd'hui, le Conseil national a renvoyé la loi fédérale sur la surveillance des assurances-maladie (LSAMal) au Conseil fédéral. Une forte surveillance des assureurs-maladie est importante. En revanche, l'OFSP ne doit pas intervenir davantage sur le marché. Le Conseil fédéral doit intégrer les points les plus pertinents de la LSAMal à l'actuelle loi sur l'assurance-maladie. Grâce à cela, la surveillance devrait être renforcée, sans engendrer de bureaucratie inutile et coûteuse.

Lire la suite

Le PLR veut maintenir l'attractivité de la place économique suisse

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue le rejet de l'initiative populaire des partis et associations de gauche visant à abolir les forfaits fiscaux par le Conseil des Etats. L'imposition forfaitaire est un instrument d'économie politique important, tout particulièrement pour les cantons défavorisés. La
contribution fiscale d'un tel outil s'élève à environ 700 millions de francs. C'est la raison pour laquelle la compétence de décision doit demeurer dans les cantons. Beaucoup d'autres pays disposent des forfaits fiscaux, ainsi l'adoption d'une telle initiative aurait des conséquences négatives pour l'attractivité de la place économique suisse, provoquerait des pertes fiscales et des pertes d'emplois. Le PLR rejette un tel autogoal.

Lire la suite

Le Conseil national appelle à l'affinement de la compensation des risques

Aujourd'hui, le Conseil national a suivi une initiative parlementaire du PLR.Les Libéraux-Radicaux et a accepté le projet d'affinement de la compensation des risques. Le PLR se réjouit de cette décision, qui poussera les assurances-maladie à se préoccuper davantage des intérêts des patients.

Lire la suite

Un homme d'Etat libéral-radical pour la Suisse en 2014

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux félicite son conseiller fédéral Didier Burkhalter pour son élection à la présidence de la Confédération pour 2014. Cinq ans après Hans Rudolf Merz au même poste, le PLR se réjouit de voir à nouveau un homme d'Etat libéral-radical accéder à cette fonction. Avec son grand engagement pour la voie bilatérale avec l'Union européenne et pour la place économique Suisse, il représentera la Suisse à la perfection.

Lire la suite

Cet accord à sens unique est totalement désavantageux pour la Suisse

Le groupe parlementaire PLR.Les Libéraux-Radicaux rejette à l'unanimité la convention contre les doubles impositions (CDI) en matière de successions avec la France. Cette nouvelle CDI avalisée par le Conseil fédéral est totalement désavantageuse pour la Suisse. Non seulement, elle viole le principe de la taxation au domicile du défunt et elle est défavorable aux citoyens de notre pays. Pour le PLR, il est clair que cette convention doit être refusée par le Conseil national.

Lire la suite

Caisse unique: un NON ferme et unanime du groupe parlementaire PLR

Le groupe parlementaire libéral-radical s'est prononcé à l'unanimité contre l'initiative de la caisse unique aujourd'hui. L'introduction d'une caisse unique mettrait en péril notre système de santé actuel, qui contient de nombreux avantages, et cela au détriment des patients et des assurés. Avec un monopole sous forme de caisse étatique, c'est la fin de la maîtrise des coûts de la santé. Sans oublier la fin de la liberté de choix, des coûts se comptant en milliards pour le changement de système et une mise en péril de la qualité.

Lire la suite

Le PLR et le Conseil national sur la même longueur d'onde pour la loi sur la nationalité

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est satisfait du vote confirmé du Conseil national en faveur de la révision de la loi sur la nationalité. Le projet proposé reflète la vision du PLR envers une politique rigoureuse mais juste en matière d'accès à la citoyenneté. Le passeport suisse ne doit pas être bradé : les conditions d'intégration doivent impérativement être remplies afin d'accéder à la citoyenneté suisse.

Lire la suite

Christa Markwalder et Raphaël Comte ont été nommés par leur chambre respective

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux retient cette journée radieuse puisque ses membres du groupe parlementaire Christa Markwalder et Raphaël Comte ont tous deux été élus à la deuxième vice-présidence de leur chambre respective. En 2016, tous deux devraient accéder à la plus haute marche du perchoir, au Conseil national pour la Bernoise Christa Markwalder et au Conseil des Etats pour le Neuchâtelois Raphaël Comte. Le PLR se réjouit de voir des jeunes élus accéder à de telles fonctions.

Lire la suite

Soutien au modèle suisse et maintien de l'égalité entre les modèles de famille

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux est satisfait avec les résultats de ce dimanche. Les citoyennes et citoyens se sont clairement exprimés contre un plafond étatique des salaires tout comme l'encouragement d'un modèle de famille au détriment d'un autre. Ce faisant, les Suisses ont fait preuve de clairvoyance : ils ont décelé l'attaque de la jeunesse socialiste envers le modèle économique auquel la Suisse doit son succès et ont également reconnu que l'initiative « pour » les familles ne tenait pas ses promesses. Le PLR regrette le refus des Suisses d'augmenter le prix de la vignette autoroutière. Le PLR soutenait l'arrêté sur le réseau des routes nationales, car il aurait permis d'utiliser l'ensemble du financement additionnel pour les routes. De par sa décision, le peuple exprime son désaccord avec toute nouvelle augmentation des taxes et des impôts liée aux routes. Pour le PLR, cette décision ne doit pas être compensée par une augmentation de l'impôt sur les huiles minérales – par amour de la Suisse.

Lire la suite

Le PLR rejette les propositions de la gauche avec une TVA à 12 pourcents

Les jeunes d'aujourd'hui n'ont souvent plus l'espoir de recevoir une rente AVS ! Ceci n'est pas une option pour le PLR. Un taux de natalité en baisse, des intérêts faibles et une espérance de vie croissante remettent en question le financement de nos deux premiers piliers. Alors que le Conseil fédéral a déclaré qu'il souhaitait apporter la confiance et la sécurité avec son projet « Prévoyance vieillesse 2020 », il demande une hausse massive de la TVA. Ceci ne crée aucune confiance et n'obtiendra jamais la majorité. De plus, il ne prend aucune précaution face à un éventuel échec de cette réforme. Le PLR s'engage pour une véritable réforme de la prévoyance vieillesse. Il demande un mix de mesures modérées au lieu de hausses d'impôts massives. Il veut introduire un filet de sécurité bien avant 2020.

Lire la suite

Le PLR salue le clair rejet du projet de caisse unique par la CSSS-E

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) s'est prononcée aujourd'hui clairement contre la caisse unique. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux salue cette décision. Plutôt que de freiner la hausse des coûts de la santé, la caisse unique les accentuerait, sans compter le rationnement et la perte de qualité.

Lire la suite

Le PLR appelle au rejet des initiatives qui font passer la classe moyenne à la caisse

Le sondage publié aujourd'hui par SSR SRG a révélé qu'à l'heure actuelle l'initiative 1 :12 est rejetée avec 54% de Non. Cela ne suffit pas ! Le PLR appelle à se mobiliser davantage dans cette dernière ligne droite, afin de convaincre la population de rejeter largement l'initiative. Même discours pour le projet de l'UDC « contre » les familles, qui est lui accepté à 49%. Certes, le soutien a largement baissé de 65 % à 49 %. Si les efforts réalisés ces derniers temps pour démontrer l'absurdité de ce projet sont positifs, la bataille n'est toutefois pas gagnée. Le PLR s'engage pour un rejet massif de ces deux textes, sans lequel la classe moyenne sera la seule à payer les conséquences.

Lire la suite