Communiqués de presse

Le PLR veut gagner et dépasser le PS

PLR.Les Libéraux-Radicaux apparaît comme étant le parti le plus fort des élections cantonales de ces dernières années. Nous sommes prêts pour les élections fédérales. Tout ceci, nous le devons à notre base, forte et active, composée de plusieurs centaines de militants. Aujourd’hui, à Neuchâtel, à l’occasion du lancement de la campagne pour la Suisse romande, Petra Gössi s’est adressée aux militants et a promis que tous partageraient le même objectif : nous voulons gagner ensemble et dépasser le PS ! Deux semaines après le lancement de la campagne en Suisse alémanique, près de 150 Libéraux-Radicaux se sont donnés rendez-vous pour participer à un camp de formation.

Lire la suite

La commission des affaires juridiques fait un pas longtemps attendu

La conviction que chaque personne puisse vivre sa vie comme bon lui semble est au cœur du libéralisme. Cela vaut aussi et en particulier pour la vie privée. Une interprétation conservatrice du mariage contenant une discrimination des couples de même sexe contrevient clairement à une vision libérale. Nous saluons ainsi la décision de la commission des affaires juridiques du Conseil national attendue depuis longtemps d’ouvrir le mariage à tous.
 

Lire la suite

Les électeurs et électrices se sont nettement opposés à l’initiative contre le mitage, jugée particulièrement contre-productive. Ils montrent ainsi qu’un gel absolu des zones à bâtir aurait nuit au développement de la Suisse. PLR.Les Libéraux-Radicaux est ravi que le sur-activisme du PS et des Verts se soit heurté à une nette opposition. Il s’agit maintenant de mettre pleinement en œuvre la première révision de la loi sur l’aménagement du territoire afin qu’elle puisse déployer ses effets en matière de densification et assurer une meilleure maîtrise du mitage.

Lire la suite

Le PLR dédie symboliquement sa montgolfière à Alfred Escher

PLR.Les Libéraux-Radicaux apparaît comme étant le parti le plus fort des élections cantonales de ces dernières années. Nous sommes prêts pour les élections fédérales. Tout ceci, nous le devons à notre base, forte et active, composée de plusieurs centaines de militants. Aujourd’hui, à l’occasion du lancement de la campagne à Aarau, Petra Gössi s’est adressée à la base et a promis que tous partageraient le même objectif : nous voulons gagner ensemble et dépasser le PS ! À cette occasion, elle a dédié la montgolfière PLR à Alfred Escher. De par son esprit novateur et son désir de développer notre pays, Alfred Escher défend comme personne d’autre les valeurs du PLR : mener librement la Suisse vers l’avenir. Près de 300 Libéraux-Radicaux prendront part ce week-end au camp de formation à la campagne électorale à Aarau.

Lire la suite

Plus de 100 participants issus de nombreuses villes de Suisse

Le samedi 26 janvier 2019, plus de 100 Libéraux-Radicaux, sympathisants et entrepreneurs se sont rencontrés au Kraftwerk Zurich, où se tenait le premier sommet du PLR Urbain portant sur la politique urbaine libérale de demain. Ce sommet était la première de nombreuses activités du PLR urbain prévues pour 2019.

Lire la suite

Les délégués PLR disent clairement Non à l’initiative contre le mitage, Oui au projet fiscal AVS et Oui à Schengen

Près de 350 délégués PLR.Les Libéraux-Radicaux se sont réunis ce jour à Bienne, afin de remercier chaleureusement leur conseiller fédéral sortant Johann Schneider-Ammann par standing ovations pour son exceptionnelle carrière. Ils ont eu ensuite le plaisir d’accueillir leur nouvelle conseillère fédérale, Karin Keller-Sutter, et de lui souhaiter plaisir et succès dans l’exercice de ses nouvelles fonctions. Outre la partie festive dédiée à cet événement, les délégués ont également pris position sur trois objets : ils rejettent à l’unanimité l’initiative « Stopper le mitage », et acceptent le projet fiscal AVS et la directive européenne sur les armes.

Lire la suite

Elle remplace Karine Barras et vient compléter l’équipe en cette année électorale

PLR.Les Libéraux-Radicaux est heureux d’accueillir Fanny Noghero, experte chevronnée en communication. Dès le 1er mars, elle sera en charge de la communication et des projets stratégiques pour la Suisse romande. Nous remercions Karine Barras, qui s'en va relever un nouveau défi en tant que secrétaire générale PLR.Les Libéraux-Radicaux Valais, pour son engagement.

Lire la suite

Une application bien édulcorée de la motion PLR

Le Conseil fédéral rate une nouvelle fois une occasion de réduire les réglementations. Le Parlement a transmis une motion du groupe libéral-radical demandant la création d’un organe de contrôle indépendant chargé de vérifier les coûts résultant des nouvelles réglementations. Le fardeau que représente la bureaucratie en Suisse est tout sauf négligeable. Les coûts des réglementations représentent environ 10% du PIB. Chaque semaine, à l’Administration fédérale, ce sont 140 nouvelles pages de réglementation qui sont créées. Ce flot croissant de paragraphes limite le choix du mode de vie, et l’initiative et l’esprit d’entreprise. En dépit de cette évolution problématique, le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui de n’appliquer qu’une version édulcorée de nos revendications. 

Lire la suite

Le PLR intervient pour plus de transparence, concurrence et responsabilité

Le système de santé suisse propose une vaste palette de soins et satisfait largement la population, mais les coûts à la charge de l’assurance de base prennent l’ascenseur. De profondes réformes sont nécessaires, avec notamment plus de concurrence et d’incitation à la responsabilité individuelle. Le PLR passe désormais à l’acte, après avoir récemment présenté un papier de position. Ainsi, le groupe parlementaire RL a déposé deux motions cette semaine : l’une pour l’introduction d’un compte « soins », l’autre pour une véritable concurrence entre les hôpitaux. D’autres interventions individuelles demandent un renforcement de la concurrence entre prestataires de soins, plus de liberté dans la conclusion de contrats d’assurance-maladie et, enfin, la possibilité d’assurer sa franchise. Le système suisse de santé a besoin d’un nouveau souffle libéral, afin de pouvoir continuer à proposer des prestations de qualité à des coûts raisonnables.

Lire la suite

Maîtriser ses finances pour affronter l’avenir

La situation budgétaire actuelle de la Confédération est réjouissante. Mais depuis des années, le budget croît plus vite que le PIB et les dépenses fédérales ont doublé depuis 1990. D’importantes dépenses se profilent déjà à l’horizon. Afin que les générations futures n'héritent pas d'un déficit colossal, la réduction de la dette et le frein à l'endettement sont tous deux extrêmement importants. Ainsi, PLR.Les Libéraux-Radicaux s’est engagé – avec succès – pour ces deux points dans le budget 2019 : près de la totalité des excédents seront affectés à la réduction de la dette. Le frein à l’endettement – l’un des plus grands acquis en politique financière suisse – restera ainsi intact. Seuls ceux qui maîtrisent leurs finances sont prêts pour l'avenir. 

Lire la suite

PLR demande rapidement une loi sur le CO2 flexible et réaliste pour la Suisse

Contrairement aux autres partis, le PLR prend au sérieux la ratification de l’accord de Paris sur le climat et participe activement au renouvellement de la politique climatique de la Suisse. Aujourd’hui, en raison d’une alliance contre nature, le Conseil national a rejeté la révision totale de la loi sur le CO2 lors du vote global. La gauche et l’UDC ont manifestement donné plus d’importance à leur politique idéologique de l’interdit, soit à une politique de blocage, plutôt que de s’impliquer de manière constructive dans l’amélioration des instruments éprouvés de la politique climatique au niveau national. Le prix à payer pour cette inaction sera d’autant plus élevé, ce dont les partis de gauche en particulier devront répondre. Le PLR s’engagera à nouveau au second Conseil pour une politique climatique flexible, réaliste et orientée vers le marché, de sorte que le changement climatique puisse être efficacement combattu, tant en Suisse qu’à l’étranger. Ainsi seulement nous pourrons rentabiliser chaque franc investi pour avoir le plus grand impact possible sur le climat. 

Lire la suite

Ignazio Cassis peut poursuivre son excellent travail

PLR.Les Libéraux-Radicaux est ravi que ses élus libéraux-radicaux dirigent à l’avenir d’importants départements. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis peut poursuivre son travail à la tête du département des affaires étrangères et mettre en application son crédo « la politique extérieure c’est de la politique intérieure ». Il est évident pour le PLR que nos relations extérieures ne sont pas une fin en soi et se doivent toujours d’être dans l’intérêt de notre pays. Avec la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, le PLR est à nouveau responsable du département fédéral de police et justice (DFJP), après 29 années d’absence à la tête de ce dernier. Elle aurait certes été prédestinée à poursuivre la politique économique libérale de son prédécesseur au DEFR. En raison de son poste au Conseil d’État en tant que cheffe du département cantonal de la justice et de la police, elle est la mieux placée pour diriger le DFJP.

Lire la suite

Le PLR va désormais procéder à un examen détaillé du résultat des négociations

PLR.Les Libéraux-Radicaux est ravi qu’après cinq ans de spéculations et beaucoup d’incertitudes, un texte concret pour un possible accord-cadre soit enfin sur la table et fasse l’objet d’une vaste consultation. La décision prise aujourd’hui concernant les suites de la procédure en matière de politique européenne ouvre la voie au Conseil fédéral pour une large discussion de fond concernant l’avenir de la voie bilatérale. C’est un grand succès pour le conseiller fédéral Ignazio Cassis de présenter enfin un premier document concret. Nous nous trouvons désormais à un moment décisif dans la politique européenne : le moment est venu pour tous les acteurs d’abandonner les débats stériles et de discuter sérieusement des avantages et des inconvénients d’un accord-cadre, à l’issue des négociations. Le PLR va maintenant procéder à un examen approfondi des détails. Cela prendra du temps – mais le contraire ne serait pas crédible !

Lire la suite

PLR.Les Libéraux-Radicaux remercie sincèrement le conseiller aux États Hans Wicki pour sa candidature

Aujourd’hui, l’Assemblée fédérale a désigné par 154 voix la conseillère aux États PLR Karin Keller-Sutter pour succéder au conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. L’élection honore ainsi la carrière inégalée de l’ancienne conseillère communale, députée et conseillère d’État et envoie un signal fort aux femmes, mais aussi à la Suisse orientale.  PLR.Les Libéraux-Radicaux la félicite chaleureusement pour son élection et lui souhaite beaucoup de plaisir et de succès dans l’exercice de cette importante fonction. Nous sommes fiers de notre nouvelle conseillère fédérale ! Nous tenons également à remercier le conseiller aux États Hans Wicki pour son excellente candidature et son fort engagement pour notre parti.

Lire la suite

Une grande capacité au dialogue

Le PLR félicite la nouvelle ministre PDC et lui souhaite plaisir et succès dans ses nouvelles responsabilités. Suite au retrait de la ministre Doris Leuthard en septembre dernier, le PDC Suisse se devait de trouver son ou sa remplaçante. L’Assemblée fédérale a choisi aujourd’hui, par 148 voix, d’élire au Conseil fédéral la conseillère nationale haut-valaisanne Viola Amherd.
Celle-ci a convaincu par son expérience entrepreneuriale, son mandat au sein de l’exécutif de Brig, ainsi que par son travail au Parlement. Après douze ans passés au Conseil national, Viola Amherd atteint ainsi aujourd’hui la plus haute fonction politique.

Lire la suite

Équivalence boursière : le Conseil fédéral prend une décision dans un contexte difficile 

 

En raison du danger que l’UE n’accorde pas à la Suisse l’équivalence boursière illimitée, le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui le plan B annoncé précédemment. Le PLR reconnaît que le Conseil fédéral a pris une décision dans un contexte difficile.  Il redoute toutefois en parallèle, que la spirale négative faite de mesures et de contre-mesures se poursuive. Un impact beaucoup plus important pourrait être atteint si le Conseil fédéral s'attaquait enfin à une véritable stratégie d'avenir pour le renforcement de la place économique. Les entreprises ont maintenant besoin de conditions-cadre pour pouvoir réellement se refinancer en Suisse. Il s'agit ici notamment de la révision sur l’impôt anticipé et de la suppression du droit de timbre.

Lire la suite

Le comité directeur PLR.Les Libéraux-Radicaux Suisse demande à l’unanimité au conseiller d’État Pierre Maudet de démissionner

Le comité directeur PLR.Les Libéraux-Radicaux Suisse a tenu aujourd’hui une séance extraordinaire. Le président PLR.Les Libéraux-Radicaux Genève, Alexandre de Senarclens, et le conseiller d’État, Pierre Maudet, étaient également présents. Le comité directeur PLR.Les Libéraux-Radicaux a décidé à l’unanimité de demander au conseiller d’État Pierre Maudet de démissionner.

Lire la suite

La contribution à l’élargissement à l’UE sous conditions

Au cours de sa séance du jour, le groupe parlementaire libéral-radical s’est entretenu sur le Pacte de l’ONU sur les migrations et sur la deuxième contribution à l’élargissement à certains États membres de l’UE. Le PLR rejette majoritairement le Pacte sur les migrations.  Bien que non contraignant sur le plan juridique, la plus grande prudence est de mise en raison de ses implications politiques. Le groupe parlementaire libéral-radical lie son acceptation de la contribution à l’élargissement à la condition que l’UE ne prenne aucune mesure discriminatoire envers la Suisse.

Lire la suite

Les Suisses se sont clairement prononcés contre l’initiative « pour l’autodétermination ». Celle-ci aurait créé de l’insécurité juridique et nous aurait isolé sur le plan international. PLR.Les Libéraux-Radicaux se réjouit du résultat de cette votation. Les citoyennes et citoyens ne sont pas dupes. La Suisse peut, aujourd’hui déjà, décider par elle-même. Cette initiative n’aurait fait qu’engendrer de nouveaux problèmes. L’important engagement de notre base PLR a été récompensé par un Non clair.
 

Lire la suite

Les mécanismes de contrôle institutionnels fonctionnent

Suite aux retours critiques des commissions, le Conseil fédéral a aujourd’hui décidé d’attendre le débat parlementaire de la session d’hiver avant de se prononcer sur les suites à donner à la procédure relative au Pacte de l’ONU sur les migrations. Cela prouve que les institutions et les mécanismes de contrôle institutionnels fonctionnent en Suisse. L’initiative « pour l’autodétermination » n'est ni nécessaire ni applicable au « Soft Law ». Très critique à l’égard du Pacte de l’ONU sur les migrations, le PLR salue la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral. 
 

Lire la suite